« Louveciennes en 1911 : A la veille de la Grande Guerre | Accueil | Passe d’armes au conseil municipal à propos de Villevert »

21 mai 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Merci beaucoup de cet article. Il faudrait aussi pouvoir écrire l'histoire plus contemporaine de la propriété Joffre, les efforts de M. Griot pour obtenir qu'elle devienne un musée, ce qui en est advenu après la mort de ce dernier...

J'en profite pour souligner que nous sommes nombreux à attendre la suite du livre "Louveciennes mon village" qui reste LA référence pour les Louveciennois.

Il semblerait que cette magnifique propriété soit en vente...

Elle était à vendre comme nous l'avions signalé en août 2013 ici https://twitter.com/Louveciennes/status/363196229854822400
Mais depuis, elle a semble-t-il été vendue, en tous cas l'annonce n'existe plus: http://www.bellesdemeures.com/immobilier/achat-de-prestige/78/bien-maison/#expiree

Tout aussi intéressante fut l'histoire de la succession. Mais il faudrait un historien pour démêler la réalité des rumeurs.

On pouvait imaginer qu’avec le Maréchal Joffre enterré dans sa propriété de Louveciennes, la mairie aurait commémoré le héros de la bataille de la Marne. Cette victoire française a changé la guerre de 1914-18. D’une guerre offensive, elle est devenue la terrible guerre de tranchées mais la France n’était pas envahie.
La municipalité d’André Vanhollebeke, avait mis en place les préparatifs pour cette commémoration en travaillant avec le ministère de l’armée, programmant des conférences pour les enfants et les adultes, une exposition, une cérémonie devant le mausolée et des manifestations avec les anciens combattants. Malheureusement la nouvelle municipalité n’a pas jugé pertinent de maintenir ce programme et Louveciennes a perdu une occasion d’accomplir son devoir de mémoire.

Madame de Bailliencourt, chère Caroline,

La nouvelle municipalité a prévu un programme de commémoration du Centenaire de la Grande Guerre qui est très dense :

1) du 27/09/14 au 01/03/2015, une exposition dédiée au musée-promenade;
2) le 14/10/14, des animations échanges par Guy Camensuli, Président de l'UNC suivies du ravivage de la flamme;
3) du 14/10/14 au 07/11/14, une exposition dédiée à la Bibliothèque;
4) Une sélection de livres dédiés à la Bilibothèque tout au long du mois de novembre;
5) le 15/11/14, l'heure du conte sur la Guerre;
6)le 15/11/14 encore, une rencontre avec un écrivain à la Bibliothèque sur le même thème;
7) Du 24 au 30 novembre, salle Renoir, une exposition sur la musique pendant la Guerre;
8) les 25 et 26/11/14, diffusion d'un documentaire en salle Camille Saint-Saëns;
9) Le 28/11/14, toujours dans cette même salle, une Lecture-spectacle suivi d'une conférence;
10) le 29/11/14, dans le Hall de la bibliothèque, un concert en lien avec l'exposition;
11) les 29 et 30/11/14, la diffusion de 2 films sur la guerre.

Sans parler des cérémonies commémoratives du 11/11/14 aux monument aux morts et au Mausolée du Maréchal Joffre.

Il me semble, Mme de Bailliencourt, chère Caroline, que vous pouvez être rassurée, la nouvelle municipalité accomplira bien son devoir de mémoire.

Vous ne manquerez pas de noter que je faisais référence uniquement à la très décisive bataille de la Marne du 5 au 12 septembre et donc à son héros, le maréchal Joffre qui a vécu et est enterré à Louveciennes. C’est à sa mémoire que nous avons un devoir.

La nouvelle équipe en place n'aura de cesse de démolir ce que l'équipe de Vanhoellebeke a fait parce que c'est elle qui l'avait fait ou voulait faire. c'est du détricotage. Affligeant

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

novembre 2022

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook