« Le repas des fauves | Accueil | Les passages couverts parisiens »

26 février 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Toujours aucune nouvelle sur les Terrains Gaudet ni sur les terrains des tennis de Voisins?

Terrains Gaudet : il est toujours envisagé de construire à cet emplacement des logements sociaux. Le maire l'a encore laissé entendre au cours de la dernière séance du conseil municipal. En revanche, il n'y a pas encore eu de présentation officielle du projet (contenu détaillé, choix du promoteur social, financement, délais...).

Terrains de tennis de la rue de Voisins : un recours a été engagé par un riverain du Parc du Château, toujours le même, contre le permis de construire accordé à la société Icade, filiale de la Caisse des Dépôts. Une fois de plus la commune et le projet vont être soumis à la décision du tribunal administratif qui va agir avec une sage lenteur (ou plutôt une exaspérante lenteur).

Merci Monsieur.

Terrains Gaudet : le projet est donc en train d'évoluer. Il me semblait que le projet initial était mixte (logements privés + sociaux). Quel impact financier pour la commune en cas de vente de ce terrain?

Terrains de tennis rue de Voisins : il était question un moment que la Mairie attaque le fameux riverain pour "abus de procédure". Est-ce toujours envisagé? Cela ferait sens car au fur et à mesure du temps qui passe, le projet est de moins en moins attractif. D'un projet initial avec quelques logements privés et crêche municipale, on est passé à un projet avec "beaucoup" de logements sociaux sans crêche.

Le riverain, quel que soit le but recherché, est déjà perdant.

La voix de son maître (maire) ...
Bravo pour ce remarquable article qui réussierait presque à faire passer la gestion de Mr Vanhollebeke pour un modèle de vertu.
L'absence totale de développement économique, le biberonnage intensif de subventions publiques dont la source se tarit et le financement d'investissements douteux par la vente de notre capital et au prix de notre environnement : Est-ce vraiment un modèle ?

@ Philippe

Nous nous sommes toujours élevés à La Tribune de Louveciennes contre l’usage systématique et immodéré des subventions (cf notamment notre article « Les délices du millefeuille en Ile-de-France »).

1. Financer un investissement de 500 000 euros grâce à 250 000 euros venant du département, du conseil régional, de la réserve parlementaire,…, au final c’est toujours le contribuable qui paiera.
2. La préparation des demandes de subventions, leur instruction et leur attribution sont générateurs de coûts administratifs et conduisent à maintenir une bureaucratie envahissante et peu productive.
3. Sélectionner des investissements en fonction de leur caractère « subventionnable » risque de conduire à des erreurs et à la gabegie.

Cependant la réforme doit venir d’en haut ; il n’est pas certain que l’acte III de la décentralisation - qui est en cours d’élaboration par le gouvernement Ayrault - apportera une réponse positive car les intérêts des élus y sont « égoïstement » opposés. On lira avec intérêt l'article du Monde du 23 février 2013 "Le grand flou de la loi sur la décentralisation. L'exécutif a choisi de ne fâcher personne."

Je lis " Au 31 décembre 2012, le capital restant dû était de 17,9 M€"

En cherchant dans les anciens articles, celui-ci de 2007 :
http://louveciennestribune.typepad.com/media/2007/02/des_finances_en.html

"l’encours de la dette qui était de 17,8 millions d’euros en 2002 atteindra 14,6 millions d’euros en fin d’année (2007) "

Ou cet article sur la vente des logements :
http://louveciennestribune.typepad.com/media/2009/07/investir-ou-se-désendetter-que-faire-de-la-cagnotte.html

"Le montant de ses dettes est de 17,018 millions € au 1er janvier 2009."

Donc on est revenu 10 ans en arrière ? Ou est passé l'argent de la vente des logements sociaux ? Des terrains de tennis ? et des divers ventes ? Le maire par de désendettements depuis dix ans mais on est toujours au même niveau.

Bonjour,

(J'avais poster un commentaire mais il a du finir dans les indésirables, il contenait plusieurs liens)

Pour résumé ce que je disais : "l’endettement de la commune qui était très, trop élevé reviendra à un niveau raisonnable. Au 31 décembre 2012, le capital restant dû était de 17,9 M€"

Mais il était de 14 M€ il y a 5 ans ? Donc on revient au niveau le plus haut de 2002 (si je ne me trompe pas ) alors que la commune a vendu plusieurs biens comme les logements sociaux de la rue montbuisson, les terrains de tennis etc...

Alors comment être crédible pour dire que l'endettement sera de 7 M€ dans deux ans. Ou se trouve les 10 M€ ?

@ Raphaël

Désolé, notre fournisseur (Typepad) avait rangé malencontreusement votre commentaire dans « les indésirables », pour des raisons techniques qui nous échappent.
Votre commentaire initial a été rétabli.
Nous vous devons une deuxième excuse, pour une erreur sérieuse qui a été commise.
Le capital restant dû de 17,9 M€ était celui du 31 décembre 2002 (et non du 31 décembre 2012) ce qui change évidemment la trajectoire et les commentaires que l'on peut tirer.
Sur le fond, nous nous proposons de revenir sur l'évolution de l'endettement de la commune à l'occasion d'un article prochain sur le vote du budget 2013.
Les documents remis à l’occasion du « débat d’orientation budgétaire » (DOB) contiennent des prévisions qui peuvent faire l’objet de révisions : ainsi, la recette nette de la vente des terrains de tennis de la rue de Voisins qui figurait dans la DOB 2012 n’a plus été reprise dans la DOB 2013 en raison du recours contre le permis de construire, la recette nette attendue de l’opération Plains Champs sera meilleure que prévue ….
Vous évoquez la cession des logements sociaux de Montbuisson : la recette a servi, non au désendettement, mais au financement des investissements notamment ceux du « cœur du village ».

Donc au 31 décembre 2012, l'endettement de Louveciennes est de combien ?

J'attend avec impatience ce futur article !

Est-ce que le maire de Louveciennes va se représenter en mars 2014 ??
je viens de lire qu'il vient d'être élu président du Nouvau Centre pour les Yvelines
J'ai l'impression qu'il ne veut pas passé la main

@ Jéjé

La Tribune de Louveciennes attendra les annonces officielles, en principe au cours de l'automne prochain.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

décembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook