« Les embarras de la circulation à Louveciennes (1) : un diagnostic | Accueil | Les embarras du stationnement à Louveciennes (3) : une copie à compléter »

06 mars 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonsoir.

Lors de la réunion d'information, des solutions n'ont pas été évoquées pour limiter la circulation supplementaire prévue : développer le télé-travail, décaler les horaires de travail, développer le covoiturage.

Changer les mentalités et les habitudes prendra du temps mais il faut en passer par là pour limiter la circulation.

Pendant la réunion, il n'y a eu aucune information sur la pollution actuelle et sur l'apport de + de pollution sur la commune. Y a-t'il eu une étude sérieuse ?

Si le maire était courageux, il ferait une consultation locale (un référendum) sur le PLU et sur le plan de circulation afin de savoir les attentes de la population.

Et il devrait aussi consulter les maires des communes limitrophes pour trouver une solution ensemble ce qui éviterait que chacun fasse sa tambouille dans son coin.

Bonjour,

Nous sommes résidents au 22 rue de la princesse. Le scénario 2A nous fait très peur. On parle de fluidifier le trafic...mais il y a des familles qui vivent le long de cette route, et des activités périscolaires qui s'y déroulent (MJC, tennis). En 15 ans, nous avons eu une voiture (en stationnement dans la rue) partie à la casse. Nous avons vu un motard à terre devant notre porte, une voiture sur le toit. Et on parle de fluidifier le trafic! comme ça les voitures iront encore plus vite! Je rappelle qu'il manque une partie de trottoir à gauche en montant. Nous voyons régulièrement des enfants traverser la rue devant nos fenêtres, pour aller sur le trottoir d'en face...sans passage piétons. Ou même pire, ils continuent à monter coté gauche en marchant sur la route. Aucune signalisation en contrebas n'indique l'absence de trottoir. S'il faut faire passer le trafic par la rue de la Princesse, la première préoccupation ne doit pas être de le fluidifier, mais de le sécuriser. Un exemple de sécurisation est ce qui a été fait sur la départementale 128 à Bougival, axe de transit qui monte vers La celle Saint Cloud en passant par le Tournebride. C'est exactement la même configuration. Le temps de "l'automobile reine" est révolue. Il faut satisfaire les louveciennois, pas les automobilistes en transit. Alors peu importe que le trafic soit fluide ou pas, tant que les riverains sont en sécurité.

Bonsoir.

Pour la rue de la princesse, comme une majorité d'autobiliste roule trop vite, il faut des contrôles de vitesse (je n'en ai jamais vu). Surtout que dans la descente, la visibilité n'est pas top du fait des voitures garées sur les emplacements matérialisés.

Bien sûr, il faut aussi réaménager la descente afin de casser la vitesse (chicanes...).

Le maire devrait consulter les riverains pour voir ce qu'il est possible de faire.

Monsieur Delin je comprends vos soucis cependant vous habitez le long d'une départementale et vous ne pouvez pas prétendre à la même tranquillité que si vous étiez au fond d'une impasse.
Le passage par la rue du Maréchal Joffre débouche sur le goulet de la palce de l'Eglise. Il est donc normal que monsieur Delarue veuille dévier le trafic vers chez vous.
Il est vrai que la départementale présente deux passages à angle droit et une pente assez sévère. Il faudra trouver des solutions intelligentes.
Vous dites qu'il faut satisfaire les louveciennois. Oui mais pas à n'importe quel prix. Je susppose que vous êtes automobiliste, vous vous vous garez peut être sur la route de de la Princesse, vous n'aimez pas le trafic de transit....j'en conclus que vous ne quittez jamais Louveciennes pour ne pas être en transit ailleurs....

Viard, notre maire vient de lancer un sondage très important.Où il nous demande notre avis non sur le plan de circulation, ni sur le stationnement, ni sur l'urbanisme mais sur l'aménagement de l'étang sec.... C'est ce qu'il appelle la concertation. Il se fout de nous sûr de son impunité...au moins jusqu'en mars 2020. Pourquoi se gêner!! L'oppostion est inexistante. la majorité des louveciennois se comportent comme des moutons avant leréveil quiseradouloureux.

les projets de cirulation de la mairie suscitent peu d'émois chez les louveciennois.En discutant, je me suis apercu que beaucoup n'étaient pas au courant, ue d'autre qui en avaient entendu parler étaient plutot fatalistes. On circulera très mal demain, on stationnera très mal mais on n'y peut pasgrand chose. La Mairie a un boulevard devant elle pour pousser ces projets

Bonsoir.

Je suis d'accord avec Pierre. Tant que les habitants ne se sentent pas inpactés, ils s'en foutent (ils ne voient que leur confort personnel). C'est la même chose avec des réformes que tout le monde veut mais surtout pas pour soi. Or il faudrait faire passer l'intérêt général avant l'intérêt particulier.

Lors de la réunion publique, la plupart des mécontents étaient les commerçants de l'église et les personnes concernées par le report du trafic sur le haut de la rue de la princesse. Comme tout projet, il y a souvent des inquiétudes. C'est pour cela que le maire doit consulter la population pour élaborer un projet qui puisse répondre à l'ensemble des interrogations.

J'ai reçu dans ma boîte aux lettres le plan de circulation pour les travaux de l'ancien tennis rue de voisins. Je ne vois pas très bien où les places de stationnement vont être créées (des 2 côtés de la route si en sens unique ?).

Je me demande aussi si le plan de circulation ne sera pas définitif (sens unique pour aller vers la mairie) contrairement à ce qu'à indiqué l'adjoint au maire lors de la réunion (le temporaire est souvent définitif).

Il me semble qu'en 2020 il y aura les élections municipales. Cela sera l'occasion de dégager le maire.

A propos de circulation, ce samedi, il y a une manifestation contre le passage de 90 à 80 sur les routes nationales sans séparateur.

C'est organisé par 40 millions d'automobilistes et la fédération française des motards en colère.

Le RDV est prévu ce samedi 14 avril à 14h au parking du Pacha club.


Toutes les informations détaillées sont sur le site de 40 millions d'automobilistes.

La première boucle du plan de circulation autour de la résidence du parc du Château a été mise en place mardi 17 avril 2018 (pour une durée de deux ans, pérenne si l'expérience est positive).
Le sens de la circulation est le suivant : rue de Voisins, rue Camille Saint-Saens, rue de la Paix, rue du Général Leclerc, rue de la Croix-Rouge dans le sens de la descente (cf dans l'article le premier schéma appelé Boucle Tennis Voisins).
Expérience en grandeur nature ; on attendra de connaître avec intérêt la réaction des Louveciennois.

@ la rédaction

Le 1er jour de la mise en place des sens interdits (il doit y avoir 3 panneaux bien visibles),certaines personnes habituées ont dû les prendre donc il y a dû avoir un rappel de la police municipale.

Il y a eu une communication de la part de la mairie donc les automobilistes devont changer leurs habitudes.

Il y a souvent eu des altercations dans le passage réduit (mauvaise visibilité) où se trouve la banque près de l'église donc ce n'est pas une mauvaise idée de la mettre en sens unique.

On verra si le report de trafic se fera par la rue du Général Leclerc où par la rue qui passe devant la Poste.

Une chose à noter est l'ajout de ralentisseurs en bas de la rue de la Croix rouge ça avec le sens unique il y a un risque de vitesse + élevée.

Avec le nouveau circuit autour de la résidence du parc du chateau, on me dit qu'il fait être indulgent, ce n'est qu'une expérimentation.

Avec de nouveaux emplacements de stationnement, la rue
de la croix rouge est devenue un immense parking. Quelle déchéance pour ce qui était une des plus belles rues de Louveciennes.

Les panneaux sens interdit ont fleuri dans tous les endroits possibles aux abords de l'église. C'est moche. Il va falloir s'habituer.

Le chantier de la rue des Voisins se répand et il sera difficile de ne pas heurter sur sa droite le mur de toles. Je plains les chauffeurs de bus, de camionnettes de livraison qui verront leurs outils cabossés. Ils seront grondés par leurw employeurs.

En plus on adroit à une multiplication des "gendarmes couchés". On punit qui ? les louveciennois !

Pour la circulation apaisée on repassera

@Vincent

""Une chose à noter est l'ajout de ralentisseurs en bas de la rue de la Croix rouge ça avec le sens unique il y a un risque de vitesse + élevée.""

C'est juste le contraire, pour ceux qui ont connu la 2 x 2 voies de la drionne sans bande centrale, donc plus large c'était un circuit de vitesse. depuis que la largeur est réduite du fait de la bande centrale, la vitesse est nettement modérée.

Quant aux ralentisseurs ils pourrissent la vie au quotidien, notamment celle des ambulances.

Pourquoi ne pas passer au radars fixes générateurs d'amendes?

@cyberic

Ce que je voulais dire c'est qu'en mettant une rue en sens unique, en général les automobilistes roulent plus vite et qu'il faut casser la vitesse.

Effectivement des contrôles radars, il en faudrait davantage. Mais c'est plus simple de mettre des ralentisseurs.

@vincent

""Ce que je voulais dire c'est qu'en mettant une rue en sens unique, en général les automobilistes roulent plus vite""

ça n'est pas exact, c'est justement ce que j'expliquais dans mon post précédent. Un sens unique avec des trottoirs élargis, donc une chaussée resserrée, fait office de ralentisseur.

Bonsoir.

Vous avez tout à fait raison rp.

Le maire aurait pu mieux intégrer les panneaux par rapport à l'endroit.

Le maire a-t'il eu un prix de gros sur les ralentisseurs ?

Il me semble que la pose de ralentisseurs n'a pas été abordé lors de la présentation du projet.

Je persiste. On veut emmerder l'étranger (le non-louveciennois) et on emmerde au premier chef le Louveciennois. Dans la boucle autour du parc du chagteau, on garde les anciens obstacles et on rajoute une floppée de nouveaux : les fameux ralentisseurs (au fait c'est combien la pièce), on rajoute des places de stationnement transformant le centre en un immense parking. Ils perdent la boule à la mairie. Et dire qu'il ne s'agit que de la première boucle. Au secours.vivement 2020 qu'on les sanctionne!!!!

J’ai lu comme beaucoup ces commentaires qui révèlent une exaspération sur l’absence de concertation, sur l’écart béant entre les discours et les actes…
Certains Louveciennois se plaignent de l’absence d’opposition, mais il faudrait au moins que les informations soient partagées ! Malgré de multiples demandes, l’étude de 2016 n’a été divulguée qu’en 2018, et sans fournir le rapport complet…
D’autres Louveciennois se plaignent de sens uniques installés sans mettre en place de moyens pour limiter la vitesse, en comptant sur la police ou sur des ralentisseurs : là encore, l’élément essentiel est passé sous silence, car nous sommes en zone 30 !
Ce point a été soulevé en question diverse du Conseil Municipal avant mise en place du sens unique, et avait obtenu une promesse d’examen en concertation, puis plus rien…
On nous refuse même d’assister à la commission circulation du 25 juin !
Que dit la loi : "zone 30 : sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers, où toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police....".
Ces « pseudo sens uniques » sont donc à double sens-cyclable, par application du code français de la rue qui est expliqué aux étrangers par cette formule : « facing cars, they are more visible and help calming traffic ». C’est plus moderne, écologique et citoyen que de faire fleurir les ralentisseurs et contrôles de police, ce qui coûte cher !
Encore faut-il mettre en place dans la zone 30 la bonne signalétique, comme à Bougival ou ailleurs… Après avoir affiché en première priorité lors de la réunion publique du 13 février l’objectif d’améliorer la sécurité en citant les cyclistes, on croit rêver !
Quand on affiche des ambitions écologiques et une priorité jeunesse dans une commune accidentée, comment imaginer d’obliger nos jeunes cyclistes à faire le tour du parc du château pour revenir dans le même secteur ?
L'article L228-2 du code la route stipule "A l'occasion de rénovations de voies urbaines, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d'aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. L'aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu'il existe."
Il y a une large jurisprudence de communes condamnées pour ne pas avoir appliqué ces principes, et le plus choquant serait que les Louveciennois aient à payer pour cette improvisation ridicule…

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

octobre 2018

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook