« Si on allait au restaurant (6) ? Le Camélia à Bougival | Accueil | Sous le signe de la bouffonnerie »

22 septembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le choix stratégique du projet de PLU est la construction, dans les 15 à 20 ans à venir, de plus de 500 logements sur le territoire de la Commune ce qui aura pour conséquence un apport estimé à 1 500 habitants venant s’ajouter aux 7 400 habitants actuels.

L’Etat voudrait, de son coté, implanter sur la zone de Villevert : 1 000 à 1 500 logements soit 3 à 4 000 habitants supplémentaires.

Pour éviter de faux débats, je rappellerai ceci :

1- Tout apport de population entraine des dépenses supplémentaires pour la Commune et il n’est pas démontré que celles-ci soient inférieures à la pénalité qui serait appliquée à celle-ci pour non respect de la loi SRU.

2- Nonobstant ce qui précède, on peut approuver la loi SRU dans ses objectifs.

3- On peut également concevoir que la mise en conformité avec la loi SRU doive se faire en respectant une certaine mixité sociale. Le ratio envisagé par la Mairie qui serait de 80% - 20% n’appelle pas de commentaires.

4- Cette condition s’applique, à l’évidence, à la zone de Villevert où le risque de ghettoïsation est évident. Or la Commune envisage, de toute façon, de réaliser en cet endroit une centaine de logements sociaux en accompagnement des commerces et bureaux qui s’y implanteraient ce qui induit la construction de 400 logements privés supplémentaires. Il y aura donc, de toutes façons, en ce lieu, une verrue.

5- Dans tous les cas, il apparaît prématuré de traiter de l’avenir de Louveciennes dans l’ignorance du devenir de la zone de Villevert, sans connaître l’issue du bras de fer qui semble inévitable entre l’Etat et la Mairie, sinon il y a fort à parier qu’à terme Louveciennes héritera non seulement des 500 logements envisagés par la Commune mais également des 1 500 logements voulus par l’Etat sur la zone de Villevert ce qui portera la population de celle-ci à 12 400 habitants !!!.

J-C B

Savez-vous si à Louveciennes il sera possible de voter aux primaires et où ?

Vous trouverez les informations souhaitées sur le site de Louveciennes-Ensemble/PS (cf dans les sites recommandés) qui indique notamment que ces primaires se dérouleront le 9 et 16 octobre prochain, les Louveciennois intéressés (et figurant sur les listes électorales) pourront voter en Mairie (salle Renoir).

VILLEVERT OU PLAINS CHAMPS ?
J'observe que le nombre de logements prévus par la Mairie est le même sur les 2 sites : 150.
Or, si sur l'ancien stade de foot des Plains champs cela conduit à une densification massive et verticale, cela ne correspond à rien sur un site aussi étendu que la Plaine de Villevert, même en complément d'activités économiques.
Comment dans ce cas s'étonner de la position du Préfet, qui a déjà déclaré qu'il refusera le PLU, faute d'un nombre suffisant de logements à Villevert ?
N'aurait-il pas mieux valu présenter d'emblée un nombre plus équilibré (et plus crédible) pour éteindre cette requête ?
Faute de cela, nous risquons fort de nous voir imposé 3 à 4 000 habitants supplémentaires et un doublement de la ville (mêmes chiffres que ceux cités par Bertrand + Renouvellement démographique des grandes résidences construites dans les années 70).
Dans ces conditions, il est urgent de suspendre les grands programmes immobiliers décidés par le Maire, à commencer par celui du stade des¨Plains Champs.

Il ne faut pas oublier que le PLU prévoit aussi la densification des zones déjà bâties comme le centre du village. D'où encore un supplément de population à venir.

Tout d'abord un grand merci pour votre travail à la Tribune de Louveciennes: c'est un journal qui informe avec pédagogie, clareté et impartialité les citoyens de Louveciennes de la chose publique, en ce moment plus particulièrement du PLU .
Concernant la Plaine de Villevert, je m'interroge tout d'abord sur les raisons qui ont fait que finalement il n'y ait jamais eu aucune société qui n'ait implanté là ses bureaux depuis la triste affaire de Canal+ . Si je comprends bien le PLU permettrait l'implantation non seulement de bureaux mais également de commerces. Que la municipalité projette de réserver ces vastes terrains à des activités plutôt qu'à des logements me semble parfaitement légitime. Je trouve que ses arguments contre l'implantation de logements sont pertinents : risque de ghetto excentré avec difficulté de créer des infrastructures nécessaires si le nombre de logements est inférieur à 300-600, et s'il est plus important le risque est grand de totalement transfigurer la ville qui en perdrait son identité.Y créer un pôle économique de développement durable et écologique me semble très intéressant, car l'ensemble du cadre ( verdoyant mais très bien desservi par les autoroutes, nationales etc... ) et la conjoncture socio-économique s'y prêtent. Les idées ne manquent certainement pas, je suppose, mai ne faudrait-il pas les lancer dans le débat, pour attirer des propositions concrètes?
Je me permets de formuler une idée dans ce sens: Installer dans la plaine de Villevert l'activité de tri et de vente des Emmaüs. Actuellement c'est dans l'ile de la Loge que la compagnie Emmaüs fait sa collecte, le tri , le recyclage, et la vente. Ce travail, salutaire pour ceux qui la pratiquent comme pour nous tous dans notre société de consommation, et en particulier pour ceux au budget limité, constitue une activité "débordante" dans les 2 sens du terme: elle est en croissance nette mais déborde les capacités d'accueil de l'île: embouteillages sur la petite route de l'île le samedi lorsque l'activité commerciale bat son plein, capacités de parking surpassées, insécurité des piétons sur le bas côté.
Les Compagnons conservant bien sûr leur site historique de l'île pour leur hébergement, Il me semble que dans le cadre d'un pôle de développement durable, l'activité Emmaüs aurait toute sa place.
Qu'en pensez-vous?

Merci pour votre appréciation du travail de « La Tribune de Louveciennes ».
Votre proposition, très généreuse, d’implanter le centre de tri d’Emmaüs sur le site de Villevert se heurte à de nombreux obstacles. Le site appartient à une société privée, Louveciennes-Développement, qui a investi 90 millions d’euros au bas mot et qui souhaite récupérer sa mise en cédant les terrains à des promoteurs travaillant dans le domaine commercial, de l’habitat ou des services. Il est peu probable que la Fondation Abbé Pierre puisse racheter une partie des terrains même si, hypothèse qui reste à vérifier, Louveciennes-Développement fasse un effort sur le prix. Des subventions pourraient éventuellement aider mais encore faut-il arriver à les mobiliser.
Par ailleurs, je dois reconnaître ignorer « le modèle économique » d’un centre de tri et de vente d’Emmaüs. Il serait intéressant de savoir comment les recettes et les dépenses d’exploitation de cette activité s’équilibrent.
Vous avez raison, dans votre commentaire, de souligner que les conditions d’exploitation du centre de tri et de vente d’Emmaüs sur l’île de la Loge sont insatisfaisantes et qu’une délocalisation doit être envisagée.

Pour la rédaction, FK (François Kremper)

la menace de nombreux logements sur Villevert n’a jamais été une surprise pour le maire. Depuis le début du PLU, ce dernier refuse d’envisager des logements sur l’ancien site de BULL afin de lui permettre de vendre l’ex terrain de football des Plains Champs à des promoteurs immobiliers et ainsi renflouer les caisses de la commune . Une fois l’opération faite (et cela ne va pas tarder), il sera trop tard pour faire machine arrière et il pourra lâcher la bride sur Villevert et crier haut et fort que l’état lui impose des logements … "ce n’est pas ma faute. Dans mon PLU, c’est 500 logements supplémentaires qui étaient prévus…pas plus. Oh flûte alors »
Peut être poussera t’il le bouchon jusqu’à dire que les élus d’Osons ont influencé le préfet…

L’hebdomadaire local, «Le courrier des Yvelines», a publié le 3 août dernier, en pleines vacances, un article consacré à Villevert et au conflit qui oppose la ville de Louveciennes à l’Etat (1).
Les journalistes ont notamment recueilli la position de l’Etat sur le devenir de Villevert exprimée par Philippe Court, sous-préfet de l'arrondissement de Saint-Germain-en-Laye.
« Le site de Villevert dispose d'un potentiel extraordinaire. Il faut avoir des usages mixtes et diversifiés sur cet espace : de l'habitat, de l'activité économique et des commerces dans des proportions plus équilibrées que ce que le projet de la commune prévoit. Prévoir 45 000 m² de commerces, soit à peu près la surface de Parly II, ce n'est pas équilibré. D'autant plus que ce centre commercial serait aussi proche de centre-villes dynamiques comme Versailles et Saint-Germain-en-Laye. De même prévoir autant d'immobilier de bureau n'est pas forcément raisonnable quand on voit l'état du marché. »
Ces remarques figurent dans 1a lettre du Préfet du 26 juin adressée au maire, André Vanhollebeke.
« Cette décision de voter le projet de PLU en l'état est d'autant plus dommage que je nous avons travaillé pendant 6 mois avec les élus et Yvelines-aménagement pour trouver 1e consensus. J'aurais souhaité 1e report de ce vote pour qu'on puisse continuer à débattre. »
Philippe Court annonce qu’en l’état actuel des choses, le projet recevra un avis défavorable de ses services.
L'article du «Courrier des Yvelines» donne également la parole au maire de Louveciennes, qui réplique notamment que « chacun doit jouer son rôle. À travers ce PLU, nous exprimons les besoins des Louveciennois qui n'ont pas prendre en compte des besoins de l'État dans une expression plus globale. Ils veulent plus de logements, alors que nous faisons déjà des efforts conséquents dans ce domaine, il faudra qu'ils assument ce choix devant mes concitoyens. »

(1) « Ancien site Bull : la ville de Louveciennes s’oppose à l’Etat », Le Courrier des Yvelines, 3 août 2011

interessant article qu'a diffusé le site des écologistes de Louveciennes

d'ailleurs ils sont contre et ça vous ne le dite pas

A l'attention d' E-B

Le site "Louveciennes-Ensemble" (avec "le soutien du PS et d'Europe-Ecologie + les Verts") a effectivement reproduit l'intégralité de l'article du "Courrier des Yvelines" - l'adresse du site "Louveciennes-Ensemble" figure sous la rubrique des "Liens".
La position des écologistes de Louveciennes sur le devenir de Villevert ne nous est pas connue.
Les conseillers municipaux socialistes sont pour leur part opposés aux vues de la Préfecture et se retrouvent sur la ligne du maire (position constamment affirmée au cours des dernières séances du conseil municipal de Louveciennes).

je m'empresserai de reprocher aux élus de gauche d'avoir fait le lit de la future situation sur Louveciennes, soit un apport très important de population, quand la préfecture, faute de négociation sur Villevert, nous imposera un nombre conséquent de logements.
Si la menace de nombreux logements sur Villevert n’a jamais été une surprise pour le maire,il est regrettable de constater que "Louveciennes Ensemble" n'en prenne pas suffisamment conscience pour demander l'arrêt des autres projets de construction tel que le projet des Plains Champs.

Etre opposés aux vus de la préfecture est une chose mais encore faut il avoir envie de concrétiser cette position en proposant une pause jusqu'à que le sort de Villevert soit décidé.
L'avenir de Louveciennes en dépend.

Monsieur le maire, IL FAUT DONNER DU TEMPS AU TEMPS, reportez l'approbation du PLU pour étudier toutes les alternatives

L’enquête publique

L’enquête publique relative au PLU se déroulera du 7 novembre au 9 décembre prochain.

Les documents seront mis à la disposition du public dans le hall de la mairie ainsi qu’un registre dans lequel les observations pourront être notifiées.

Le commissaire enquêteur recevra le public aux jours et heures suivants :
- lundi 7 novembre de 9 h à 12 h
- samedi 19 novembre de 9 h à 12 h
- mercredi 30 novembre de 14 h à 18 h
- vendredi 9 décembre de 14 h à 18 h.

Echos du conseil municipal

Lors de la séance du conseil municipal du 20 octobre 2011, le maire a indiqué que les services de l’Etat viennent d’émettre un avis défavorable au projet de PLU. On le pressentait. La moitié des remarques porte sur Villevert : L’Etat estime que la place faite aux commerces et aux bureaux est excessive, il souhaite un nombre significatif de logements, en clair, un nouveau quartier ce que refuse le maire qui s’en tient à 150 logements dits « corrolaires ». Le maire souligne que « la commune à une vision de son PLU, elle n’a pas à changer d’attitude si l’Etat exerce des menaces… ».
Le maire compte diffuser l’avis de l’Etat dans les prochains jours ; cet avis figurera également au dossier soumis au commissaire-enquêteur.

Bonjour, avez-vous les résultats des élections primaires à Louveciennes ?

Nous vous conseillons d'aller sur le site de Louveciennes-Ensemble/PS (cliquez sur le lien correspondant dans la rubrique LES LIENS RECOMMANDES). Vous apprendrez qu'il y a eu lors du second tour 347 votants et que François Hollande a obtenu 62,1 % des suffrages.

En réponse à la proposition de Framboise du 30 septembre 2011 d'une installation d'Emmaüs à Villevert, nous avons reçu des précisions importantes de la part de Jean Soulard, Administrateur de la Communauté

"
1 - Les conditions difficiles de fonctionnement de la Communauté EMMAUS de Bougival à tous égards signalées dans le commentaire sont exactes,
2 -La Municipalité de Louveciennes en a été informée ainsi que du souhait d’EMMAUS de trouver des locaux destinés à désengorger les locaux, améliorer et créer de nouvelles activités de solidarité toujours plus nécessaires et améliorer la qualité de vie des Compagnons,
3 - Après plusieurs années de recherches infructueuses auprès des communes environnantes, la Communauté de Bougival a dû, à l’occasion d’une opportunité qui s’est présentée et moyennant un endettement sur 30 ans, opter fin 2010 pour l’achat d’un local à Chatou aux multiples vocations : stockage, tri, insertion, solidarité internationale, dépôts des donateurs dès que possible, etc….. sans que ceci altère les missions de service de la Communauté dans l’Ile de la Loge.
4 - La Municipalité de Louveciennes a été mise au courant de nos développements sur Chatou mettant ainsi fin à nos demandes antérieures. En conséquence, Emmaüs ne peut envisager d’être engagé dans un projet Villevert."

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

juillet 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook