« Le Grand Paris et nous (6) : Jean-Marc Ayrault dévoile sa vision des transports publics | Accueil | Le PLU surplombé par la loi SRU »

17 avril 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dites, je viens de voir sur le blog de la majorité un "pamphlet" concernant un recours de riverains contre le projet des plains champs. Cela a pour conséquence de bloquer les ventes et les paiements ? Donc quand est il du budget ? Le beau montage financier tombe à l'eau ? Ou en vends un autre truc en attendant (les jardins Gaudets) ?

En plus c'était légèrement prévisible, vu que M le Maire tiens compte de ses expériences passées avec les riverains...

@ Raphaël

Vous avez raison. Le report de la vente des terrains des Plains Champs constitue indiscutablement un coup dur porté à l’équilibre des finances de la commune.
La municipalité était parvenue à un accord avec la très grande majorité des riverains. Deux riverains dissidents ont porté l’affaire devant les juges, dont on connaît la lenteur à prendre des décisions.
Deux observations.
1. Le gouvernement va prendre très prochainement par ordonnances des mesures pour lutter contre les recours abusifs qui empêchent la réalisation de programmes immobiliers (dans certains cas ces recours constituent, il est vrai, un véritable racket contre les promoteurs).
2. Dans le cas d’espèce, nous ne connaissons pas, pour le moment, les arguments de droit avancés par les personnes contestant le projet. Nous sommes bien évidemment ouverts à leur donner la parole.

@Raphaël

Vous avez une bien mauvaise orthographe, en dépit de bonnes lectures...
Mais c'est vrai que l'article* que vous mentionnez évoque le recours contentieux venant bloquer le projet des Plains Champs, et souligne ses conséquences très dommageables pour les Louveciennois.

*à lire à l'adresse:
http://www.louveciennes-energie.over-blog.fr

@Jules Si vos remarques portent uniquement sur mon orthographe, c'est que vous n'avez pas grand choses d'intéressant à raconter. Retournez donc vous occuper du site du Maire.

Si je ne cite pas l'article, c'est bien parce que je considère son contenu comme symptomatique de l'attitude du Maire. La concertation est purement de façade. Comme pour le PLU, les décisions étaient déjà prises. J'hésites encore entre l'aveuglement, la bêtise ou la corruption ?

Les riverains qui font des recours vont sans doute voir la valeur de leurs maisons baisser de 100 ou 150 k€, si ce n'est déjà le cas. Il est difficile de parler recours abusifs ou racket dans ces cas, surtout concernant des promoteurs qui vont se gaver dans l'opération. Un projet intelligent aurait pu au contraire les valoriser, mais quand l'argent est le seul objectif...

Ce que je remarques surtout, c'est que ça va faire comme pour les tennis. Dans 10 ou 12 ans on y est encore. Oui d'ailleurs ça doit bien faire 12 ans les tennis ? non 15 ? ou peut être 25 qu'ils ne servent plus ?

Ça tombe bien mal à un an des élections...

@Raphaël
Expliquez moi comment le fait d'implanter une crèche moderne, des commerces, une navette reliée au centre ville et un parc de 1 hectare peut faire baisser le prix des maisons environnantes...
C'est mieux aujourd'hui?... avec la proximité d'un stade en déshérence et un terrain vague ouvert à tous les vents et itinérants de passage?
Bon il y a du mieux dans l'orthographe (à revoir: ce diable d'indicatif présent...) mais vos arguments restent encore trop faibles et les injures n'améliorent pas votre moyenne.

Raphael, cessez de nous faire chialer pour ces propriétaires qui risquent de perdre 150 000 euross de plusvalues. Et pourquoi donc ? Dites le franchement. Parce qu'il y aurait dans les parages quelques logements sociaux ? Tout le monde sait que les jeunes ménages même de la classe moyenne ont des difficultés énormes pour s'installer à Louveciennes. Alors un peu de compréhension !!!!

On peut faire autrement que de construire un grand ensemble de bâtiments haut de 20 à 30 m posé sur une dalle de béton, comme on le faisait déjà dans les années 70 en cherchant une rentabilité financière maximum ! Ce n'est pas une crèche et 3 commerces posés en bord de national qui valorisent un lieu. Ni même la promesse d'une navette qui va passer 2 fois par jour.

On peut impliquer les futurs habitants et voisins du quartier. On peut co-créer le quartier avec eux, on peut faire des logements qui donnent envie et non des clapiers à lapins dignes d'une station de ski des années 60. On peut faire un réelle éco-quartier : des maisons à énergie positive, en bois, des jardins, des espaces partagés, un lieu de vie et non un lieu de passage. Endroit qui donne envie d'y vivre. Mais pour ça il faut se bouger , il faut arrêter d'écouter le chant des promoteurs, arrêter de faire encore et encore les même erreurs en considérants les riverains comme de la piétaille.

@Pierre, Je connais très bien la situation de jeunes ménages !

Vous pensez vraiment que les jeunes et moins jeunes Louveciennois vont avoir envie d'aller se loger dans ces constructions à bas cout ? Petite, en bord de national, où il faut prendre sa voiture pour aller à l'école, à la gare, au travail...

Personnes de Louveciennes n'ira habiter là ! Et aucun cas un membre du conseil municipal qui a pris la décision de faire construire ce quartier. Donc ce quartier va enlaidir Louveciennes et créer des problèmes à court et à long termes, si jamais il voit le jour...

Le Parlement va très prochainement autoriser le gouvernement à recourir à des ordonnances relatives à huit mesures destinées à doper la construction de logements ; parmi celles-ci figurent les possibilités de transformer des bureaux en logements, de déroger aux règles sur l’obligation de créer des places de parking, sur les surélévations d’immeuble ainsi qu’à une lutte plus efficace contre les recours abusifs.

Il y aurait actuellement quelque 30.000 recours, abusifs ou non, qui entravent les délais de construction. Le futur texte accordera au bénéficiaire d’un permis de construire contesté le droit de demander au juge de condamner l’auteur d’un recours abusif à des dommages et intérêts.

Deux programmes immobiliers importants sont actuellement contestés à Louveciennes : récemment, comme on vient de le voir, celui des Plains Champs, depuis de longs mois, celui des tennis de la rue de Voisins

Il appartient bien entendu aux juges de dire s'ils rejettent ou non ces recours en les qualifiant ou non de "recours abusifs". Sans donner notre opinion sur ces recours, dont nous sommes loin d'avoir tous les éléments, la seule chose qu'on puisse espérer c'est que la justice accélère son cours.

Raphaël (toujours lui), affirme "Personne(s) (...sic..) de Louveciennes n'ira habiter là" mais qu'il se renseigne donc sur la liste de personnes déjà inscrites en attente!

Oui, Jules ? Elle où cette liste ? Vous nous la montré ? Ou vous parlez juste de la liste personnes ayant fait une demande de logement sociaux ?

Je suis d'accord avec Raphaël : Ce "quartier" a déjà 50 ans de retard. Louveciennes avait tous les atouts pour jouer une carte très qualitative mais le Maire préfère faire du chiffre, au grand bonheur des promoteurs. Bienvenue à Louveciennes-Ville-nouvelle !
Je m'interroge surtout sur les raisons qui ont conduit une partie des riverains des Plains-Champs à changer d'avis : Très majoritairement et assez violement contre ce projet il y a peu, ils avaient dans un premier temps déposé un recours gracieux.
Comment le Maire les a-t-il retournés (ou certains des plus influents parmi eux) ? Quelles pressions ?quelles promesses faites individuellement ? Un simple mur pare-vue ? vous êtes surs ?
Si la tribune de Louveciennes est un véritable site d'investigation, faites votre enquête : Vous aurez des révélations croustillantes à nous faire.
Heureusement qu'il reste apparement un petit nombre de riverains incorruptibles (que je ne connais pas, je précise) pour s'opposer à ce projet funeste pour le cadre de vie à Louveciennes.

@ Philippe

Désolé, « La Tribune de Louveciennes » n’est pas « un site d’investigation ». Nous n’en avons pas les moyens.
Par ailleurs Edwy Plenel (Mediapart), qui est à la pointe du « journalisme d’investigation » ne nous semble pas être l’exemple à suivre. Même du temps où il était à la direction de la rédaction du Monde, il avait montré ses grandes capacités de manipulations, issues d’une longue pratique du trotskisme actif (cf l’ouvrage « La face cachée du Monde »).
Ceci dit, « La Tribune de Louveciennes » est comme le nom l’indique une « tribune » et nous sommes tout à fait ouverts pour donner la parole aux « riverains incorruptibles » qui s’opposent à « ce projet funeste pour le cadre de vie à Louveciennes ».

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

décembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook