« Femme de navigateur, Mme de La Pérouse | Accueil | Retombées de la crise financière ? »

02 décembre 2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8346410f069e2010536297618970b

Voici les sites qui parlent de Sur le château du Camp :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La plaquette publicitaire de la Cogemad donne l’impression que le «Château Louis XIV» va être proposé à la vente ou à la location. Ce n’est pas le cas. Selon des informations reçues, son propriétaire destine le château à un "usage d’habitation particulière".

C'est Disneyland à Louveciennes!

Dans "Toutes les Nouvelles de Versailles", l'hebdomadaire régional qui paraît tous les mercredi, une article est consacré au projet immobilier de M. Emad Khasshoggi sous le titre : "Un promoteur construit son "Château Louis XIV".
M. Emad Khasshoggi y déclare notamment "Je suis propriétaire du terrain et ma société, Cogemad, intervient comme maître d'oeuvre et maître d'ouvrage délégué. Je ne sais pas encore si je garderai ce château dans mon patrimoine ou si je le revendrai une fois achevé."
("Toutes les Nouvelles", mercredi 10 décembre 2008, Arnaud Matrand)

Depuis la rédaction de notre article (décembre 2008) les travaux ont bien avancé comme on peut le constater sur le site www.cogemad.com
Une petite vidéo peut être visionnée à l'adresse suivante :
http://www.cogemad.com/pano/src/chateau_louis_xiv-2009-11-30.wmv

Nous nous étions interrogé sur les visées de M.Kashoggi sur les terrains agricoles voisins. Il a depuis fait savoir qu'il n'avait plus l'intention d'acquérir ces terrains.

à suivre, quoiqu'assez navrant...

Oui...Quand le mauvais goût s'en mêle! Pauvre Palewski! S'il avait pu lire la prose qui accompagne la publicité!
C'était bien plus romantique avant. J'ai eu l'occasion de visiter l'ancienne demeure avant qu'elle ne soit murée. Quel dommage que cet abandon! Mais je préférais de loin la ruine!

Je vous trouve un peu "vieilles barbes". On devrait se réjouir qu'une personne en 2010 ait les moyens de construire un château (ce qui crée des emplois pour des artisans spécialisés)dans notre commune.

Il est uniquement question de goût, ici, et mon propos n'engage pas la démarche en elle même. Mais nous savons tous qu'"argent" de rime plus avec "talent". Tant pis pour notre belle commune!

au fait, quelqu'un sait s'il existe des documents sur l'histoire du vrai château du Camp?

L'histoire de la Propriété du Camp a été excellemment racontée par Jacques Laÿ dans "Louveciennes-Echos" (N° 27 - Janvier/Février/Mar 2009), journal d'information de la commune distribuée gratuitement à tous les habitants (peut-ëtre consulté à La Bibliothèque municipale).

C'est incroyable tous ces détracteurs jaloux. C'est quand même de meilleur gout que de sacrifier le parc pour faire du lotissement Kaufmann et Broad comme au Chesnay, la celle St Cloud ou ailleurs. (Là où personne ne trouve à redire). Le travail fait sur le chateau est remarquable avec que des matériaux de qualité. Je ne vois pas le rapport avec Disney.

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, l'article du Parisien daté du 29 mars:

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/un-chateau-style-louis-xiv-en-construction-29-03-2010-866610.php

Un château style Louis XIV en construction

Le château de Louis XIV avec tout le confort d’aujourd’hui, c’est le projet mené à Louveciennes par le promoteur Emad Khashoggi.

Inédit. Un château est en cours de construction à Louveciennes. Une bâtisse hors du commun, composée d’une trentaine pièces, est réalisée par un promoteur du Vésinet pour un riche homme d’affaires. Ce chantier suscite de nombreuses interrogations parmi les habitants. La luxueuse demeure, très haut de gamme, doit être achevée au premier trimestre 2011.

Des travaux colossaux se déroulent dans les bois, sur les terrains de l’ancien domaine du Camp, en bordure de la N 186. Des échafaudages à n’en plus finir ont été montés dans le but d’élever un château entouré de douves et doté de multiples équipements, notamment huit chambres, une vaste salle de réception, des salons, deux piscines avec des jacuzzis et une salle de fitness ou encore un sauna. « C’est du sur-mesure à 100%, explique Emad Khashoggi, le promoteur. On vend le projet de A à Z clé en main, mobilier compris. »

L’ancien manoir du Camp, datant du XIXe siècle, a été rasé en 2008 et le premier coup de pioche du château Louis-XIV — le nom choisi par le promoteur — a été donné voici un an. Actuellement pas moins d’une centaine d’ouvriers travaillent sur le chantier. « Le château est construit selon les règles des monuments historiques », précise le concepteur. La pierre de taille provient des carrières de Saint-Maximin, dans l’Oise, et les ardoises d’Angers. Ce projet fait parler dans la commune. « Le château est dans toutes les conversations », raconte Philippe Delarue, président de l’association du quartier Joffre et conseiller municipal. Par curiosité, des personnes se rendent sur place à pied par les chemins de terre pour tenter d’apercevoir le chantier. Mais il est difficile de le découvrir en raison des arbres et de l’important périmètre de protection. « Des gens ont des inquiétudes sur l’utilisation, indique un habitant du centre-ville. Ils redoutent l’organisation de réceptions à répétition entraînant ainsi d’éventuelles nuisances. »

Le promoteur comprend la réaction des habitants. « Il n’y a aucun secret, confie-t-il. C’est une habitation privée. » Dans un souci de transparence avec la mairie, il organise de temps à autre des visites de chantier pour les élus. En revanche, il ne livre aucun chiffre sur le montant de l’investissement. Reste que l’architecture et les équipements laissent à penser que le coût est pharaonique. Emad Khashoggi reste également silencieux sur le nom du futur propriétaire.

Ce qui est navrant, ce n'est pas la construction d'un ouvrage de toute beauté qui donne du travail à beaucoup de sociétés et d'artisans, mais que ce château ne soit pas une œuvre de collectivité destiné à la collectivité.

Que le propriétaire soit privé pose la question de la provenance d'autant d'argent. Comment est-ce possible qu'à notre époque, où l'on vit dans une société de ponction quasi féodale, un seul homme accumule tant de richesses sans que l'on puisse qualifier cela d'indécent ?

Comment peut-on justifier devant l'éternel que la terre entière soit sur le point d'étouffer sous la pollution, la malnutrition, l'extinction des races et autres dysfonctionnements dramatiques et qu'un pseudo louis XIV se construise un délire mégalomane à usage privé de sa toute petite personne et de ses "Amis".

La vraie question est, pour moi, d'ordre éthique : Quelle maladie psychique anime une telle personne pour ne pas voir ce qui est VRAIMENT important à l'heure actuelle ? Qu'il se construise une grande propriété privée avec son argent honnêtement gagné, pourquoi pas. Mais une telle démesure est forcément l'œuvre déséquilibrée d'un aveugle de son temps...

Ce n'est que mon avis, il n'engage que moi.

Je suis d'accord avec la majorité des commentaires de Mars, sauf pour l'ouvrage de "toute beauté" ! mais les goûts et les couleurs m'a-t-on appris dans mon enfance ça ne se discute pas ! Je conseille fortement la lecture de la plaquette de ce Château Louis XIV sur le site de la Cogemad ! c'est affligeant ! Nous avons effectivement beaucoup de mal à imaginer que l'on puisse construire cela pour un "particulier". Piscine intérieure, extérieure, spa, salle de fitness... chevaux et écuries (j'espère que la Cogemad se contentera de "restaurer" le bâtiment actuel plein de charme, sans ajouter de "fioritures" dorées, peut-être que pour l'harmoniser avec le Château il va reproduire l'une des statues des "chevaux de Marly" en la recouvrant d'or fin !)... j'en passe et des meilleures. Pour ceux qui pensent qu'on ne peut voir le château tellement la végétation est dense, rassurez-vous ! suite à l'abattage de centaines d'arbres on commence à le voir -hélas- faites donc le tour complet du domaine et n'hésitez pas à descendre le bois de Beauregard et à suivre au plus près le chemin qui descend et remonte au plus près du mur de pierres et revenez par la sente du mail brûlé le long des grilles flambant neuf et reprenez à gauche pour vous retrouver dans le haut du Bois de Louveciennes... pour les plus courageux faites donc un petit crochet avant de remonter et rendez vous jusqu'au parvis de la place de la Mairie de la Celle St Cloud... Avec des jumelles ou un appareil photo avec un bon zoom, vous pourrez le découvrir au sommet du côteau. Et oui, tout le monde va en profiter... J'espère qu'ils n'oublieront pas de construire un hameau et une bergerie, si le maître des lieux se prend pour Louis XIV il serait dommage que la maîtresse ne se prenne pas pour Marie-Antoinette... et pendant ce temps-là certains dorment sur le trottoir...


Remarque à Mars:
Votre avis est "scandaleux" ...même s'il n'engage que vous.

Je me souviens effectivement de ce somptueux parc oublié... Que de jolies promenades! Que va devenir ce petit coin de forêt?

il est probable, cher maître, que nos bucoliques promenades dans ce charmant vieux parc risquent de demeurer uniquement dans nos mémoires. Mais ce n'est déjà pas si mal!

Annick, si le maître actuel doit attendre aussi longtemps que Louis XIV a attendu l'arrivée de Marie-Antoinette, nous avons le temps de nous retourner (dans nos tombes?): un peu plus d'un siècle.

Début des gros travaux à Versailles: 1661,

Mariage de Marie-Antoinette et Louis XVI:1770...

Allez, à défaut de réconcilier les anciens et les modernes, cette affaire nous permettra au moins de réviser notre Histoire...

Une dernière requête: si vous avez une solution pour ceux qui dorment sur le trottoir, ne perdons plus notre énergie en vaines discussions, mettons-nous tout de suite au travail...

Maître? Je faisais seulement allusion à Thierry Lafosse qui nous à fait l'honneur d'un commentaire (lol!)

Qui habite dedans, ou reste t’il abandonner

Les commentaires ci-dessus rédigés sentent la jalousie plus qu'autre chose. Fi de la médiocratie ! Si le futur propriétaire a acquis sa fortune de façon malhonnête, c'est par d'autres voies que le persiflage qu'il en devra rendre compte. Du reste, oui, l'économie de marché permet une telle accumulation de richesse, elle permet même d'en jouir. Mais peut être est-ce dure à comprendre pour le salarié moyen... qui, entre nous, est très au dessus de la moyenne nationale à Louveciennes.

Château entrevu à travers les branchages à l'occasion d'une balade à pieds. Cette réalisation vire au sublime. On rêverait de pouvoir le visiter !

Je suis heureuse de toutes ses infos ..notamment celle qui m aideront à trouver un historique sur l'ancien "château du camps" car enfant et adolescente il m arrivait de le visiter ...c était alors un peu mon château :) . Sans faire de sentimentalisme vous imaginez ma tristes aujourd'hui ! je sais qu il était dans un état quasi irrécupérable mais je pense comme certain que c est un gros montage immobilier à la Disney et qu il faut éviter le pire ...les terrains avoisinant (ainsi que les écurie )doivent rester DES VERGERS ..

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Retrouvez-nous sur Facebook