« Humour et passion de la physique | Accueil | Souriez, vous êtes à la poste ! »

14 décembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ce droit de préemption des baux commerciaux est aussi une mainmise totale du maire sur le commerce local et lui donne le pouvoir absolu d'accorder ou non son "imprimatur" sur le candidat potentiel. Quid de la transparence concernant les futurs candidats à tel bail commercial? Le maire ne divulguera que les informations qui lui conviendront.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook