« Une Sncf ouverte à la communication | Accueil | Douze hommes en colère »

05 juillet 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour

Au delà des arguments pour et contre connus, deux questions:
- comment peut-on penser qu'un feu tricolore puisse suffire pour passer d'un côté à l'autre de l'"autoroute" qu'est devenue la route ex-royale?
- quelle sera la "liaison douce" qui permettra, d'aller A PIEDS, de façon agréable et sûre, de ce nouveau quartier excentré au centre du village (car il faut éviter à tout prix un nouvel accroissement du trafic communal)?

L'opération des Plains Champs pose de nombreuses questions auxquelles malheureusement personne n'apporte de réponse :

- comment absorber le flux supplémentaire d'automobiles vers le centre village / écoles / gare que ne manqueront pas de créer 500 habitants supplémentaires?

- quelle qualité de vie pour des personnes vivant face à une Nationale (36 000 véhicules / jour!) et une ligne SNCF?

- quels équipements publics pour ces nouveaux habitants?

La réalité (il suffit de l'admettre) est financière à court terme : l'argent de la vente va permettre de nous désendetter (partiellement).

Mais si, comme c'est à craindre, il faudra un jour construire des logements à Villevert sous la pression de l'Etat, Louveciennes deviendra une ville de 12 à 13 000 habitants (et non pas 9 000 comme souhaitait par M. le Maire).

Ce dernier aura beau jeu de dire que ce n'est pas de sa faute mais celle de l'Etat.

Cependant, on peut penser que la plupart des conseillers municipaux de l'actuelle majorité ne seront plus là pour voir les dégâts de leur politique.

Et les générations de leurs enfants / petits enfants se souviendront avec regret du petit paradis qu'était Louveciennes à l'époque bénie où les projets immobiliers étaient bien intégrés dans leur environnement...

Mais c'est qu'il nous broie du noir notre Antoine!
-d'abord, il évoque une hécatombe au sein du conseil municipal à l'horizon du PLU (..."la plupart ne serons plus là"...),
-ensuite il promet 3 à 4.000 habitants de plus que les 9.000 "comme souhaitait (sic) par M.le maire".A cause de la pression (écrasante...) de l'Etat..sans parler des encouragements (bien hésitants il est vrai...) d'Osons.
-enfin, moment d'intense émotion, il écrase une larme sur les générations futures qui n'auront pas connu le Louveciennes d'aujourd'hui! Imaginons les torrents de pleurs quand il se remémore notre village au temps des diligences!
Allons, allons Antoine! reprenons nous! Ne sinistrOsons pas

@ Pascal

Dans le dossier fourni au conseil municipal figurent des éléments de réponses aux questions que vous vous posez :
- le trafic automobile supplémentaire généré par les logements sur la RN 186 est jugé « faible » (moins de 10 % pour la partie basse, de 5 à 7 % pour la partie haute). Les auteurs du projet font le pari que la RN 186 va devenir « un boulevard urbain » mais tant que cette route sera un axe vital pour les camions et tant que l’Etat et la Région n’apporteront pas de solutions intelligentes et rapides, cette transformation restera une promesse vide ;
- des circulations piétonnières seront créées notamment avec le quartier limitrophe des Angelards et entre la partie haute et basse du projet (passage protégé pour traverser la RN 186) ; au-delà, pour se rendre à pied au « centre du village » (distant quand même d’un peu plus d’1 km), il faut se référer au projet de PLU. Comment tout va s’articuler autour de la notion de « circulations douce » reste encore à notre avis en suspens. « La marche à pied » est bonne pour la santé, nous le savons, mais nous nous déplaçons pour bien d’autres raisons (pour se rendre au travail, pour amener les enfants à l’école, pour faire des achats pas nécessairement au « centre du village »). Pascal, vous avez peut-être des idées sur la question ?

A Jules.

Très drôles vos commentaires. J'ai bien ri!

Mais auriez-vous la gentillesse de répondre sur le fond?

Flux automobiles vers la gare?
Plaisir de vivre face à une Nationale pour des personnes en HLM qui n'ont pas le choix?

Je suis désolé de vous paraître vieux jeu mais je trouve bien plus intelligents des programmes comme ceux de l'Ariel, Saint michel, Blandon, Etang... qui sont petits, qui s'intègrent bien et qui sont proches de tout.

C'est ce qui a fait le succès de Louveciennes depuis 40 ans et c'est ce qui va être détruit.

En complément du commentaire de M. Kremper :

Arrêtons de croire aux Bisounours.

Les personnes vivant aux Plains Champs prendront évidemment leur véhicules pour se rendre à la gare ou en centre ville.

C'est pourquoi l'urbanisation des Plains Champs pourquoi pas, mais dans une version beaucoup plus légère (du type pavillonnaire comme déjà existant).

Evidemment, cela ne fonctionne plus financièrement comme le démontrera sûrement votre prochain article...

Je crois qu'il y a une erreur sur le titre de cet article. Celui-ci aurait du être "Communiqué de presse de la CCU" ou "Publi-information du maire de Louveciennes".

Parler de "transparence", alors que l'ensemble des ateliers ont été fais sur la base uniquement de la partie basse du projet, alors que la partie haute était prévue depuis le départ...

Parler "d'éco-quartier" quand on bétonne l'équivalent, voir plus, d'un terrain de foot et qu'on respecte juste la norme BBC qui est obligatoire ?

"le trafic automobile supplémentaire généré par les logements sur la RN 186 est jugé « faible » (moins de 10 % pour la partie basse, de 5 à 7 % pour la partie haute)" donc 15% de voir en plus ? par rapport à quoi ? "faible" sur qu'elle échelle ? Si on prend le parking de la gare, 15 % de plus, ça fait 15 ou 30 voitures qui n'auront pas de place et qui iront se garer dans les rues alentours.

@ Raphaël

1. Nous avons souhaité présenter aux lecteurs de « La Tribune de Louveciennes », de la manière la plus neutre possible, le dossier de l’opération des Plains Champs. A chacun de faire son opinion et d’ajouter son commentaire…
2. Vous trouvez que l’article ressemble à une « Publi-Information de la mairie de Louveciennes ». Vous avez vraisemblablement remarqué que nous avons largement fait état des positions des oppositions municipales, Osons et Louveciennes Ensemble/PS.
3. Nous maintenons que sur ce dossier, il y a eu un effort de « transparence », qui tranche avec des pratiques antérieures. « La partie haute » n’a pas été débattue en ateliers il est vrai mais a été présentée en commissions et au conseil municipal le 29 mars 2012 et a fait l’objet de l’enquête publique. Les représentants des oppositions ne se sont guère exprimés sur la question.
4. S’agissant de « la concertation », dans le cadre d’une démocratie représentative, il appartient à l’exécutif local de lancer un projet, de s’entourer d’avis d’experts, de consulter la population, d’amender plus ou moins largement le projet initial, le soumettre – le cas échéant - à l’enquête publique et enfin, le faire approuver en conseil municipal. Aux citoyens de se prononcer à l’occasion de la prochaine échéance électorale. Il est vrai qu’une opération d’urbanisme, par son côté irréversible, doit être entourée d’un maximum de précautions. Il y a la possibilité du référendum…. mais qui suppose des citoyens éclairés et engagés. Les substituts à la démocratie représentative, « la démocratie participative », « la démocratie liquide »,… ne sont en revanche guère convaincants.
5. « Le bétonnage » résulte d’un ensemble de facteurs qui ne sont pas tous maîtrisables par les élus locaux : pression démographique, loi SRU, …
6. Là où vous mettez indiscutablement le doigt sur une des faiblesses du projet d’urbanisation des Plains Champs (et du PLU), c’est l’absence d’un véritable schéma d’ensemble des déplacements. Les mesures proposées sont ponctuelles (quelques places de stationnement gratuites, une navette,…) mais elles préfigurent mal de l’avenir.

La rédaction/FK

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

août 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook