« Connaissez-vous Meersburg ? | Accueil | Not in My Back Yard »

03 novembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je me réjouis de lire votre commentaire (3). En effet, notre village bénéficie largement d'une politique volontariste d'enfouissement des réseaux depuis plus de 20 ans. L'absence de réseaux aériens (EDF et Telecom) et la mise en place d'éclairage de style sont un des éléments clés de la beauté de notre village. Et il est bon de rappeler que c'est en se comparant à Bougival que l'on comprend la chance que nous avons. Bougival est, en effet, défigurée par des réseaux aériens monstrueux. Il en reste encore quelques uns à Louveciennes (allée de la Gare, partie de la rue Louis Forest, partie de la rue Renoir, partie de la rue Leclerc...) qui, nous l'espérons, seront supprimés dans les prochaines années. Cette politique est une vraie politique d'investissement et il est regrettable qu'elle soit contestée par l'opposition municipale. Au moins, tout le monde profite de ces investissements.

Faites un test pour bien comprendre. Positionnez-vous au carrefour formé par la rue St Michel et le chemin de l'Ariel. Regardez vers Louveciennes puis regardez vers Bougival. Et à ce moment là tout le bien fondé de la politique d'enfouissement des réseaux vous saute aux yeux. Et vous comprenez la chance que nous avons de vivre à Louveciennes. Contestez cela c'est faire preuve de la plus complète mauvaise foi.

le rédacteur de l'article n'a pas été très attentif lorsqu'il a été question des logements appartenant à la commune. a moins qu'il ne pratique la censure. Le maire a été forcé d'avouer que deux élus de sa majorité en profitaient !!!

Pour répondre à Antoine : Votre point de vue est tout à fait défendable mais on peut aussi admettre que, dans le contexte actuel général et dans celui de notre commune en particulier, une gestion extrêmement parcimonieuse des deniers publics est nécessaire. Par ailleurs, puisque vous aimez comparer Louveciennes à Bougival, comparez donc aussi l'état de l'endettement de ces deux communes au nombre d'habitants quasi similaire...

En ce qui concerne le problème des taxes locales d'équipement, je rappelle que dès la campagne pour les dernières municipales, Osons avait déjà mis en garde la municipalité contre l'éventualité probable d'un non versement de la deuxième tranche ainsi que le risque de remboursement de la première. Monsieur le Maire et son conseiller juridique l'affirment acquise à cause d'une prescription quadriennale. Tout d'abord, sur le fond, cela confirme le fait que Louveciennes a reçu cette 1ère tranche de façon indue. Ensuite, sur la forme, rien ne dit que cette prescription quadriennale ait une valeur juridique incontestable, laissons trancher ce point juridique aux spécialistes.

Sur le problème des logements à Villevert, je m'étonne du fait que Monsieur le Maire refuse d'aborder ce sujet alors que le Conseil Général fait une étude sur ce point et que Monsieur le Sous-Préfet est pour. Nous ne sommes pas dans un village gaulois, comme vous le rappeliez dans vos articles sur le Grand Paris!

Pour ce qui est des logements sociaux, je suis très surpris du montant de 5000€ de la commission d'agence. C'est environ 8,5% de commission quand, le taux habituel est de 5%!!
Par ailleurs, une subvention de 20000€ à cette association Prolog me semble particulièrement élevée car la Mairie n'a jamais payé jusqu'à présent la moindre amende pour déficit de logements sociaux...

Enfin, concernant les logements communaux, je suis content de voir que Monsieur le Maire ait donné quelques informations sur leur attribution lors du dernier Conseil car, de mon temps (2001-2008), étant élu de la majorité du Maire, je n'en avais jamais eu autant! Certaines choses évoluent et c'est tant mieux. Sur le fond cela me semble malheureusement beaucoup moins vrai : dans les 15 logements école, 13 seraient occupés par des personnels communaux ou des personnes bénéficiant d'un bail depuis longtemps... Quels sont les heureux privilégiés de ces baux depuis longtemps, certainement plus la directrice de l'école maternelle du groupe scolaire Doumer, Mme Pouillart,qui avait reçu cet été, du tribunal administratif de Versailles, une requête en référé aux fin d’expulsion pour la ville de Louveciennes puisque selon la loi, elle n’aurait plus droit maintenant à un logement de fonction (avec loyer d’occupation).
Pour les 20 logements communaux occupés, seulement 9 le sont pour logements de fonction. Qu'en est-il des 11 autres?
Le fait que 2 élus actuels de la majorité municipale en profitent, n'y a-t-il pas conflit d'intérêt? Je me demande vraiment si la commune ne tient pas un double langage : sur « Louveciennes-Energie » site internet qui regroupe les jeunes élus de la majorité municipale ; leur dernier article daté du 27 octobre 2009 est un compte-rendu d’une réunion du 11 octobre 2009 avec André Vanhollebeke, le maire et Marianne Merlino, maire-adjoint sur « Les logements sociaux », y est affirmé que "En ce qui concerne les logements dont l'attribution dépend de la commune, une grille de critères de priorité (est-elle consultable?) a été mise en place (depuis quand?), permettant d'effectuer une sélection impartiale des dossiers." Aux louveciennois de juger...

Madame Merlino invoque la confidentialité dans l’attribution des logements communaux. Le maire refuse de faire entrer les élus d’opposition dans la commission responsable. C’est quoi cette confidentialité. Ces logements APPARTIENNENT à la commune c’est a dire à nous les contribuables qui les avons payés. NOUS AVONS LE DROIT D’ETRE INFORME

je viens de lire dans le Monde un bien beau commentaire
<< les hommes politiques français continuent d"emprunter comme ils respirent persuadés que leur existence se justifie et que leur pouvoir se mesure dans leur capacité à dépenser. J'emprunte donc je suis. Et plus j'emprunte plus je suis......>>>
Ce qui vaut pour Sarkozy avec son Grand Emprunt est également valable pour les emprunts faits par notre maire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

décembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook