« Olafur Eliasson à Versailles : le concept et après ? | Accueil | Le nouveau programme immobilier de la rue de Voisins, est-ce enfin le bon choix ? »

28 septembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Finalement il est en train de se produire sous la mandature du consternant et pathétique M. Viard ce qu'il reprochait à son prédécesseur : une effroyable et incontrôlable urbanisation qui va détruire le caractère si spécifique de Louveciennes : un village de charme verdoyant et à dimension humaine tout proche de Paris.
Résumons : l'ecrasant projet des Plains Champs, l'urbanisation du bas du chemin de Prunay, les constructions sous les arches, l'abattage anarchique des arbres... Bientôt Villevert, ses migrants et ses 750 logements. En attendant, le chemin du Cœur Volant, les tennis de Voisins ...
Pour ceux qui ont eu la chance de grandir à Louveciennes dans les années 70, 80, il ne reste plus qu'a pleurer.

La Place de l'eglise continue de se dégrader tragiquement et rien ne semble fait pour résoudre la problématique des pavés qui se descellent. La mairie dit attendre la fin du procès qui l'oppose au cabinet d'architecte et à l'entrepreneur...
Aucune volonté de prendre les choses en mains...

@antoine c'est sûr qu'avoir un terrain vague de 24ha à l'abandon, des tennis pourris rue de voisins et un vieux stade qui ne sert à rien aux plains champs c'est magnifique !

@ Antoine

Exact. Le rafistolage des pavés (avec un goudron noir) est d'un goût très douteux.

Le ravalement du magasin bio à côté de l'église (à côté de la banque) a été bien refait.

@ Régis.
Le sens de mon intervention : oui, bien sûr, je suis favorable à une urbanisation mais raisonnée et raisonnable.
Aux tennis de Voisins : un petit ensemble de logements mixtes : publics et privés plutôt que 55 logements sociaux
Sous l'aqueduc : des maisons sans des parcs plutôt que du logement collectif
A Villevert : du tertiaire plutôt que des logements

Bonsoir.

Il me semble qu'il y a petit immeuble face à la gare (avant les banques) vers le ralentisseurs. Il a l'air à l'abandon depuis des années. N'est-il pas prévu de la réhabiliter ?

Autre chose. Pour ceux qui veulent mettre des fenêtres double vitrage ou changer le volet roulant, sachez que le PVC est interdit dans la commune (bois et aluminium sont autorisés. Voir ce qui est admis par la copriété). Et normalement il faut faire une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie (réponse sous 2 mois maximum).

Dans ma copropriété, une personne a mis du PVC et comme cela a été remonté auprès du service urbanisme, il a eu une amende du tribunal avec obligation de faire changer la fenêtre.

Bonjour.

Si le maire veut faire des économies d'énergie, il faut qu'il fasse appel à une association indépendante.

http://energies-solidaires.org/conseil-energie/informations-energetiques-aux-collectivites/

Il doit sûrement y avoir encore des bâtiments communaux énergivores.

François ARLABOSSE, Président de l’association RACINE, vient de publier dans la lettre du CADEB n° 69 de janvier 2017 (« Louveciennes : un patrimoine à préserver) un article dans lequel il propose comme Jean-Claude Gonneau que Louveciennes se dote d’un outil qui a fait ses preuves ailleurs : une Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), en suivant l’exemple récent du Vésinet. Il s’élève également contre le projet de la Municipalité de construire 80 à 90 logements au pied de l’aqueduc de Louveciennes au nom d’objectifs de logements sociaux ce qui lui paraît être une aberration qui détruira une composante de l’exceptionnel cadre de vie de Louveciennes,

« Y aurait-il des communes plus intelligentes que d’autres dans la nouvelle intercommunalité ?
Au moment de la révision de son PLU, les élus de Louveciennes seraient bien inspirés de suivre l’exemple de la commune du Vésinet qui vient d’adopter son Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP). Un bel exemple à suivre qui permettrait de protéger l’environnement des monuments classés comme l’aqueduc de Louveciennes.
La notion d’AVAP est l’une des possibilités qui s’offre à Louveciennes de mieux prendre en compte le patri- moine historique de la ville et de son environnement.
Sites patrimoniaux remarquables
Certes les AVAP sont une protection dont la fin de vie est programmée, mais cette disposition est souple, et serait pour Louveciennes une source de véritable dialogue constructif avec ses habitants et les associations au sujet des sites patrimoniaux remar- quables de notre commune et de plus serait peu chère.
Pour mémoire, la ville de Louveciennes n’aurait pas 30.000 euros à mettre pour une AVAP selon certains élus, mais la seule subvention pour surcharge foncière aux terrains de Voisins est de 93 000 euros.
Par ailleurs l’argument qui consiste à dire que cela retarde le processus de révision du PLU de Louveciennes ne semble pas être vraiment recevable face aux forts avantages que la ville peut en retirer.
Une formule de protection comme les AVAP, encadrée et contrôlée par l’Etat, permet aux villes de desserrer la contrainte imposée par les quota de logements sociaux confiés aux grands aménageurs comme 3F et ESH DOMINIS qui font avant tout du chiffre, et par ailleurs d’opposer aux préfets activistes les cahiers des charges imposés par le Ministère de la Culture.
Il faut savoir que la nouvelle loi CAP (« Création Architecture et Patrimoine ») adoptée en juillet 2016 est assez unanimement appréciée de la gauche à la droite par les maires et élus locaux, en ce sens qu’elle a pris en compte le retour du terrain et qu’elle est d’une certaine façon non idéologique au contraire de tout un ensemble de législations farfelues de ces dernières années.
Par ailleurs, elle rétablit les 500 mètres de protection des bâtiments classés Monuments Historiques et facilite les recours contre les décisions parfois surprenantes des Architectes des Bâtiments de France (ABF).
Aberration
Clairement vouloir construire 80 à 90 logements au pied de l’aqueduc de Louveciennes au nom d’objectifs de logements sociaux est une aberration qui détruira une composante de l’exceptionnel cadre de vie de Louveciennes, déjà bien mis à mal avec l’urbanisation galopante (Plains Champs et le Domaine Sisley ) le long de la nationale 186 où l’on n’hésite pas à abattre de splendides platanes, bien évidemment déclarés atteints de la rage !!!
Il s’agit maintenant de trouver un équilibre entre l’intercommunalité compétente en matière d’urbanisme et les communes qui ont le devoir de protéger leur patrimoine.
Comme il est admirablement dit sur le site de la commune du Vésinet, l’AVAP est un document d’urbanisme complémentaire au PLU qui permet de travailler l’aspect qualitatif de l’urbanisme. Il faut préserver le caractère qualitatif exceptionnel de Louveciennes qui appartient au Pays des Impressionnistes.
RACINE se mobilise pour convaincre nos élus que le bon sens, voire l’intelligence, est bien distribuée dans la nouvelle Communauté d’Agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS). »

François Arlabosse Président RACINE.

« Quand la société impose à l’homme des sacrifices supérieurs aux services qu’elle lui rend, on a le droit de dire qu’elle cesse d’être humaine, qu’elle n’est plus faite pour l’homme, mais contre l’homme. »
Georges Bernanos.

80 à 90 logements au pied de l’aqueduc de Louveciennes a

Il faudrait sans doute commencer par réunifier le territoire communal en prenant en compte la possibilité de la couverture/enfouissement de la RN 186.

Cyberic, votre proposition de couverture est déraisonnable ! Techniquement très difficile à réaliser (tunnel en pente et en virage...) sans parler du cout faramineux.
Déjà qu'on attend le tunnel qui devait relier Rueil à l'A12 et qui est pour le moment en carafe. NON RENTABLE.
Vous avez raison sur un point. La RN186 opère une véritable coupure. Mais pourquoi diable mettre des logements au pied de l'aqueduc. On débloque!!!!!

..Philippe, si vous regardez la coupe du terrain qui est bien en pente, la couverture ne serait pas déraisonnable. Il faut surtout savoir se projeter dans l'avenir, mais pour ça il faut une équipe municipale sensibilisée aux grands projets... Ce territoire réunifié prendrait une belle plus value.

Par ailleurs le projet d'urbanisation de Villevert prévoit 4000 places de parking (électriques?)..ce qui représente 100 000 M2 soit 10 hectares! est-ce bien raisonnable ?

Bonjour.

J'ai été ce samedi à la maison Amanda et la salle était surchauffée (alors qu'à l'extérieur il faisait assez doux).

À quand une isolation de ce bâtiment ainsi que du bâtiment abritant AILE ?

J'aimei bien connaître le montant des dépenses de chauffage. À quand la fin de la gabgie ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

mars 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook