« Louveciennes doit se doter d’un outil efficace pour protéger son environnement | Accueil | Une séance du conseil municipal dominée par la question des migrants »

30 septembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Quel imbécile ce pauvre riverain.

Au final : que du logement social, pas de crèche et moins d'argent pour la commune.

Rions un peu : M. Viard n'a eu de cesse de critiquer son prédécesseur sur la gestion de ce projet.
Il se casse également les dents et abouti (?) à un projet d'une nullité absolue : des logements sociaux et moins d'argent pour la commune.
Pauvre Louveciennes : gouvernée par un tellement médiocre petit personnage.

12 ans de perdu
Que de lenteur ...
tout ce petit monde ira à la gare à pied..
C'est bien cela le plus important

La mairie, étonnamment magnanime, laisse filer sans poursuite le forcené du Perpétuel Recours...que de temps et d'argent perdu,de son fait...les contribuables de la commune apprécieront: ils n'ont bénéficié - eux - d'aucun oubli!!

Lors de la séance du conseil municipal du 18 octobre 2016, Anne-Laure Pozzo Deschanel, maire-adjoint à l'Urbanisme, a donné les informations suivantes :
- le permis de construire (purgé de tout recours) a été transféré de la société ICADE à la société DOMNIS ;
- les travaux pourront commencer au cours du 1er trimestre 2017.
Par ailleurs, le conseil a adopté le transfert de la contribution relative à la "surcharge foncière" (93.100 euros) à DOMNIS (cette contribution vient en diminution des pénalités loi SRU). Il est également précisé que la commune bénéficiera de 6 droits d'attribution de logements sociaux.

Purgé...le mot est faible: tous ces recours abusifs impunis, c'est dur à avaler...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook