« Entretien avec … Pascal Leprêtre | Accueil | Entretien avec … André Vanhollebeke »

21 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

J'ai lu avec attention les interviews de Pascal Leprêtre et Pierre-François Viard. Vous avez fait un commentaire de la réunion publique de la liste "Louveciennes autrement". Comptez-vous en faire de même pour les réunions publiques des autres listes?

Réunion de la liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes » - Lundi 17 février 2008 – Salle Saint-Saëns

Salle bien garnie ce lundi soir (200 personnes selon les organisateurs) pour la première réunion publique de la liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes ».
Le très souriant Pierre-François Viard, chef de file de la liste était entouré sur l’estrade, par les 29 candidats sagement assis des deux côtés d’un écran. A l’énoncé de leur nom, ils se sont successivement levés sous les applaudissements nourris de leurs partisans.
Pierre-François Viard a déclaré que son équipe était faite de personnes compétentes ; se présentant essentiellement comme un « coordinateur », il a largement donné la parole à ses principaux co-listiers.
Dans la forme c’était réussi, très professionnel. On voit qu’il y a dans l’équipe des personnes rôdées à l’animation de réunions ou de sessions de formation. Les textes qui s’affichaient sur l’écran, en appui des paroles des intervenants, étaient écrits sur le mode impératif. Dans cet exercice, les femmes se sont montrées particulièrement à l’aise, très « punchy » ; elles ont pleinement justifiées les objectifs de la loi sur la parité dans les élections municipales…
Bien dans la forme, il y avait cependant un écart entre les grands thèmes abordés (le développement économique, l’environnement, le développement durable, …) et les solutions concrètes proposées pour Louveciennes. Les exemples donnés ne paraissaient pas décisifs : déplacer le feux d’artifice de la fête des fleurs du dimanche soir au samedi soir, créer des commerces de proximité (par exemple un pressing) pour les employés des futurs bureaux de Villevert … Cette bourse aux idées était certes très sympathique mais pas tout à fait à la hauteur des enjeux.
Sur les grands dossiers, on est dans le volontarisme. En effet, on ne voit pas de quelles cartes disposent les futurs élus de cette liste pour débloquer Villevert. S’agissant des finances, on a l’impression que les recettes de la taxe professionnelle attendues de Villevert (et des bureaux de la princesse) constituent LA solution à nos maux financiers… Et enfin pour ce qui est de la Communauté des communes, de quels arguments faudra-t-il user pour convaincre Marly-le-Roi et Port Marly de nous rejoindre ?

Lors du débat avec la salle, Guy Camensuli (président du comité de soutien du maire) et Stéphane Pihier (actuel maire-adjoint) sont venus apporter la contradiction ; ils se sont efforcés d’apporter des précisions sur des sujets sensibles (notamment les aides aux entreprises, le recours en 2007 à un emprunt de 700 000 euros) sans convaincre une partie de l’auditoire.

On retiendra aussi l’intervention du docteur Lilti, ancien conseiller municipal d’opposition, qui s’est interrogé sur la contradiction perceptible selon lui entre dynamisme économique affiché et volonté d’assurer la tranquillité de la commune.

La soirée s’est néanmoins révélée très instructive, on a vu de la qualité dans cette équipe malgré une maîtrise des dossiers pas encore totalement acquise. En tous cas, elle a été suffisamment riche pour faire progresser le débat.

Je ne comprends rien à la création d cette liste. Au début il y avait une association appelée Possible avec comme président Denis Allard, personnage bien connu à Louveciennes. Puis au moment de la constitution de la liste, pfuit, on nous remplace Allard par Viard comme chef d'une droite d'ouverture. Avec la bénédiction cachée ou pas de Pierre Lequiller ancien maire et actuel député de notre coin. pouvez vous éclairer ma lanterne ?

A propos de Denis Allard

Possible, qui se définit comme étant une association louveciennoise à but politique, continue à exister indépendamment de la liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes ». Le Président de cette association demeure Denis Allard.

Dans un communiqué du 7 février 2008 publié sur leur blog, le Bureau de l'association précise qu'aucune liste ne peut se prévaloir à ce jour du soutien officiel de « Possible ».

A propos de Pierre Lequiller

L’UMP (et son député, Pierre Lequiller) avait accordé dans un premier temps son soutien à la liste d’André Vanhollebeke puis l’a retiré.
Selon les explications données par André Vanhollebeke lors de la réunion publique du 21 février 2008, un différend a surgi à propos de la composition de cette liste : Pierre Lequiller souhaitait une présence accrue de proches amis politiques, le maire s’y refusant au nom de la diversité socio-professionnelle et d’une bonne représentation des quartiers de la commune.

Pour être tout a fait exact, le soutien de l'UMP n'a pas été retiré, mais simplement suspendu

Tout ceci n'est pas très clair. Comment voulez-vous que l'électeur de base s'y retrouve avec deux listes de droite qui sont à ce point ambigües dans leurs positionnements. Le journal Le Parisien paru il y a quelques jours indiquait que M. Vanhollebeke était candidat du Nouveau Centre tandis que M. Viard était le représentant officiel de l'UMP !
Finalement il n'y a que M. Leprêtre qui affiche de manière claire son appartenance politique et son positionnement.

Mr Viard ne peut pas être le "représentant officiel de l'UMP", ni le revendiquer, car l'UMP, n'ayant pas retiré son soutien à la liste d'André Vanhollebeke, mais seulement suspendu ce soutien, ne peut pas l'accorder à une autre liste.

Osons le dynamisme a le soutien de l'UMP ! Il suffit de regarder les affiches de campagne qui ont le logo !

Mr Viard est de droite et Mr Vanhollebeke du nouveau centre

Je ne vois pas où est la confusion

Louveciennes étant une ville de droite ... rdv le 9 mars

c'est quoi la différence entre le nouveau centre et l'UMP ? M. Vanollebeke se revendiquait dans son premier tract du Nouveau Centre et de l'UMP !

Le Nouveau Centre est un nouveau parti centriste qui soutient la Majorité Présidentielle. Il est dirigé par Hervé Morin, ministre de la Défense et est issu de la scission de l'UDF de François Bayrou qui, lui, a créé le Modem et ne soutient pas la Majorité Présidentielle.

Monsieur Vanhollebeke était un fidèle de François Bayrou jusqu'à très récemment (il a occupé des hautes fonctions au comité départemental du Modem jusqu'en octobre 2007). Puis, pour des raisons sans doute électoralistes, il a décidé de le quitter et d'adhérer au Nouveau Centre.

Quant à l'UMP c'est un mouvement regroupant l'ancien RPR, une grande partie de l'ancienne UDF, Démocratie Libérale, les Radicaux de droite, etc.
Voulu par le Président de la République Jacques Chirac au lendemain de son élection de mai 2002 pour rassembler les droites et le centre. L'idée fondatrice était de former un grand parti à l'image du parti populaire en Espagne ou de la CDU en Allemagne pour unifier les forces sans pour autant nier les différents points de vue, tendance ou familles d'idées. L'UMP est le parti dont Nicolas Sarkozy était le Président avant d'être lui-même élu à la Présidence de la République.

A moins de 72 heures du premier tour des élections municipales, Pierre Lequiller, ancien maire, actuel député, vient, dans une déclaration écrite déposée dans la boîte aux lettres des Louveciennois, d’apporter son soutien à Pierre-François Viard et à sa liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes », « avec enthousiasme » précise-t-il.
Ce qui se murmurait depuis septembre dernier devient réalité, après quelques péripéties.
Dans sa lettre, Pierre Lequiller explique que Pierre-François Viard a su entretenir des relations de confiance « auprès des grands élus de ce département » (1). Il insiste sur le fait que « les dossiers des terrains de Bull (plaine de Villevert), restés inexploités depuis trop longtemps, ou des terrains de tennis de Voisins, pourront progresser avec l’appui et les conseils des grands élus des Yvelines et grâce à leur influence auprès de ces institutions ». Et d’appuyer sur ses actions personnelles qui ont permis un éclairage de style dans le secteur urbain de Louveciennes de la RN 186, les subventions obtenues pour les travaux de l’école maternelle des Soudanes et le bus municipal ainsi que ses interventions pour la restauration de la Ferme de la mi-côte du chemin de la machine et pour l’aménagement des berges de la Seine.

(1) Pierre Lequiller est vice-président du conseil général des Yvelines

"Ce qui se murmurait depuis septembre dernier devient réalité, après quelques péripéties".
Ces insinuations me semblent déplacées. En effet, PF Viard s'est porté candidat et a mené campagne sans le soutien de l'UMP dans un premier temps et sans l'appui de M. Lequiller. Ce dernier ayant donné son soutien initial à M. Vanhollebeke puis le lui a retiré. Tenant compte de l'excellente campagne menée avec sérieux, ouverture et dialogue par PF Viard et son équipe, M. Lequiller lui a finallement apporté son soutien.
PF Viard n'est en aucune façon un sous-fifre de M. Lequiller.


La lettre de Pierre Lequiller est incroyable! Mais c'est du chantage:"Si vous ne votez pas comme il faut vous n'aurez pas d'argent!" N'a-t-il pas peur d'un effet boomerang?
"Osons le dynamisme..." mérite mieux!

Cette campagne pour les municipales à été pitoyable. L'attitude de Pierre Lequiller est invraisemblable ! Je suis totalement désabusé par ces cafouillages et disputes autour de questions d'investiture et de soutien de l'UMP. Cela fait fait 43 ans que j'habite Louveciennes, 43 ans que j'ai toujours accordé ma confiance à une liste de droite que ce soit celles de M. Tassin, M Lequiller ou de M Vanhollebeke. Ecoeuré, je voterai dimanche soit blanc soit pour la liste Leprêtre.

REUNION PUBLIQUE DU 7 MARS 2008

La liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes » a animé la dernière semaine de campagne :
- un blog très ouvert où la controverse faisait rage (il fallait oser le faire fonctionner sans censure…),
- mercredi, distribution d’un programme enrichi de 8 pages sur papier glacé avec de nombreuses photos,
- jeudi, lettre de soutien de Pierre Lequiller,
- enfin vendredi soir, réunion publique à la Maison de l’Etang regroupant près de 80 personnes.

Pierre-François Viard est apparu très à l’aise dans son exposé et dans le débat avec le public contrairement à la première réunion au cours de laquelle il s’est le plus souvent effacé derrière ses co-listiers, jouant au rôle de chef d’équipe, de coordinateur.

Il a mis dans son discours au premier rang de ses préoccupations la concertation permanente avec les Louveciennois.

Les questions de l’auditoire épousaient pour l’essentiel leurs préoccupations ou obsessions personnelles : un arrêt de bus dans le bas de Prunay, la lutte contre les cultures OGM, les suppressions de classes, la réhabilitation du chemin de halage …. Dans cet exercice délicat, JF Viard et ses collaborateurs ont fait face très correctement, il fallait ne déplaire à personne et sourire aux questions les plus absconses ou intéressées.

Les questions sur la situation financière de la commune (dette, fiscalité), sur la place du logement social ont été rapidement abordées, trop rapidement ; il pouvait difficilement être autrement dans le cadre de cette réunion où l’accessoire le disputait à l’essentiel, disons plutôt aux questions d’intérêt général. «La démocratie participative», pardon «la concertation permanente», ne sera pas facile tous les jours.

Sur le dossier Bull et des bureaux de la Princesse, on a pu observer que Jérôme Leenhardt (de la liste «Osons») faisait la même analyse que Guy Camensuli (soutien du maire) même si pour
«Osons» les solutions font beaucoup de place au volontarisme. On ira chercher les entreprises…avec le soutien des «grands élus».

Pierre Lequiller a marqué de sa présence la fin de la réunion.

La liste "osons le dynamisme" a surtout osé le plagiat ! 75 % de ses propositions ont été copîées sur le programme élaboré par la liste "Louveciennes Ensemble", qui a été le premier rendu public (c'est facile à vérifier). Il n'y a certes pas en politique de droit de propriété intellectuelle, mais je pense que les électeurs qui approuvent ces propositions devraient logiquemente voter pour l'original, pas pour la copie !

en réponse à thibaut
le divorce entre pierre lequiller et andré vanhollebeke ne date pas des derniers jours, ni même de septembre dernier mais prend son origine dans les jours troubles qui ont conduit au départ de Florence lequiller du conseil municipal. On n'en a jamais clairement expliqué les raisons aux électeurs

Certains Louveciennois accusent monsieur Lequiller d'avoir retiré son soutien à André Vanhollebecke et de l'avoir donné ensuite à Pierre-François Viard tête de liste de la liste "OSONS". Ils ne trouvent pas cela correct et ils considèrent que la lettre d'explication de monsieur Lequiller correspond à une certaine forme de chantage aux subventions.

Il me semble que le problème se situe entre André Vanhollebecke et son prédécesseur. Les explications que nous avons eues de part et d'autres ne sont pour l'instant ni satisfaisantes ni plausibles ni probantes.

Monsieur Lequiller en veut à son successeur. Pourquoi? Quelles sont les véritables raisons? Son ralliement tardif à la liste Osons le dynamisme n'est certainement pas électoraliste puisqu'il ne se présente pas et que cette liste est moins bien implantée dans Louveciennes que celle du maire sortant.

Monsieur Vanhollecke accuse notre député de traîtrise mais c'est difficile à juger sans connaitre les raisons profondes de leur rupture. Pour ce qui est du chantage, il n'est pas avéré puisque non mentionné textuellement dans la lettre de monsieur Lequiller. Par ailleurs, monsieur Vanhollebecke n'hésite pas lui aussi à utiliser cette même arme avec les associations de Louveciennes. Pour ce qui est de la traîtrise, son transfert tardif du Modem vers le nouveau centre ne vaut sans doute pas mieux. Après des années de fidélité à François Bayrou, il l'a quitté à la dernière minute avant les élections municipales pour des considérations selon toutes vraisemblances électoralistes.

Pierre-Francois Viard et la liste OSONS n'a rien à voir dans ces manipulations politiciennes dont il n'y a pas de raison qu'ils fassent les frais. Ils constituent pour Louveciennes un renouveau et la fin de ces pratiques à condition qu'ils sachent garder leur indépendance vis à vis de monsieur Lequiller.

1

Cette liste porte bien son nom "osons !" mais au fait ils osent quoi ?
Ils osent afficher le logo de l'UMP, ils osent récupérer le soutient de lequiller, ils osent piquer les idées des deux autres listes sans vergogne, ils osent rabaisser le débat municipal à des petites polémiques politiciennes sans intérêt pour les Louveciennois !
N'étant pas partisan du maire actuel, au second tour moi aussi je vais oser...je vais oser voter à gauche.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

décembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook