« Des ajustements au projet immobilier des Plains Champs | Accueil | Vous avez dit artothèque ? »

16 octobre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

""Mais il faut un peu de courage qui a manqué à l’évidence jusqu’à présent. »""

Je ne sais plus qui a dit ça plus haut mais il était temps de mettre enfin "les pieds dans le plat"

Si on résume, rien n'a été fait avant, ce qui explique là aussi pourquoi les habitants de la commune ont décidé de changer de Maire.

c'est de ""Pascal Leprêtre (conseiller d’opposition, PLUS/PS)""

Comme quoi une opposition municipale intelligente vaut mieux qu'une alliance molle..

Je viens de lire une pétition émanant de la communauté d'Emmaüs qui serait menacée d'expropriation par un projet permettant d’assurer une continuité cyclable le long de la Seine entre la commune du Port-Marly et les communes de Louveciennes et Bougival à travers le passage par l’ile de la Loge. Le projet de réappropriation des berges de Seine dont il est question ci-dessus est-il le même ? Pour plus d'info concernant la possible expropriation d'Emmaüs voir le site : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Communaute_Emmaus_de_Bougival_Nous_voulons_continuer_a_exister_tout_simplement/?knNdAib

La Communauté d'Emmaüs s'est tellement "marchandisée" qu'elle pourrait presque se ré-installer au Louvre des Antiquaires...

@ Jacques Ramette

Le projet de réappropriation des berges de Seine dont il est question dans l'article est relatif à la rive gauche, côté RD113, quai Conti.
Madame le maire de Port-Marly pour sa part souhaite faire passer le chemin dédié aux circulations douces sur l'île de la Loge, une passerelle étant prévue pour relier sa commune à l'île de la Loge. Elle souhaite également mieux mettre en valeur "sa" partie de l'île de la Loge (qui est rappelons située sur trois communes, un découpage "clochemerlesque").
Le ou les tracés proposés par le conseil général ne sont pas d'une très grande clarté (tout au moins si on considère les cartes qui ont été fournies).
L'affaire ne peut pas en rester là. Des éclaircissements sont attendus.

En consultant le PV du conseil municipal du 1er juillet 2014 de Port-Marly, on relève des attendus intéressants sur le dossier des voies de circulation douce.
"Considérant l’intérêt à développer les voies de circulations douces sur l’Ile de la Loge, depuis sa pointe jusqu’au Pont Abbé Pierre et au-delà sur la RD 113,
LE CONSEIL MUNICIPAL,
Après en avoir délibéré, à l’unanimité,
- CONFIRME son accord quant au principe de passage du Chemin de Seine sur le territoire de Port-Marly.
- PREND ACTE de la carte à l’échelle communale des projets d’itinéraires pédestres et cyclables à l’horizon et post 2014 transmis par le Conseil Général des Yvelines.
- PROPOSE comme tracé alternatif, compte tenu des difficultés techniques à se réapproprier le chemin de halage à hauteur de Louveciennes le long de la Route Départementale 113, de privilégier l’exploitation de l’Ile de la Loge, notamment depuis la future passerelle piétons/cyclistes qui se tiendra chemin des Lions à Port- Marly jusqu’aux écluses de Bougival.
- CONFIRME son projet de réaménagement de son chemin de halage depuis le Pecq jusqu’à Louveciennes.
- ENVISAGE, le cas échéant et si nécessaire à la faisabilité juridique des tracés, la passation de conventions de passage, pour les voies et chemins privés non communaux, avec les propriétaires concernés.
- SOLLICITE un soutien financier du Conseil Général des Yvelines au titre des dispositifs d’aides pour les projets locaux de circulations douces pour le réaménagement du chemin de halage de Port-Marly sur toute sa longueur.
- DIT que les recettes éventuelles seront inscrites aux budgets 2014 et suivants."
QUESTION TROUBLANTE : quelles sont ces difficultés techniques qui empêchent de procéder à la réappropriation du chemin de halage à hauteur de Louveciennes le long de la Route Départementale 113 ?
Apparemment, Madame le Maire de Port-Marly dispose de plus d'informations que les conseillers municipaux de Louveciennes.

C'est quand même un privilège d'avoir un morceau de berges de la Seine: pourquoi ne pas en faire mieux profiter les Louveciennois?
La plupart n'ont d'ailleurs même pas conscience "que c'est chez eux"!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

mai 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook