« On a parlé de petits oiseaux et d’espaces ludiques au conseil municipal | Accueil | Le Corbusier à Chandigahr, entre l’ombre et la lumière »

17 octobre 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il faut les appeler par leur vrai nom : des tire-aux-flanc.

Fonctionnaires = faignants ! Merci à la tribune de louveciennes pour cet article édifiant.

J'aimerais vous y voir vous à faire la vaisselle ou le ménage dans un lycée du 93 ! Un peu facile d'écrire ce genre d'article derrière votre bureau de Louveciennes. Il serait intéressant qu'un de vos journaliste se déplace et passe une journée auprès de ces agents dont les conditions de travail ne sont pas faciles, les situations personnelles parfois très difficiles. Ce rapport de la cour des comptes ne tient bien évidemment pas compte des réalités humaines, il donne froidement des chiffres et fait donc passer ces agents comme des tire aux flancs, et vous vous reprenez ça pour aller dans le sens du poil de vos électeurs. Alors prêt à envoyer un de vos journaliste 24 h dans un lycée (de préférence pas celui de la celle St Cloud mais par exemple celui d'Argenteuil.) ?

@ Yacine

Vous ne récusez pas les chiffres figurant dans le rapport de la Chambre régio-nale des comptes (CRC) mais vous leur opposez « des réalités humaines » prin-cipalement dans les lycées du 93.
Ces réalités, vous souhaitez que nous allions les recueillir sur place mais cela suppose de nombreuses démarches, des autorisations et des délais importants pour les produire.
Yacine, nous vous proposons, de nous livrer directement des « témoignages » (soit de vous-même, soit de proches) qui, après validation, seront publiés dans La Tribune de Louveciennes. (1).
Une remarque : la proximité des élections municipales n’a rien à voir avec cet article dont l’actualité est liée à la publication du rapport de la CRC en sep-tembre 2013.
Nous ne sommes pas non plus dans La Tribune de Louveciennes des opposants au secteur public. Nous souhaitons il est vrai qu’il soit plus efficace ; nous ne supportons pas les gaspillages, les abus payés par tous les citoyens/contribuables y compris ceux du 93 confrontés à « des situations per-sonnelles difficiles ».

La rédaction/FK

(1) Vous pouvez prendre contact avec nous par e mail : louveciennes-tribune@club-internet.fr

et vous proposez quoi pour améliorer la situation ?

@ Yacine

De quelle situation parlez-vous ? Du taux d’absentéisme record ? Des «réalités humaines » ? Apportez à nos lecteurs des témoignages qui expliquent selon vous « la situation ».

La situation elle est pas facile et je la connais bien car je travaille dans un lycée (en tant qu'intendant). Les agents TOS sont mal payés, le travail est pas facile et les agents sont peu qualifiés avec souvent de graves problèmes sociaux. C'est quoi votre solution ? oui comment vous réglez l'absentéisme ? Vous virez tout le monde car ce sont des bons à rien ? Ou vous arrêtez de d'entretenir les lycées ? des gachis en France il y en a plein chez les élus les hauts fonctionnaires. Il serait bien de les dénoncer. Je comprends qu'il est plus facile de taper sur les plus modestes comme ce que fait la cour des comptes. Est-ce que vous avez contacté les syndicats de ces personnels. Leur réaction a ces critiques a été sévère. Tout ça est révoltant.

@ Yacine

Pour nos lecteurs, il est intéressant d’apprendre que vous avez une certaine connaissance du sujet de par votre fonction d’intendant. On peut donc espérer que notre dialogue se basera sur des faits.
Or votre réaction est très émotionnelle. Lorsque vous écrivez que « tout cela est révoltant » on ne sait pas si le reproche s’adresse à la Cour des comptes (en l’occurrence les CRC) ou à La Tribune de Louveciennes qui a eu l’audace de faire écho à ce rapport.
Apparemment vous ne contestez pas le taux d’absentéisme record figurant dans le rapport mais vous estimez que la Cour des comptes aurait dû chercher « la poutre dans l’œil du voisin ». Il existe d’autres gâchis en France (certes, qui le conteste) que la Cour des comptes devrait dénoncer dites-vous, chez les puissants, les élus, les hauts fonctionnaires au lieu de « taper sur les plus modestes ». Yacine, il faut absolument aller sur le site de la Cour des comptes et vous verrez que sur la centaine de rapports qu’émet annuellement cette institution (Cour des comptes + Chambres régionales des comptes) elle ne se focalise pas uniquement sur « les petits ».
Dites-nous également au nom de quoi la Cour des comptes devrait s’interdire de traiter de certains sujets sous prétexte qu’ils concernent des fonctionnaires de catégories C et D ?
Vous écrivez que les agents TOS « sont peu qualifiés » et « mal payés ». Il est cependant généralement admis que les fonctionnaires gagnent autant sinon plus que les agents du privé « non qualifiés » et qu’ils bénéficient d’un avantage important en temps de chômage, la garantie de l’emploi.
Lorsque vous dites que les agents ont « souvent des graves problèmes sociaux », vous touchez quelque chose de plus profond qui relève moins semble-t-il de leur statut ou de leur condition de travail que du « mal de vivre » dans une banlieue difficile avec son cortège de problèmes. Nous ne sous-estimons pas cet environnement que vous connaissez dans votre quotidien. D’où certainement la vigueur de votre indignation.

La rédaction/FK

je vois que c'est difficile de discuter. vous ne dites pas qu'elle est la solution à cet situtaion ?

@ Yacine

Pour discuter avec vous des « solutions », il faut un diagnostic partagé. Or vous refusez les constats de la Chambre régionale des comptes (vous dites « c’est révoltant », « on tape sur les petits »,…). Sur ce plan, on ne peut aller plus loin dans le dialogue.
Il existe cependant une occasion d’aller au-delà de la sécheresse des chiffres, c’est d’apporter un « témoignage » sur le quotidien d’un agent TOS, une femme de service à la cantine, par exemple. Prenez votre temps et envoyez-nous « un témoignage ».
Dernière considération. Il existe dans notre pays un mépris du travail manuel. Lutter contre ce mépris serait un travail de longue haleine (à condition de l’entreprendre). On peut suggérer une mesure (certes partielle) qui consisterait à demander aux jeunes collégiens ou lycéens d’aider le personnel de service dans leur tâche. Pour le moment on les conforte dans leur position de consommateur tyrannique.

La rédaction/FK

Au lieu de débattre sur l'absentéisme, il faudrait appliquer une méthode radicale très dissuasive (pénalisation des responsables, controles accrus.)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

août 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook