« Le Grand Paris et nous (2) | Accueil | Connaissez-vous Meersburg ? »

15 octobre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La ligne T2 du tramway relie depuis le 21 novembre 2009 le quartier de La Défense au Parc d'expositions de la porte de Versailles à Paris grâce à un prolongement à partir d'Issy vers la capitale.
Cette ligne a été allongée de 2,3 km sur quatre stations qui permettront d'aller de la Défense au Parc de la porte de Versailles en 32 minutes en passant par le pôle d'emploi d'Issy/Val-de-Seine, avec une fréquence de 4 minutes en heure de pointe.
Selon les projections du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), 44.000 voyageurs devraient emprunter chaque jour ce nouveau tronçon.

Alors que s’est ouvert à l’Assemblée nationale, mardi le 24 novembre, la discussion sur le projet de loi sur le Grand Paris, diverses prises de position sont intervenues depuis notre article et qui méritent d’être signalées :

a) un point de vue très critique de Jean Nouvel paru dans le Monde (« Le projet du grand Paris est menacé de s’enliser dans la confusion » - 20 octobre 2009) : il souligne que la loi du grand Paris est étrangère aux propositions urbaines liées à la consultation des architectes. Selon lui, Christian de Portzamparc a raison en demandant avec pertinence que l'intitulé de la loi stipule qu'elle porte sur les transports du Grand Paris...
Il souhaite qu’on ne le prenne pas pour un démolisseur mais un constructeur persévérant. « J'oeuvre pour que le projet du Grand Paris, le vrai, le structurant, l'ambitieux, le durable, l'humaniste, pour lequel Nicolas Sarkozy a invité tant d'experts à réfléchir et à proposer, voit le jour et se mette en place au plus vite. La matière permettant les choix stratégiques est là. Elle n'est pas extraite. » (…)
« Le Grand Paris pourrait commencer demain matin dans des centaines de communes simultanément, puisque c'est, avant tout, la modification d'une situation existante où il faut :

- planter des arbres pour créer de la biomasse,

- isoler et requalifier les bâtiments énergivores en agrandissant les logements et en améliorant leurs équipements et leur esthétique,

- aménager les lisières, limites de la ville et de la nature,

- accélérer la modification urbaine,

- favoriser la mixité et les reconversions ainsi que l'implantation des commerces de proximité,

- reconquérir les délaissés urbains et arrêter de démolir dans les quartiers sensibles, les ouvrir et surtout les équiper...
Et, surtout, surtout arrêter d'étendre la ville par simples juxtapositions périphériques. » ;

b) le désaccord persistant de l’opposition notamment exprimé par le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), et le président de la région, Jean-Paul Huchon (PS), ceci malgré un déjeuner avec le Chef de l’Etat lundi 23 novembre.
Pour les deux élus socialistes, le projet de Grand Paris, est « une espèce de travestissement de l'idée générale du Grand Paris » avec un système « très lourd, très administratif et qui dessaisit les collectivités locales en matière d’urbanisme ».
Selon Jean-Paul Huchon, une seule ouverture aurait été marquée par le chef de l'Etat concernant la participation de l'Etat au financement du plan de mobilisation régional pour les transports portant essentiellement sur le RER A, le RER B et la ligne 13 du métro ;

c) chose plus étonnante, la critique du Medef qui juge le tracé de ce métro trop « éloigné du cœur d’agglomération » ce qui ne profite pas à l’hypercentre, ni même au coeur d’agglomération (75-92-93-94), qui « regroupe sur 5 % du territoire francilien 70% des emplois ». Pour le Medef, plusieurs urgences doivent être traitées rapidement comme la modernisation du RER, le prolongement d’Eole (RER E) jusqu’à la Défense, le prolongement de la ligne 14 pour alléger la 13, le prolongement ou la création de 7 lignes de tramway...

c) Christian Blanc continue à défendre son projet de métro automatique en insistant sur le développement économique durable qu’il va engendrer (taux de croissance de la région Ile-de-France (Idf) porté à 4%, création de 800.000 à un million d'emplois en 15 ans,…). Christian Blanc a également affirmé que les emplacements de la quarantaine de gares du futur métro automatique devraient être connus fin 2010. (« Plus de la moitié de celles-ci seront des gares d'interconnexion, en particulier avec le RER », « Elles accueilleront toutes sortes de commodités, et surtout d’importants parkings ») ;

d) Christian de Portzamparc s’est interrogé pour savoir si « cette loi est un premier pas ou un faux pas qu’il vaut mieux arrêter », pour finalement estimer que c’est un premier pas ce qui est mieux que rien.

Adoption du projet de loi sur le Grand Paris

Le projet de loi sur le Grand Paris a été adopté définitivement, jeudi 27 mai 2010 par le Parlement, après un ultime vote du Sénat qui a donné son feu vert au texte de loi. La gauche a voté contre.
Le projet de loi, examiné par l'Assemblée en novembre, puis par le Sénat en avril dans le cadre de la procédure accélérée, a donné lieu – comme nous l’avons exposé à de multiples reprises - à un bras de fer entre le gouvernement et la région dirigée par les socialistes sur la question des transports. La rédaction finale préserve finalement le projet concurrent du métro automatique (« la double boucle »), « L'Arc Express » porté par la Région Ile-de-France et son président Jean-Paul Huchon.
La version finale du texte prévoit en effet d'organiser un débat public commun sur les deux projets, dans un délai maximum de quatre mois à compter de la promulgation de la loi, soit à partir de l’automne prochain. Les enquêtes publiques devraient être lancées par tronçons en 2011.

La loi crée aussi la structure qui sera en charge de piloter les travaux, la Société du Grand Paris (SGP).

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

mars 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook