« Des subventions pour l’aménagement du « centre-ville » | Accueil | Louveciennes dans l’histoire contemporaine (6) : François Mitterrand »

04 novembre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Quel manque d'ambition pour cette malheureuse communauté !! Les ordures menageres et quelques petites opérations culturelles dignes d'un patronage
l'auteur de l'article a raison de souligner le ridicule des actions appeléesz DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE concernant 5O r'mistes qu'on essaie de motiver avec des activités ludiques...CAFE RENCONTRE, ATELIER BIEN ETRE....Avec ca la grande bataille économiquue est en passe d'être gagnée !!! C'est guignol qu'on joue dans nos contrees

Comme le dit notre maire, pour faire plus au niveauè des Coteaux de seine il faut de la volonté. Or nos élus en montrent peu.Les seuls qui ont un VERITABLE PROJET sont P Leprêtre et ses équipiers.
Faut il attendre 2014 ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

avril 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook