« Entretien avec …Pierre-François Viard | Accueil | L’environnement dans le débat municipal (1) »

26 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je suis surpris par les réponses de Monsieur le Maire en ce qui concerne ses deux axes prioritaires durant le mandat précédant :

1) Préserver l'environnement, le dire c'est bien mais qu'a-t-il fait de concret pour cela?
2) L'animation, quel programme dynamique !!

Pour ce qui est du maintien économique, qu'en est-il de l'ancien café des pompiers en face de la Poste qui a été transformé en habitation? Sinon, pour le développement économique, ce qui n'a pas été fait en 7 ans pourquoi cela changerait-il dorénavant?

Comment dégager des marges de manoeuvre? Pour Monsieur le Maire, il s'agît uniquement de recourir une fois encore à l'emprunt. Comment envisage-t-il de réduire la dette? Nous ne le savons pas! Quid des économies à réaliser ou des augmentations d'impôts!

Au niveau intercommunal, Louveciennes se charge de l'environnement et du développement économique, si c'est aussi dynamique qu'à Louveciennes même, cela ne risque pas vraiment de bouger beaucoup.

Enfin, pour le PLU, mise à part l'enquête publique, la population ne sera pas consultée, une fois de plus!

reprocher au maire de n'avoir rien fait pour sauver l'ancien café des pompiers, il faut le faire !!! Vous etiez peut être un habitué, parlez nous de sa convivialité !!!!

Réunion de la liste « Union pour Louveciennes » - Jeudi 21 février 2008 – Salle Saint-Saëns

Salle bien remplie pour entendre André Vanhollebeke, maire de Louveciennes, présenter sa liste qu’il a souhaité placer sous le signe de l’expérience (12 conseillers sortants) et du rajeunissement (17 nouveaux) avec une bonne représentation des quartiers de Louveciennes et des différentes catégories socio-professionnelles.
L’entrée des candidats s’est faite ensuite dans une ambiance musicale sous les applaudissements de la salle et des candidats.
La suite fut beaucoup plus sage. Des interventions préparées sur des sujets comme les finances, l’environnement, le plan d’urbanisme… , des réponses aux nombreuses questions posées bien aimablement sans esprit polémique par la salle.
Nous ne ferons pas ici le compte-rendu détaillé de toutes les interventions qui se sont succédées, nous retiendrons celles qui apportent des informations complémentaires à l’interview qui nous a été accordée par le maire.

Interrogé sur son appartenance politique, André Vanhollebeke a déclaré qu’il avait appartenu à l’Udf et qu’à la suite de l’éclatement de ce parti, il avait rallié le Nouveau centre (qui fait partie de la majorité présidentielle).
Il s’est également expliqué sur l’attitude de l’UMP qui dans un premier temps avait accordé son soutien à sa liste puis l’avait suspendu. Un différend est né avec Pierre Lequiller (député et ex-maire de Louveciennes) lié à la composition de la liste, le député ayant souhaité une présence accrue de ses amis politiques ce que le maire n’a pas voulu accepter pour ne pas mettre en danger l’équilibre de sa liste en termes socioprofessionnels et de représentation des quartiers. Cette déclaration du maire a été accueillie par des applaudissements nourris.

Guy Camensuli, ancien maire adjoint, Président d’Aile, a expliqué les efforts qui ont été faits à Louveciennes pour lutter contre le chômage et aider à la création des entreprises. Il est revenu sur les difficultés de commercialiser Villevert et d’y amener de grandes entreprises, en raison principalement de l’optique purement financière du propriétaire actuel, la Financière Centuria. Les terrains ont été achetés très chers ce qui conduit à une charge foncière égale à celle de la Défense, de quoi décourager des investisseurs –aménageurs et de futurs entreprises utilisatrices.

Sur le Plan local d’urbanisme (PLU) qui va remplacer dans le futur le Plan d’occupation des sols (POS), après un exposé très technique et très austère de Madame Puech, le maire a précisé que sur Louveciennes une centaine de logements allaient être construits notamment pour mettre la commune en conformité avec les exigences de la loi SRU. Pour arriver au 20 % de logements sociaux, dans le cadre de programmes triennaux négociés avec le préfet, 40 à 50 logements devront être construits tous les trois ans.

Une place a également été faite à la politique en faveur des jeunes (défendue avec enthousiasme par Nathalie Charpe) ; sur les 1 400 jeunes Louveciennois qui ont entre 8 et 21 ans, 75 % participent à au moins une activité proposée par la ville. Il faudra à l’avenir faciliter les passerelles entre les organismes (ASL, MJC, Académie Gabriel Fauré, …) en instaurant un pass ; il est également envisagé de créer un Bureau d’information jeunesses (notamment pour faciliter l’obtention de stages) et faciliter l’obtention du permis de conduire des jeunes en les aidant financièrement en échange d’un travail pour la ville.

Sur une question relative à la rentrée difficile à l’école Leclerc, à la suite de la suppression d’une classe, Bruno Vollaire a indiqué que la responsabilité de la commune se limitait à assurer « le gîte et le couvert » et que le problème posé relevait de l’Education nationale. Ceci n’a toutefois pas empêché le maire d’intervenir auprès du rectorat.

Sur l’annulation du permis de construire du centre multi-accueil de la petite enfance (et du programme immobilier) sur les terrains de tennis de la rue des Voisins, le maire a redit que le projet sera mené jusqu’au bout. Jean-François Vaquiéri, le juriste de la liste, est venu préciser que l’annulation était basée sur un vice de forme, la protection acoustique contre les bruits du chemin de fer était insuffisamment documentée dans le dossier.

Un auditeur a demandé au maire s’il envisageait d’organiser régulièrement des réunions avec la population en cours de mandat ; le maire, hésitant, a dit qu’il craint que l’intérêt ne retombe après les élections (il cite l’exemple des enquêtes publiques très peu fréquentées). Il n’exclut toutefois pas de tenir des réunions publiques, une fois réélu.

Je remercie la rédaction pour ce compte-rendu de réunion.

Je voudrais revenir sur l'appartenance politique de Monsieur Vanhollebeke : en effet, ce qui n'est pas dit c'est qu'avant d'appartenir au Nouveau Centre (depuis l'automne 2007), M. Vanhollebeke a été un haut responsable du Modem départemental et ce n'est probablement que par opportunisme politique qu'il a finallement changé son fusil d'épaule (obtenir une investiture UMP par exemple?)

A ce propos, expliquer qu'elle lui a été retirée suite à un différend avec notre député me semble un peu court. A mon avis il s'agît une nouvelle fois d'un manque d'écoute, de concertation et de dialogue au sein de sa propre liste et se mettre à dos notre député et conseiller général est probablement une mauvaise stratégie pour les quelques projets qu'il défend. En effet, que serait le centre multi accueil par exemple sans les subventions du conseil général obtenues grâce à Pierre Lequiller?

Faire intervenir des anciens adjoints (Guy Camensulli et Martine Puech pour ne pas les nommer) qui ne sont pas sur la liste proposée aux Louveciennois et qui, dans le cas de Madame Puech, n'habite plus Louveciennes, est-ce cela une équipe expérimentée et dynamique?

L'accélération de la construction des logements sociaux proposée par Monsieur Vanhollebeke en cas de réélection me semble être un danger pour notre avenir. Certes, je suis pour le développement des logements sociaux dans notre commune mais pourquoi aller aussi vite, pourquoi ne pas le faire progressivement, que craint Monsieur le Maire? Souhaite-t-il renouveller son électorat?

La proposition d'aider financièrement les jeunes pour l'obtention du permis de conduire contre un travail d'intérêt général est une bonne chose. Cependant, cette idée avait été soumise à Monsieur Vanhollebeke depuis des années déjà suite à l'expérience réussie du Maire d'Asnières sur Seine en ce domaine... Mieux vaut tard que jamais!

Enfin et c'est certainement cela la quadrature du cercle avec Monsieur Vanhollebeke, c'est sa difficulté intrinsèque à informer, à écouter et à partager le pouvoir car envisager éventuellement de nouvelles réunions publiques après les élections c'est déjà tout vu pour lui : il n'y en aura pas. Il est comme ça, on ne peut pas changer un homme de 66 ans, impliqué au sein de la commune depuis 25 ans, ça doit être cela l'expérience : une fois formaté, surtout ne changeons pas...

A moins de 72 heures du premier tour des élections municipales, Pierre Lequiller, ancien maire, actuel député, vient, dans une déclaration écrite déposée dans la boîte aux lettres des Louveciennois, d’apporter son soutien à Pierre-François Viard et à sa liste "Osons le dynamisme pour Louveciennes"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

avril 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook