« Quel avenir pour la Communauté des Coteaux de Seine ? | Accueil | L’urbanisation des Plains Champs sur les rails »

27 novembre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Où Louveciennes se retrouve en république bananière....

A quoi rime cet article sur l'ancien Président de la Republique
C'est un écran de fumée pour nous cacher l'affaire WOERTH-BETTANCOURT

A l’attention de Thierry

Nous pensons que vous avez pu noter que les articles consacrés à des personnalités célèbres (Pierre Lazareff, Brigitte Bardot, Henri d’Orléans, comte de Paris et maintenant François Mitterrand) les relient directement à Louveciennes.
Il ne semble pas qu’Eric Woerth, ex-ministre du Budget, ex-ministre du Travail et actuel député-maire de Chantilly ait séjourné à Louveciennes.
En revanche des liens existent entre Madame Liliane Bettencourt et certaines des personnalités évoquées. Il se dit que François-Marie Banier le photographe-ami a été présenté à Liliane Bettencourt par Pierre Lazareff. Au cours d’un des fameux déjeuners à Louveciennes ? Cela nous l’ignorons.

On sait également que son défunt mari, André Bettencourt, était un ami de très longue date de François Mitterrand. Ils se sont connus très jeunes, avant la guerre, au 104, rue de Vaugirard à Paris, chez les Pères maristes où étaient hébergés les jeunes fils de bonne famille. C'est un autre résident du « 104 », François Dalle, futur dirigeant de l’Oréal qui les a présentés.
François Dalle et André Bettencourt participeront au réseau de résistance de François Mitterrand. Ils assisteront à son mariage à l'automne 1944.
Au sortir de la guerre, ils aideront Eugène Schueller, le père de Liliane, compromis dans la collaboration à s’en dépêtrer.
Après guerre, François Dalle et André Bettencourt parviendront à transformer la petite fabrique de produits de beauté (Dop, Monsavon….) du père de Liliane en multinationale, L'Oréal.
François Mitterrand commença la carrière politique qu’on sait avec l’aide financière de ses amis.
André Bettencourt, pour sa part, classé à droite, a été, député, puis sénateur de Seine-Maritime. Il sera également secrétaire d'Etat, en 1954, au sein du gouvernement de Pierre Mendès France dans lequel François Mitterrand occupa le Ministère de l’Intérieur. André Bettencourt sera ensuite régulièrement ministre sous le général de Gaulle.
Les relations entre François Mitterrand et les Bettencourt continueront à prospérer. L'ancien Président était très fidèle en amitié. L'avocat Georges Kiejman, qui fut un ministre socialiste proche de l'ancien chef de l'Etat l'a récemment confirmé « L'amitié qui a uni François Mitterrand et André Bettencourt n'a jamais été mise en défaut tout au long de leurs vies respectives ».

Merci donc à Thierry de nous avoir permis de continuer notre cheminement historique (et qu’il veuille bien ne pas nous prêter de sombres desseins en matière de désinformation).

La rédaction/FK

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

mai 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook