« Neige à Louveciennes | Accueil | Meilleurs vœux 2010 »

30 décembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Article L5211-39 du Code général des collectivités territoriales
Le président de l'établissement public de coopération intercommunale adresse chaque année, avant le 30 septembre, au maire de chaque commune membre un rapport retraçant l'activité de l'établissement, accompagné du compte administratif arrêté par l'organe délibérant de l'établissement. Ce rapport fait l'objet d'une communication par le maire au conseil municipal en séance publique au cours de laquelle les délégués de la commune à l'organe délibérant de l'établissement public de coopération intercommunale sont entendus. Le président de l'établissement public de coopération intercommunale peut être entendu, à sa demande, par le conseil municipal de chaque commune membre ou à la demande de ce dernier.
Les délégués de la commune rendent compte au moins deux fois par an au conseil municipal de l'activité de l'établissement public de coopération intercommunale.

Les syndicats intercommunaux étaient donc "hors la loi" !!!

Les syndicats intercommunaux étaient "hors la loi" et ce n'est pas nouveau car il en a toujours été ainsi lors du mandat précédent, malheureusement.
De plus, je regrette moi aussi que Louveciennes appartienne à autant de syndicats extérieurs, bien souvent coûteux et pas forcément efficaces, le SIDECOM par exemple.

Osons le dynamisme pour Louveciennes c'est qui ? c'est l'UMP ?

A l’attention de Magellan

Vous avez raison de signaler que la date limite de la remise du rapport d’activité et du compte administratif de la Communauté des Coteaux de Seine était le 30 septembre N+1. Si la Communauté se cale sur cette date pour transmettre ses documents, un examen tardif en conseil municipal de Louveciennes était inéluctable.
Les Communautés et autres syndicats respectent la loi en publiant leurs documents au dernier moment. On ne demandera pas au législateur de changer ces dates (…) mais IL CONVIENT D’ENCOURAGER LES BONNES PRATIQUE, celles qui consistent à accélérer les dates de publication des rapports d’activité et des comptes.
De même, si le budget d’une commune doit être voté avant le 31 mars de l’année N, rien n’interdit de le voter en décembre N-1. Les communes françaises, dans leur grande majorité, attendent que les services fiscaux leur fournissent les bases d’imposition des impôts locaux (qu’elles reçoivent en janvier/février de l’année N). Les prévisions budgétaires seront un peu meilleures s’agissant du poste des recettes fiscales mais il reste tout à fait possible d’utiliser les bases fiscales N-1 et de procéder aux ajustements lors du vote du budget supplémentaire en juin N.
Les avantages : favoriser l’esprit prospectif, ne plus avoir recours aux avances sur subventions et ouvertures anticipées de crédits d’investissement, accélérer la clôture des comptes N-1

La rédaction

Je suis Louveciennois depuis 8 mois et je dois dire que le paysage politique local est à mes yeux assez confus. Vous évoquez des groupes municipaux sans les identifier, il faut être initié pour suivre...Je vais aller chercher la réponse ailleurs. Merci quand même.

A l’attention d’Etienne

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous manifestez pour « la Tribune de Louveciennes ».
Les groupes représentés au conseil municipal se sont formés à l’occasion des dernières élections.
Nous avons largement informé avant et après ces élections.
Nous avons notamment eu des entretiens avec les têtes de liste, à savoir :
- André Vanhollebeke, le 26 février 2008 qui a conduit la liste « Union pour Louveciennes » qui l’a emporté ;
- Pierre-François Viard, le 21 février 2008, pour la liste « Osons le dynamisme pour Louveciennes » ; cette liste était soutenue par Pierre Lequiller, député (UMP) de la circonscription et Vice-Président du Conseil général des Yvelines (ceci pour répondre à votre première question) ;
- Pascal Leprêtre, le 18 février 2008, pour la liste « Louveciennes-Ensemble » (liste de gauche, PS, Verts).

Les résultats des deux tours figurent dans les articles suivants :
- « Ballotage favorable à André Vanhollebeke » (10 mars 2008) ;
- « Confirmation d’une victoire annoncée » (17 mars 2008) ;
- « Remaniement limité de l’exécutif local » (24 mars 2008).

Tous ces articles restent en ligne et sont donc parfaitement accessibles (voir les archives de février et mars 2008). Notre site existe depuis octobre 2005 et a publié à ce jour 93 articles.
Si vous voulez faire une recherche sur le site, vous pouvez utiliser le Site Search by Blogbar (en haut à droite).

François Kremper, La rédaction

Merci de votre réponse mais la confusion demeure dans mon esprit. J'ai toujours entendu dire que le maire était un UMP. je vais lire vos précédents articles pour tenter d'y voir plus clair.

Réponse à Etienne.
1/ Le Maire est Nouveau Centre après avoir été UDF. Il a des membres de l'UMP sur sa liste.
2/ La liste Osons le dynamisme a reçu le soutien officiel de l'UMP. Sa tête de liste, Me Viard, est membre de l'UMP.

merci de ces précisions. Reste à comprendre maintenant cette division de l'ump ? ambitions personnelles sans doute comme toujours.

Selon le compte-rendu réalisé par "Le Courrier des Yvelines" (édition du 13 janvier 2010), le maire de Marly-le-Roi, Jean-Yves Perrot, lors de la présentation des voeux, a dit qu'il réfléchissait avec les élus des communes voisines (Aigremont, Chambourcy, L'Etang-la-Ville, Fourqueux, Le Pecq, Port-Marly, Saint-Germain-en-Laye, Mareil-Marly, Bougival) à la création d'un projet intercommunal pour ces 9 communes. "Il s'agit pour nous de donner, à un périmètre de bassin cohérent, une vision rationnelle de ce que nous pourrons faire ensemble".
Cette déclaration est étonnante non pas pour ce qui est du projet lui-même, la création d'une communauté de communes, il est grand temps, mais s'agissant de son périmètre. Louveciennes en effet n'est pas mentionnée alors que Bougival ferait partie du projet. Or géographiquement entre Marly-le-Roi et Bougival il y a Louveciennes. Par ailleurs, Bougival a formé avec Louveciennes et La Celle-Saint-Cloud la communauté des Coteaux de Seine.
Que faut-il penser de cette déclaration ? Jean-Yves Perrot ignore-t-il sa géographie et la carte des intercommunalités ou bien est-ce une faute du journaliste qui a mal retranscrit la pensée du maire de Marly-le-Roi ?

Le sénateur-maire du Pecq, Alain Gournac, lors de la cérémonie des voeux de sa ville a indiqué que sa municipalité "réfléchissait" avec huit autres villes à la "création d'un projet intercommunal" mais sans inclure dans la liste Bougival.

Le maire de Louveciennes, André Vanhollebeke, a présenté, samedi 16 janvier, ses vœux pour 2010 devant un public nombreux et chaleureux en présence de Pierre Lequiller, député de la circonscription, vice-président du conseil général et des maires des communes voisines.
Nous retiendrons plus particulièrement dans ce discours un certain nombre d’annonces et une mise au point :

Pas d’augmentation des impôts locaux, la politique de maîtrise des dépenses sera poursuivie notamment avec la mise en concurrence systématique des prestataires (23 marchés ont été renégociés en 2009).

L’aménagement du centre ville

Deux bureaux d’étude ont travaillé sur l’aménagement du centre ville, le premier a été chargé de repenser la circulation, le second a été chargé de l’activité commerciale.« Après une phase de concertation, nous passerons à une réalisation échelonnée, en commençant cette année par la place de l’église. La circulation sera déviée vers la rue du professeur Tuffier qui, en 2011, sera aménagée dans un concept semi-piétonnier en même temps que la Place des combattants »(place de la Poste). « Ce projet qui n’autorisera plus que le stationnement de courte durée, prévoit aussi un agrandissement du parking de la mairie. »

De nouveaux commerçants

Un nouveau fleuriste va s’installer dans les locaux laissés vacants suite à la fermeture de l’agence BNP et un opticien va reprendre l’emplacement de l’agence Saint Martin (Centre commercial des Clos).

Rénovation du stade des Arches

Le stade des Arches (encore appelé stade du Cœur-Volant) sera réaménagé avec la pose d’un revêtement synthétique permettant une utilisation quotidienne (actuellement il ne peut être utilisé que 2 jours par semaine pour permettre à la pelouse naturelle de se régénérer). (*)

Logements sociaux et réserves foncières : une mise au point

Le maire a redit que la loi SRU obligeait Louveciennes à construire dans les quinze prochaines années 300 logements sociaux.
Il a tenu à rassurer sur les lieux de ces réalisations immobilières.
« Certaines rumeurs fantaisistes ont circulé à Louveciennes évoquant l’urbanisation de nos parcs publics. Je serai très clair sur ce point. Il est tout à fait exclu d’envisager une quelconque urbanisation que ce soit, sur le parc des 3 Grilles, le parc du Barry, le parc des Soudanes, le parc de la Pelouse, le parc de la Haute Barre. La ville dispose d’autres réserves foncières qui nous permettront de respecter les contraintes qui nous sont imposées, tout en préservant notre cadre de vie. »

L’intégralité du discours du maire de Louveciennes, André Vanhollebeke, a été mis en ligne sur le site officiel de la mairie
http://www.mairie-louveciennes.fr/

(*) Cet aménagement devrait permettre un déclassement du stade municipal des Plains Champs.

Si je comprends, les logements sociaux vont donc être construits sur l'actuel stade des Plains Champs (qui sera supprimé). Le stade des Arches se substituera au stade des Plains Champs pour les activités sportives. Est-ce bien cela?
Par ailleurs, comment sera financé le projet centre du village (place de l'Eglise en 2010, place de la Poste en 2011)?
Enfin, quid du centre multi-accueil (tennis de Voisins) et quid du site Villevert?

Merci pour vos commentaires.

A l’attention d’Antoine

1. La pose d’une pelouse synthétique sur le stade des Arches doit permettre une utilisation intensive des terrains pour le football (alors que jusqu’à présent la pelouse naturelle ne le rendait opérationnel que deux jours par semaine). Le déclassement du stade municipal des Plains Champs sera alors possible pour une autre destination qui pourrait être la construction sur ce terrain de 3 hectares de logements indispensables pour respecter la loi SRU. Ceci reste bien entendu à confirmer.

2. La vente des 40 logements des Gauthiers a permis de desserrer les contraintes pesant sur les finances de la commune. Ces ressources de l’ordre de 3,9 millions d’euros permettront de financer notamment la rénovation du centre ville (cf l’entretien que le maire a bien voulu nous accorder « Désendettement, investissements, PLU : les choix du maire », le 15/07/2009). Le prochain débat d’orientation budgétaire ainsi que le vote du budget 2010 permettront de voir avec précision comment ce projet essentiel pour le maire sera correctement financé.

3. La municipalité ne désespère pas de mener à bien la construction du centre multi-accueil de la petite enfance retardée par le recours en justice d’un riverain du parc du Château à qui le Tribunal administratif de Versailles a donné raison, jusqu’à présent, pour des questions de forme (document manquant dans le permis de construire initial suite à un arrêté préfectoral).
La municipalité a déposé un nouveau permis en novembre 2009.
4. Villevert est un dossier fort complexe que nous avons souvent abordé dans « La Tribune de Louveciennes ». Notre dernier article portait sur la situation financière difficile du propriétaire des terrains, la société « Louveciennes-Développement » (cf « Villevert : Un bilan accablant pour les propriétaires », 3/12/2009)
La renonciation de « Louveciennes-Développement » à son permis de construire, l’avancement du plan local d’urbanisme (PLU) sous la direction de la municipalité, l’intervention surprenante du sous-préfet dans le débat, peuvent conduire à une nouvelle approche du dossier. Nous aurons l’occasion d’en reparler très prochainement.

la rédaction

Merci pour ces précisions. Ce que j'ai du mal à comprendre dans les voeux du Monsieur le Maire, c'est que cela semble aller à l'encontre du raisonnement qui consistait à dire que les nouveaux logements devaient, suite au débat du Grenelle sur l'environnement, être proches des moyens de transport collectifs. En installant des logements sur le stade des Plains Champs, on ne peut pas dire qu'on rapproche les personnes de la gare... En outre, cela ne va pas dans le sens non plus d'éviter l'effet de concentration (il y a déjà 3 résidences de logements sociaux près des Plains Champs).

Je me réjouis qu'on n'envisage plus de construire sur le Parc de la Pelouse, des 3 Grilles, des Clos ou bien de la Haute Barre mais j'ai du mal à comprendre comment concilier nouvelles constructions / proximité des transports et préservation des espaces verts...

De qui se moque t on ?
Le maire dit que ce sont des rumeurs fantaisistes qui ont évoqué l’urbanisation de nos parcs ! ON REVE !
De deux choses l’une.
Ou bien notre maire ne suit pas les travaux du PLU et ne lit pas les documents des groupes qui ont travaillé sur l’implantation possible de logements sociaux sur les différents parcs qu’il cite ou bien, il veut masquer piteusement SON RECUL devant l’opposition en particulier celle d’OSONS. C’est au choix….

Dans un passage du discours du maire que nous n’avions pas cité, celui-ci a précisé que lors de la première phase du PLU il a été procédé à un recensement de « l’ensemble des réserves foncières communales. Parmi celles-ci figurent nos espaces boisés et nos parcs publics. Ce recensement n’avait aucun lien avec une décision d’urbanisation. »
On retiendra que le maire dans ses arbitrages n'a pas retenu certaines analyses des groupes de travail et a absolument exclu la possibilité de construire sur les parcs publics.

La rédaction

pourquoi monsieur le maire ne construit pas de logements sociaux sur le terrain des tennis de la rue de voisins
ce serait idéal pour des jeunes parents, une crèche au bas de l’immeuble, l’école doumer toute proche, la gare à 5 mimutes et ce serait bon pour le commerce local. Cela améliorerai également le pourcentage SRU de louveciennes

Une pelouse synthétique pour le football aus Arches c'est entre 450 000 et 600 000 €
Ces logements sociaux aux Pleins Champs vont nous couter chers

Le site d'Osons Louveciennes vient de publier un article des Nouvelles de Versailles avec une interview de M. le Maire qui indique qu'il va faire construire des logements sociaux ruelle de la Haute Barre ce qui est en totale contradiction avec ce qui a été dit dans les voeux. Avez-vous une explication? Est-ce une coquille du journal?
Par ailleurs, dans le cadre de la rénovation du centre ville, il est question de construction de places de parkings en souterrain? Avez-vous des précisions?
Enfin, le site d'Osons explique que le fait de faire construire des logements sociaux près du centre (ex le stade des plains Champs) ne nous dispensera à teme d'être obligés de faire construire des logements sur le site de Villevert (volonté de la Préfecture donc de l'Etat).
La ville serait donc à terme perdante car elle aura sacrifié des terrains avec espaces verts en ville et sera tenue de construire quand même plaine de Villevert.
Le raisonnement d'Osons consiste à dire qu'il vaut mieux tout concentrer sur le Plaine de Villevert maintenant et préserver nos espaces libres en ville.
Qu'en pensez-vous?

Le maire de Louveciennes, André Vanhollebeke, a en effet donné un entretien au journal « Les Nouvelles » (de Versailles), entretien qui a été publié le 27 janvier 2010.
Il donne des précisions sur son grand projet d’aménagement du cœur du village, déjà largement annoncé.
Il justifie l’urgence de cet aménagement par « la revitalisation (nécessaire) du commerce (….) Nous devons essayer de rendre nos commerces de proximité plus attractifs (…) Nous ne voulons pas laisser dépérir notre commerce » (c’est tout au moins ce qui ressort avec force de l’entretien).
Parmi les annonces :
- l’aménagement de la place de l’Eglise (avec le déplacement du monument aux morts afin d’ouvrir la place, en faire un espace partagé entre piétons et voitures avec vitesse limitée à 10 km/h),
- l’augmentation du nombre de places de stationnement (avec agrandissement du parking de la mairie notamment en souterrain, aménagement du parking de la place du marché),
- la construction de 30 à 40 logements mixtes (privé et social) ruelle de la Haute-Barre (« Ils peuvent contribuer à faire vivre le centre-ville »).

Les travaux devraient débuter en 2010 et être réalisés en deux ans.
En 2010, le parking de la mairie devrait être agrandi et le parvis de l’église aménagé ; le coût de cet investissement est estimé à 900 000 euros.

On devrait en savoir beaucoup plus au cours des mois de février et de mars à l’occasion :
- des réunions de la commission d’urbanisme et du conseil municipal (présentation du projet d’aménagement du centre ville, débat d’orientation budgétaire et vote du budget 2010) et,
- de la finalisation de la seconde phase du PLU (réunion de la commission extra-municipale, présentation du PADD c’est-à-dire du « Projet d’aménagement et de développement durable » qui est le document exprimant la vision « politique » de l’avenir de Louveciennes dans les 15/20 ans à venir).

S’agissant de Villevert, deux articles vont être prochainement publiés dans « La Tribune de Louveciennes » (en complément de notre article « Villevert, un bilan accablant pour les propriétaires, 3 décembre 2009.

Merci pour ces précisions.
J'attends avec impatience de comprendre comment on va pouvoir construire un parking en souterrain place de la mairie...
Par ailleurs, vous confirmez bien la contradiction entre ce que le Maire a dit aux Voeux (on ne touche pas aux parcs du centre ville) et ce qu'il a dit aux Nouvelles de Versailles (construction de logements ruelle de la Haute Barre = suppression du parc de la Haute Barre ou des jardins attenants).
C'est finalement assez inquiétant car incohérent.

peut-être faut-il évoquer qu'il y a 2 terrains , un de chaque côté de la ruelle de la haute barre : le parc d'un côté et de l'autre les jardins ouvriers; les logements se faisant sur l'emplacement des jardins ouvriers . A vérifier.

Le maire a une vision de boutiquier

A qui appartiennent ces jardins ouvriers? A la Mairie? Sont-ils exploités? Merci.

Les terrains des jardins ouvriers appartiennent à la commune
je crois savoir que la mairie a établi des contrats de location précaire avec les usagers dont la plupart sont pas de Louveciennes
je crois que c'est une bonne idée de construire des logements sociaux pour les jeunes familles à cet endroit
on pourrait aussi raser la maison gaudet qui est très moche

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook