« Si on allait au restaurant (7) ? Chez Clément à Bougival | Accueil | Emprunts toxiques, dites-vous ? »

01 novembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

ok merci de l'info. le 10 janvier c'est la majorité qui doit décider ? cela veut dire que le conseil municipal ne sera pas consulté. Je trouve anti-démocratique que tous les conseillers ne peuvent pas donner leur avis. La liste des écologistes a peut être des choses à dire aussi !

A l’attention d’E-B
Ne brûlons pas les étapes. Après l’enquête publique (7 novembre – 9 décembre 2011) et le dépôt des conclusions du commissaire-enquêteur, attendues aux alentours du 10 janvier, il appartiendra au maire (assisté de son équipe) d’examiner dans quelle mesure il tient compte des recommandations qui auront été faites. S’il estime qu’il n’y a pas lieu de retarder son approbation définitive, il soumettra le projet de PLU (amendé) au conseil municipal. Il peut parfaitement passer outre à un « avis défavorable » de l’Etat.
Rassurez-vous E-B, tous les conseillers pourront donner leur avis et se prononcer en exerçant leur droit de vote. Tout ceci est très démocratique. Après cela, c’est évidemment la majorité municipale qui imposera ses vues. Après l’approbation du PLU, des recours contentieux devant le Tribunal administratif sont cependant toujours possibles.

En prélude à l’enquête publique, la ville de Louveciennes vient de distribuer à l’ensemble de ses habitants un dépliant de 8 pages largement illustré sur le projet de PLU. Il comporte notamment le plan de zonage, en couleurs, bien lisible, ainsi que des « papiers » de présentation du maire et d’Anne-Laure Pozzo-Deschanel, maire-adjoint chargé de l’urbanisme.
S’agissant de la zone de Villevert, le document souligne que sa « vocation économique (…) , source de nombreux emplois potentiel, est confirmée. Cette orientation permettra de limiter les déplacements et de réduire les temps de transports domicile-travail des Louveciennois qui pourront travailler sur ce site. »

La rédaction

Des emplois pour les Louveciennois c'est du flan, Des fausses promesses du maire. Tout ce qu'il peut faire c'est embaucher des employés de mairie!!

Tiens, intéressant d'étudier la forme de ce documents de 8 pages.

Page de couv : des photos, infos = 0
Page 2 (avec la photo du maire) : discours du maire. Un encart généraliste sur le PLU, infos = 0
Page 3 "Respecter la loi SRU", toujours le même discours depuis 3 ans.
"Exigences du Grenelle" et hop un peu de "Greenwashing", sauf que dans la loi grenelle 2, il y a beaucoup de choses intéressantes qui pourraient nous permettre de "protéger notre patrimoine" qui ne sont absolument pas mise en application dans le PLU.
infos = 0

Les pages 4 Là je trouve quand même que c'est le top du top ! Ho le joli coloriage ! Ho on prend le Louveciennois pour un crétin décérébré ? Si Il y a une information à faire à paraitre c'est bien le COS pour chaque zone. Accessoirement la carte est orienté à l'horizontale, ce qui se fait jamais !

En plus les infos sont partielles, oh la joli zone UC rue du cœur volant/ clairefontaine, super pole de centralité !

Page 8 Dos "La concertation" Enfin une infos ; la présence du commissaire enquêteur !

Cette plaquette me parait un excellent exemple de non communication !

je pense que ce document est très utile car la grande majorite des habitants de Louveciennes n'a qu'une idée très vague du PLU
Il n'est pas parfait mais si les personnes veulent plus, qu'ils aillent en mairie consulterle dossier du PLu dans son integralite;

JPierre,

Je suis bien d'accord avec vous " la grande majorite des habitants de Louveciennes n'a qu'une idée très vague du PLU" mais ce n'est pas avec ce genre document qu'ils vont s'impliquer plus. Et je ne pense pas, d'ailleurs, que se soit le but de la mairie d'impliquer les Louveciennois...

Le document aurait pu être beaucoup plus didactique et précis.

Comme d'habitude Monsieur le Maire s'entête en étant persuadé d'avoir raison (voir les dossiers de centre multi accueil des tennis de la gare et de la plaine de Villevert dont nous attendons toujours l'aboutissement depuis 8 ans environ) et cela même contre l'Etat. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu... Mais c'est sa façon d'être alors, que voulez-vous...? Bientôt 4 ans depuis l’entame de ce projet de PLU pour aboutir, après avoir dépensé des dizaines de milliers d'euros (et tout récemment avec le dépliant 8 pages aux frais du contribuable s'il vous plaît!), sur une nouvelle impasse. Vivement 2014!

Le dépliant de 8 pages distribué dans les boîtes aux lettres est loin d'être clair. Je vous invite à vous reporter aux documents accessibles sur le site Internet de la Mairie qui sont beaucoup plus exhaustifs (et inquiétants...)

Pour ma part je considère Villevert comme un site stratégique permettant de construire des logements. je ne comprends pas la gauche sur ce sujet. Les élus de la droite UMP (M. Viard) proposent de construire du logement la haut, je n'y vois pas d'inconvénient. Au contraire cela permettra à louveciennes de développer sa population et d'atteindre environ 14 000 habitants soit 2 fois plus qu'aujourd'hui. C'est une bonne idée, cela nous permettra d'avoir une ville plus forte et plus ambitieuse de la taille de Marly le Roi.

Chère Héloïse,

La caractéristique de Louveciennes est d'être un village très privilégié de l'Ile de France car très préservé des nuisances notamment automobiles. Les raisons pour lesquelles il y est fait bon vivre sont la très forte proportion des espaces verts et une architecture homogène.
La ville ne pourrait pas supporter un surplus de flux automobile notamment rue du Maréchal Joffre et rue de la Princesse (pour atteindre le village et la gare SNCF).
On peut raisonnablement imaginer une progression de la polution de 1 500 personnes (quoique) mais 7 000...

Cher Antoine,

Louveciennes n'est plus un village depuis bien longtemps, on peut le regretter mais inutile de se voiler la face. Louveciennes a une population de plus de 7000 habitants et non de 700 habitants c'est un fait.

Ensuite ce n'est pas parce qu'on va construire à Villevert 1500 logements que le nombre d'espaces verts va être réduit, la forêt sera toujours là et les nombreux parcs qui existent dans notre commune ne seront pas détruits, je ne vois pas bien le rapport.

Quant à l'architecture homogène qui vous a dit qu'il était prévu de construire des bâtiments non compatibles avec l'architecture de Louveciennes ?

Ce qui me désole dans ce débat c'est la position de principe de la gauche qui ne veut aucun logement sur ce secteur alors qu'ils sont les premiers à critiquer le maire pour ne pas en construire assez, faudrait savoir ! Quel conservatisme de nos élus de gauche. Il s'agit là d'une super opportunité de construire du logement dont du logement social et de répondre aussi à la carence de logements en région parisienne. C'est pourquoi, bien que de tendance de gauche je défend la proposition de M. Jean-François Viard de construire 1500 logements à Villevert.

A ma connaissance, Osons, M. Viard, ne propose pas de construire 1500 logements, ce qui ferait 4500 personnes, mais un nombre plus raisonnable équilibrant les entreprises, les commerces et les habitations sur Villevert.

14 000 habitants ça veut aussi dire 2 fois d'écoles, de crèches, un 2éme gymnase, un 2 éme stade, un parking à la gare 2 fois plus grand, 2 fois plus de livre à la bibliothèque, plus de déchets à traiter, etc...

Il faut bien implanter ces infrastructures quelques parts et les financer !

Chère Héloïse,

Oui pour du logement social mais uniquement sous la forme de petites structures réparties sur l'ensemble du territoire et bien intégrées dans le paysage urbain (comme c'est le cas depuis 25 ans). Mais surtout pas un ghetto excentré qui va créer nécessairement des flux automobiles qui vont détruire notre cadre de vie. Je ne sais pas depuis combien de temps vous vivez à louveciennes et quelle connaissance vous avez de notre histoire mais Louveciennes est un petit paradis que l'on s'apprête à détruire et je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi.

La proposition de Mr Viard n'est en aucun cas de construire 1500 logements à Villevert !
Il me semble que la position d'Osons a toujours été la suivante : Construire sur ce site un ensemble mixte activités commerciales/bureaux/logements privés/logements sociaux. Certes cela implique de construire beaucoup plus que les seuls 150 logements prévus par le PLU, mais quand même pas 10 fois plus.
De toutes façons, le préfet imposera au moins 300 à 400 logements minimum (environ 1000 habitants), ce qui ne me paraît pas déraisonnable : Cela permettrait de créer un nouveau quartier harmonieux, sans impact environnemental majeur.
Le problème c'est qu'en plus de cela, la Mairie veut densifier tout le reste de la commune (possibilité de construire plus et plus gros) et lancer des grands programmes immobiliers qui vont bétonner des terrains aujourd'hui "verts" ou boisés (Plains Champs, Coeur Volant, etc.). Nul doute qu'après cela le caractère "village" (ou ce qu'il en reste) sera définitivement enterré ...
En conclusion : Rassurez-vous, avec ce qui se prépare, on arrivera à un nombre d'habitants proche des 14 000 dont vous parlez (plutôt 12 000 d'après mes calculs), mais Villevert n'y sera (hélas) pas pour grand chose !...

Cher Antoine,

C'est justement en densifiant le centre de Louveciennes que vous allez défigurer la ville ! La solution Villevert est garante de la protection de votre "petit paradis" comme vous dites.

J'habite Louveciennes depuis 13 ans et c'est justement parce que je trouve son environnement agréable que je défend la position de constructions à Villevert.

Les avis des personnes morales de droit public

Dans le dossier du PLU (consultable en mairie dans le cadre de l’enquête publique) figurent les avis des personnes morales de droit public suivantes :

- l’avis du Préfet des Yvelines au nom de l’Etat : avis défavorable
- l’avis de la Communauté des communes « Les Boucles de la Seine » : avis favorable
- l’avis du maire de Marly-le-Roi : avis défavorable
- l’avis de la Chambre des métiers et de l’artisanat : avis favorable
- l’avis de la Chambre de commerce et de l’industrie des Yvelines : avis favorable sur le volet hôtelier, avis réservé sur les perspectives tertiaires, avis très réservé concernant la création de surfaces commerciales
- l’avis du Conseil général des Yvelines : avis défavorable en raison des "dispositions du PLU retenues pour le site de Villevert".

On observera que des communes limitrophes comme La Celle Saint-Cloud, Rocquencourt ou Bougival n’ont pas daigné donner leur avis.

L’avis favorable de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine (CCBS)

Daté du 4 octobre 2011

Dans sa lettre, le Président de cette communauté (1) donne « un avis favorable à ce document « (le projet de PLU) … « il poursuit les mêmes buts que la CCBS en terme d’équilibre habitat/emplois »…« les projets de développement urbain sont situés à proximité des transports en commun. »
« Enfin la création d’un pôle économique ne peut que renforcer l’attractivité d’un territoire proche de celle de la CCBS et offrir des emplois de proximité ».

Nota : il estpermis de supposer que « le pôle économique » qui est évoqué ici est le site de Villevert.

(1) Depuis le 1er janvier 2006, 7 communes de l'Ouest Francilien se sont regroupées pour former la Communauté de communes de la Boucle de la Seine. Il s’agit des communes suivantes : Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Montesson, Sartrouville et le Vésinet. La communauté couvre 3 900 hectares pour 171 000 habitants.

L’avis défavorable de la Mairie de Marly-le-Roi

Dans sa lettre du 3 octobre 2011, le maire de Marly-le-Roi, Jean-Yves Perrot, « constate que le projet de PLU comporte des objectifs environnementaux pertinents en matière d'intermodalités et de déplacements doux, accompagnés d'un réel souci de préservation du cadre de vie, du patrimoine bâti et naturel.
Cependant au vu de ces objectifs, la requalification du site de Villevert m'interpelle à plusieurs titres.
La capacité d'accueil des activités de bureaux concentrée sur un même secteur risque de générer un trafic important, sur les axes déjà saturés au niveau de l’A 13 et de la route de Versailles en direction de Marly-le-Roi.
Sur un secteur de 27 hectares, les Cos définis permettront en effet la construction de 67 500 m2 Shon de bureaux et de 54 000 m² de Shon de commerces.
Ainsi la zone UV ne me semble pas répondre aux problématiques de fluidité et de sécurisation des déplacements routiers. Bien au contraire, la présence d'une superficie aussi importante d'activités tertiaires situées à proximité d'axes routiers principaux (A13, route nationale) risque d'aggraver les perturbations de trafic alors même que des pôles commerciaux existent déjà à proximité (Parly II au Chesnay, centre-ville de Saint-Germain-en-Laye...).
Par ailleurs, la prédominance de l'activité économique et commerciale sur cette zone constitue un déséquilibre au détriment de la mixité des fonctions et notamment de l'habitat lié aux activités (le Cos de 0,035 semble très faible au regard des activités tertiaires), ce qui semble en contradiction avec vos objectifs environnementaux. Au vu de ces éléments, et dans le souci de la préservation de la qualité de vie des Marlychois, j'émets un avis défavorable sur le projet de PLU arrêté de la commune de Louveciennes».

Note : on relèvera quelques imprécisions ou erreurs dans les calculs résultant des Cos.

L’avis favorable de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA)

Daté du 9 août 2011

Dans sa lettre, le Vice-Président de la Chambre des métiers et de l’artisanat commence par énumérer les dispositions réglementaires applicables en matière d’artisanat et de commerce pour conclure de la manière suivante « Par ailleurs, la réflexion projetée quant à la création d’un hôtel d’entreprises conforte le CMA à émettre un avis favorable au projet communal ».

Chère Héloïse,

Les dernières réalisations de logements sociaux en ville sont des réussites parce qu'elles sont petites et bien intégrées (Ariel, Blandon, Coeur Volant, Rougemont, Gare...). Un ghetto de 500 logements à Villevert serait une monumentale erreur. Et j'attends toujours votre avis sur le flux automobile généré pour atteindre la gare et le centre ville.

Antoine, cessez de parler continuellement du ghetto a propos de Villevert.
A ce titre, Les logements de Parly II sont un ghetto, les Clos de Louveciennes aussi, on peut multiplier les exemples
les futurs habitants de Villevert auraient la chance d'habiter près d'un des plus grands et plus beaux centres commerciaux de France, près de la magnifique forêt de marly, à quelques encablures de Versailles....
On fait pire en matière de ghetto

Merci Philippe.
L'argument du flux automobile ne tient pas. le site de Villevert était il y a quelques années occupé par des miliers de salariés et personne ne s'est plaint à l'époque de problèmes générés par des flux automobiles. Or les flux automobiles générés par des employés de bureaux sont plus gênants que ceux d'habitants car les salariés se déplacent dans les même créneaux horaires.

Philippe : êtes-vous déjà allé dans des banlieues moins favorisées que la nôtre et avez-vous déjà vu les grands ensembles de logements sociaux et les ravages engendrés par ce phénomène de concentration?
Comparer les Clos ou Parly 2 à une cité de 500/1000 logements sociaux est au mieux de l'ignorance au pire de la malhonneteté intellectuelle.

Héloïse : concernant le flux automobile, à la période Bull, les salariés venaient en voiture via la RN 186 ou via l'A13 et évidemment pas du centre de Louveciennes. Si nous construisons des logements à Villevert, ces habitants voudront atteindre la gare et/ou les commerces / mairie avec leur véhicule et donc passeront par les rues de Louveciennes.

Antoine
L'ignorance c'est vous qui en faite preuve ! Savez-vous combien il y a de logements aux clos ? Renseignez-vous, cela devrait vous éclairer et lever vos inquiétudes. de même pour parly 2. Savez-vous que c'est la première copropriété de France en terme d'habitants ? Alors arrêtez un instant ! Vous êtes un conservateur qui croit que Louveciennes est encore un village et que la vie s'est arrêtée au 18ème siècle. j'arrête là.

Antoine

Qui vous a dit qu'il faut construire sur Villevert uniquement des logements sociaux pour une population déshéritée ? C'est un fantasme!!!!

Pourquoi voulez-vous que les futurs habitants de Villevert (hypothèse) se rendent à la gare de Louvciennes qui est difficile d'accès... la gare de Vaucresson, par bus, paraît plus accessible. Et quant aux commerces de Louveciennes pour faire ses achats vous voulez plaisanter je suppose...................

Toujours cette manie de tout ramener au clocher de Louveciennes!!!

Chère Héloïse,

Je vis à Louveciennes depuis 1974 (dont 35 années aux Clos). Je sais parfaitement que Parly 2 est la plus grand copropriété d'Europe. Je connais chaque quartier, chaque résidence, chaque rue de Louveciennes. Je connais sa sociologie tout à fait particulière. Je suis navré de lire que, à bout d'arguments crédibles, vous me traitiez de conservateur. Vous vous dites de sensibilité de gauche mais vous avez un comportement parfaitement inverse. Les réalisations de grands ensembles à dominante sociale sont des échecs avérés (après les avoir construits, on les détruit). La force de Louveciennes est de ne pas voir commis ces erreurs (comme certaines des communes proches : Marly-le-Roi, la Celle Saint Cloud, Bougival... Je ne parle évidemment pas d'autres banlieues moins favorisées). L'environnement a une influence sur le bonheur quotidien et vos idées vont détruire notre quotidien.

Cher Philippe,

Si votre seul argument est de dire que les futurs habitants de Villevert se rendront à la gare SNCF de Vaucresson, c'est la preuve de votre totale méconnaissance de la région (pour info, le parking de la gare SNCF de Vaucresson est payant...).

Le Commissaire Enquêteur mène son enquête du 7 novembre au 9 décembre : transmettez-lui votre avis, que vous soyez propriétaire ou locataire !

Comment lui faire connaître vos observations ? Plusieurs possibilités :

- D'abord, en les déposant sur le registre à disposition du public dans le hall de la mairie aux heures d'ouverture.
- Ensuite, en adressant un message écrit, sous enveloppe, à destination de M. le Commissaire Enquêteur dans la boîte à lettres de la mairie (dans ce cas, pensez à écrire votre nom bien lisiblement en majuscules, au dessus de votre signature : l'adresse n'est pas nécessaire, l'épouse peut utiliser aussi son nom de jeune fille pour déposer également...)
- Enfin, en le rencontrant directement (vous serez reçus le samedi 19/11 de 9h à 12h, le mercredi 30/11 de 14h à 18h, et le vendredi 9/12 de 14h à 18h).

Quels types d'observations ?

- On peut avoir des observations sur des points précis qui concernent un aspect particulier du projet de PLU qui vous touche directement, pour une possible révision,
- Mais, plus généralement, on peut donner son avis sur la façon dont a été mené le projet ou sur les arbitrages retenus qui vous paraissent importants.

Bonjour,
Je suis Philippe (à ne pas confondre avec Phil) et ne suis pas intervenu sur ce blog depuis mon post du 15/11.
Je voulais quand même dire ceci à Antoine : Il n'a jamais été question, nulle part, de construire 1000 ou 1500 logements à dominante sociale sur Villevert. Arrêtons de nous faire peur avec des fantasmes !
Je persiste à penser qu'un nombre raisonnable de logements (environ 400 comme le suggère le Préfet), dont 30 à 40% de logements sociaux, est préférable aux seuls 100 logements (mais dont 60% de HLM) prévus sur Villevert dans le PLU actuel.
Cela permettrait de desserrer sur le reste de la commune l'étau de la densification massive induite par ce PLU : Constructibilité de zones boisées, suppression de la surface de terrain minimum pour construire, doublement du COS dans certains quartiers, etc.
Je suis d'accord avec vous pour dire que "l'éparpillement" des logements sociaux dans de petits ensembles répartis sur tous les quartiers est la clé de la réussite, du bonheur de leurs habitants et de la vraie mixité sociale. En effet, Louveciennes a su éviter l'erreur de la concentration HLM ... jusqu'ici!!
Savez-vous que ce que vous redoutez (à tort) sur Villevert est en train de se dérouler sous vos yeux dans le nord de la commune ?
Il est prévu d'y bétonner la quasi-totalité des espaces occupés par des bois ou des équipements sportifs, pour construire 450 à 500 logements (environ 2500 habitants) : Route de St Germain/Plains champs (des 2 cotés de la nationale), avenue St Martin, Coeur Volant, Collinière/Prunay ... Le Maire veut ainsi instaurer une "continuité urbaine" avec environ 200 logements sociaux qui toucherons les ensembles déjà existants : Hameau de la ferme, Angelards, Croix de Marly ...
Concentrer plus de la moitié des logements sociaux de la commune sur ce seul périmètre éloigné, très mal desservis par les transports en commun, n'est-ce pas là le "ghetto" que vous évoquez ?
Il me paraît plus intelligent de sauvegarder des espaces verts et de mieux répartir les constructions sur l'ensemble de la commune, Villevert compris.
En conclusion : Antoine, Héloïse, Phil, nous sommes tous à la fois conscients des évolutions et fermement attachés à la qualité de vie à Louveciennes. Nous sommes aussi conscients que le PLU qui se prépare est non seulement une réponse très imparfaite au problème posé, mais constitue une menace majeure qui abîmera irrémédiablement Louveciennes.
Il ne reste qu'une action possible pour éviter le désastre : Allez voir le commissaire enquêteur (ou écrivez-lui) et exposez lui tous vos griefs ... et faites le savoir autour de vous !
Amitiés à tous

Cela en fait des avis défavorables... Plus tous ceux qui sont actuellement exprimés au commissaire-enquêteur. Sait-on quelle pourra être leur portée réelle?

L’avis de la Chambre de commerce et d’industrie de Versailles – du Val d’Oise et des Yvelines (CCIV)

Dans une lettre très documentée, du 11 octobre 2011, le Président, Yves Fouchet, au nom de la CCIV, émet en conclusion sur le PLU un avis favorable sur le volet hôtelier, un avis réservé sur les perspectives tertiaires et un avis très réservé concernant la création de surfaces commerciales.

« Le projet de PLU présente, entre autres dans ses orientations, la volonté de rééquilibrage entre l'habitat et l'emploi avec l'animation du centre-ville et la dynamisation des commerces, les migrations alternantes au bénéfice des habitants et la conservation de la qualité du cadre de vie.

La CCIV attentive aux facteurs de développement économique de la commune note que ce projet propose :
- la mise en valeur d'une offre commerciale de proximité avec l'interdiction de la transformation des locaux commerciaux en pied d'immeubles
- dans le centre-ville et la création de nouveaux commerces de proximité dans les futurs secteurs d'urbanisation ;
- le renforcement de l'offre de stationnement en centre-ville, notamment, à proximité des activités commerciales ;
- la revitalisation du commerce non sédentaire à travers la possibilité de déplacer le marché.
Sur ces différents objectifs, la CCIV émet naturellement un avis favorable sur les propositions du PLU.
Concernant le projet majeur du site de Villevert (27,5 ha), le document du PLU précise qu'il serait essentiellement composé d'activités tertiaires (68 750 m²), hôtelières (11 000 m²) et commerciales (55 000 m²). L'habitat ne serait présent qu'au travers de la réalisation de logements nécessaires au fonctionnement des activités économiques et des équipements publics.
Sur chacune des composantes de ce grand projet, la CCIV a souhaité apporter les observations suivantes :

1. Les activités tertiaires

Les éléments d'observation issus de la bourse des locaux gérés par la CCIV, confortés par les échanges avec les promoteurs de l’immobilier à l'occasion de notre lettre de conjoncture annuelle met en avant un premier déterminant : les utilisateurs de bureaux se montrent très réservés sur les communes nettement plus résidentielles que tertiaires et cela de manière d'autant plus marquée qu'elles sont mal desservies par les transports en commun.
Ainsi, le projet de parc tertiaire de Noisy-le-Roi ne trouve pas preneur depuis de nombreux mois. À une autre échelle, le stock de bureaux vacant sur la commune voisine de Saint-Germain-en-Laye pourtant bien desservie demeure à un niveau élevé (4 ans de commercialisation). Dans ce cadre, la création d'une offre tertiaire nouvelle aussi importante sur ce site semble peu envisageable dans l'état actuel du marché.

2. Les activités hôtelières

La réalisation d'activité hôtelière (11 000 m²) sur ce site apparaît en revanche porteuse compte tenu à la fois de la proximité de l’A13 et du manque d'offres actuelles constaté sur le secteur.

3. Les activités commerciales

Le centre commercial de Parly II à proximité, fait actuellement l'objet d'une restructuration avec la rénovation (d’ici novembre 2011) du mail commercial et des parkings. Le centre atteindra alors 110 000 m² avec la création en 2013 d'une nouvelle voie d'accès sur la RD 186 en direction de Versailles, ainsi que 350 places de stationnement.
Par ailleurs, ce projet se situe à moins de 10 minutes en voiture des 2 centre-villes commerçants les plus importants des Yvelines, Versailles (1 475 activités commerciales) et Saint-Germain-en-Laye (810 activités commerciales). Ces 2 centre-villes représentent à eux seuls 10 % des activités commerciales des Yvelines.
Aussi, la CCIV, considère qu'un projet de cette envergure sur le site de Villevert créerait donc un déséquilibre de l'offre commerciale dans ce secteur, tant au niveau de l'offre de rayonnement régional, que sur les centre-villes structurants du département en réduisant les zones de chalandise des ensembles commerciaux existants.
Nous vous avions recommandé de vous rapprocher des différents intervenants (collectivités locales et investisseurs) avant qu'une orientation ne soit arrêtée en la matière, nous n'avons pas eu de retour à ce sujet.

4. Les transports

Cette dimension n'est que peu prise en compte au regard du dimensionnement du projet. Les diverses activités (bureaux, commerces et hôtels) prévues ne manqueraient pas d'entraîner de nouveaux flux de circulation de nature quasi-exclusivement automobile.
En effet, l’A 13 (plus de 120 000 véhicules/jour) et la RD 186 (plus de 29 000 véhicules/jour au niveau de l'échangeur avec l’A13) sont des voies qui connaissent une saturation importante le week-end et aux heures de pointe la semaine. Les renforcements de capacité qui ont été apportés récemment sur l’A 13 n'ont d'ailleurs pas permis de soulager pleinement cette liaison très engorgée dont il faut rappeler qu'elle dessert le pôle économique de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Aussi, pour la CCIV, l'amélioration des transports routier et collectif doit impérativement être envisagée en lien avec les développements de l'importance de ceux proposés dans le projet de PLU.

En conclusion, au vu de l'ensemble de ces éléments, j'ai l'honneur de vous faire savoir que la CCIV émet sur ce projet un avis favorable sur le volet hôtelier, un avis réservé sur les perspectives tertiaires et enfin un avis très réservé concernant la création de surfaces commerciales.

Trois conditions semblent en effet indispensables.
La première est d'apporter la démonstration de la complémentarité de cette offre commerciale nouvelle par rapport à Parly II, aux centres commerciaux des villes de Versailles et de Saint-Germain-en-Laye.
La seconde condition est de présenter un véritable plan d'amélioration de l'accessibilité au site.
La dernière est de prévoir un programme de logements suffisamment ambitieux pour permettre d'amener sur place une population significative qui n'appauvrisse par les zones de chalandise des ensembles commerciaux existants. »

Avis défavorable du Président du Conseil général des Yvelines
Lettre du 7 octobre 2011

« (…) J'ai pris connaissance de la volonté communale d'accueillir une croissance modérée de la population et le renforcement de son coeur de ville. Le PLU identifie à cet effet des secteurs insérés dans le tissu urbain, tels que le site des Plains Champs ou du Cœur Volant qui offrent des opportunités du densification et de mixité urbaine, participant d’un développement économe en espace, tel que préconisé par le SDADEY et auquel je souscris donc pleinement.
J'approuve également cette volonté d'assurer la protection et la mise en valeur des espaces naturels et agricoles présents sur la commune.

En dépit de ses aspects positifs, je ne peux souscrire aux dispositions du PLU retenues pour le site de Villevert, et rend de ce fait un avis défavorable sur votre projet de PLU. Ce site de 22 ha occupe une situation stratégique, à l'interface des agglomérations de Versailles et de Saint-Germain-en-Laye, en frange d'ensembles paysagers remarquables. Il offre un potentiel de renouvellement urbain rare, dont l'action publique doit se saisir.
Ce site aujourd'hui dégradé est particulièrement pénalisant pour l'image des Yvelines. Aussi, bien que votre volonté soit de créer des conditions de sa requalification, auxquelles j'adhère pleinement, il apparaît que votre PLU n'a pas mis en place les conditions d’une intervention d'initiative publique d'ensemble apte à mener cette requalification dans de bonnes conditions. Une telle intervention d'initiative publique, cohérente à l'échelle du site, et qui l’inscrit dans un périmètre élargi, me semble absolument nécessaire compte tenu du caractère stratégique de cette localisation et de la superficie de l'emprise. (…) »

J'avoue ne rien comprendre au dernier paragraphe du Président du Conseil Général des Yvelines. Que souhaite-t-il exactement? Merci pour vos lumières.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

mars 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook