« Top et flop dans notre environnement (10) : un nouvel art de construire à Louveciennes ? | Accueil | Une résidence intergénérationnelle à Louveciennes »

28 janvier 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Comme à chaque fois, Monsieur Viard se cache derrière la loi SRU, l'Etat… pour justifier les mauvaises décisions qu'il prend.

Non ce n'est pas l'Etat ni la loi SRU qui le contraignent à construire des logements sous l'Aqueduc. Non, personne ne l'oblige à donner son accord à la construction d'un bloc immonde de béton rue de Voisins et en bas du Chemin de Prunay.

Des constructions harmonieuses et respectueuses de notre environnement sont possibles, tout en étant en accord avec la loi SRU.

Cf. les logements sociaux du Hameau de la Ferme ou des Rougemonts.

Une nouvelle construction débute dont personne ne parle. Elle est pourtant dans un endroit qui devrait être très préservé de notre village : le hameau de Voisins.

A l'angle rue de Voisins / rue de la Paix débute un gros chantier de construction / rénovation. Une grande maison bourgeoise (abandonnée depuis plusieurs années) va être rénovée et son grand jardin va être loti…


Bonne ou mauvaises nouvelle? Quels types de constructions? Les magnifiques murs en pierres vont-ils être préservés?

Mystère et boule de gomme…

Aucune info de la Mairie (as usual).

Régulation de la vitesse et du flux automobile rues de la Princesse et rue de l'étang?

Constat lucide... mais de manière concrète, que va-t-il faire?

Bizarrement parqués à chaque coin de la scène, les édiles semblaient s'observer en élus de faïence...

C’est quoi cette Maison médicale qu’on annonce à hauts cris ? Elle sera installée dans les locaux d’une ancienne halte garderie audessus de la pharmacie. Il y a quelques mois existait au clos un véritable cabinet médical avec médecins, infirmières. ce cabinet a dsiparu en raison d’une augmentation de loyers excessive. Depuis il a été rempalcé par un commerce de « coaching fitness ». C’est l’époque
qui veut ça ! Sur le projet maison médicale on RESTE DANS LE FLOU comme souvent avec la municipalité. Quel sera le nombre de généralistes ? On aura certainement une floppée de paramédicaux. Et au final la commune subventionnera le loyer car c’est une des raisons de l’équilibre financier de ces maisons.
Au centre du village, on continuera à avoir un cabinet médical avec deux excellents médecins généralistes qui exercent malheureusement à mi-temps ce qui limite le nombre de patients suivis. Ce cabinet aura-til des liens avec la maison des clos ?

M. Viard parle bien des fractures (bien qu’il ne soit pas le premier à le faire, souvenons-nous de Chirac et de sa fracture sociale…). Ses discours sont souvent bien écrits quoique politiciens en diable.
Des solutions il n’en a pas beaucoup. Il est vrai qu’avec les Français, peuple immature et indocile, la partie est difficile.
Revenons à M. Viard et à sa gestion municipale. Il devrait être attentif à la fracture qui existe entre ses promesses et les réalisations, tout le monde est témoin du fossé entre les promesses de limiter les impôts et le bétonnage abusif et tout ce qu’on observe . Normalement les électeurs devraient renvoyer M. Viard à l’exercice à plein temps de sa profession de vétérinaire où il excelle dit-on. Sa seule de chance de durer ? Le côté cacochyme de l’opposition (union pour Louveciennes). Des revenants sans projets, sans leader. On est mal barré.

1ère victoire pour les défenseurs de notre environnement!

M. Viard obligé de revoir sa copie pour les logements près de l’Aqueduc.

La fraude est reconnue par la Justice!

Ne lâchons rien!

@Antoine. Il y eut en 2017 une publication d'un programme immobilier (une "Résidence de la Paix") pour l'ancienne propriété Poisson à Voisins: https://twitter.com/louveciennes/status/904008654566907910?s=21
Mais ce programme a disparu et rien de récent n'a été depuis publié à ma connaissance.

Ce PLU : quelle blague!

Un permis de construire a été accordé au 18 rue de la Paix (Hameau de Voisins) et les travaux commencent.

Il s'agit d'une ancienne grande maison bourgeoise (environ 600 m2) et son terrain d'environ 2 500 m2.

30 logements (et 30 parkings) vont être construits pour une surface totale de 1500 m2 (600 m2 + 900 m2).

Officiellement d'après le PLU, la zone est classée "grande propriété" avec "espace verts à préserver"...

Evidemment tout vient d'être déboisé pour laisser la place aux engins de construction et au bétonnage massif…

M. Viard continue son œuvre mortifère…


@Antoine Vous parlez de première victoire grâce à la Justice qui "reconnaît la fraude" dans le dossier des logements de l'Aqueduc. Il faut être beaucoup plus clair, plus précis plutôt que de lancer des fake news. Je ne comprends pas pourquoi la tribune de louveciennes relaie de telles âneries


Nous soutenons que le permis de construire délivré à l'une des sociétés de Monsieur Hervé Jobbe-Duval pour la réalisation des 23 logements en accession à l'Aqueduc, avait été accordé aux termes d'une fraude. Monsieur Viard était donc contraint de le retirer, ce qu'il a fait le 23 janvier dernier.

Conclusion de l'ASVAL

On sait parfaitement que P-F.VIARD n'aborde dans ses voeux que les sujets qui sont à son avantage, et où il peut "tartariner " à loisir...
Alors pourquoi voudriez vous:
- qu'il avoue qu'il venait juste de retirer le permis de construire près de l'aqueduc à un promoteur-fraudeur qui l'avait fourvoyé?
- ou encore qu'il confesse qu'il avait perdu la main sur le projet Villevert, dossier absolument capital pour l'avenir de Louveciennes?

L'arrêté de retrait pour "fraude" du projet de 23 logements à l'Aqueduc a été publié par l'association Racine: https://racinelouveciennes.files.wordpress.com/2019/02/retrait_pc_sccv_lesjardins_110219.pdf

Il est signé de la maire adjointe chargée de l'urbanisme.

Une question (béotienne): ce retrait est-il dû à une injonction du tribunal administratif, ou bien la mairie a-t-elle pris les devants ?

@Antoine

Pour s'en tenir aux faits avérés 



La mairie de Louveciennes, par un arrêté pris le 17 janvier 2019 et signé par Anne-Laure Pozzo-Deschanel, maire-adjoint à l’urbanisme, vient de retirer le permis de construire qu’elle avait accordé à la « SCCV Jardins de l’Aqueduc » (représentée par M. Hervé Jobbé-Duval) et qui portait sur 23 logements en accession.

Le programme immobilier de l'Aqueduc comporte également une partie sociale assurée par Domnis (64 logements), la coordination entre bailleur social et promoteur privé étant réalisée par la société « Maîtrises d’ouvrage associés » MOA (détenue par M. Jobbé-Duval).

La mairie de Louveciennes considère qu’il y eu fraude dans l’obtention du permis de construire car Domnis qui faisait partie du groupement ayant gagné l’appel d’offre ne figure pas au sein de la société « Les Jardins de l’Aqueduc » (qui ne comprend que MOA et M. Jobbé-Duval).

La Ville déclare qu’elle n’a eu connaissance que le 26 novembre 2018 du fait que la « SCCV Jardins de l’Aqueduc » était uniquement composée de MOA et de M. Jobbé-Duval et ceci à la réception des statuts de la société pourtant enregistrés au greffe le 6 septembre 2017.

L’affaire est évidemment loin d’être close.
Parmi les questions pendantes on peut citer les suivantes :

M. Jobbé-Duval fera-t-il appel de cette décision ?

Le permis de construire accordé à la « SCCV Jardins de l’Aqueduc » avait fait l’objet de deux recours contentieux, l’un émanant d’associations de protection de l’environnement dont Racine et de riverains, l’autre de l’association Asval qui regroupe notamment des habitants du quartier du Coeur Volant et des Rougemonts. Quelles suites à en attendre ?

Le programme immobilier de l’Aqueduc comportant une partie sociale et une partie en accession formait un tout ; l’appel d’offre qui avait été lancé en 2016 avait retenu les propositions du groupement formé par Domnis, MOA, SCCV Jardins de l’Aqueduc. Cette annulation de permis de construire aura vraisemblablement une incidence sur le projet dans son ensemble. Dans quelle proportion ? Il est encore trop tôt pour le dire.


La rédaction

PS Comme le signale @Pascal l'intégralité du retrait du PC figure sur le site de l'association Racine.

Effectivement, à suivre...

Mais cela ressemble quand même à un échec de la part de notre Maire.

Et pour une grande professionnelle comme Mme Pozzo, quelle honte...

Bonsoir.

Le maire a-t'il parlé d'isolation des bâtiments ?

C'est une de mes propositions concernant la transition écologique pour le grand débat.

@Vincent
Le maire n'a pas explicitement abordé la question de l'isolation des bâtiments.
Cependant à l'occasion de la rénovation des bâtiments communaux (écoles, hôtel de ville, maison des enfants...), les travaux d'isolation sont évidemment pris en compte.

Le maire et la dame Pozzo nous prennent pour des imbéciles. Il faut que cela cesse!
Reprenons
1) La créature de Jobbé-Duval, appelée MOA n'était pas indispensable pour coordonner les travaux du bailleur social et du promoteur privé (les Jardins de l'aqueduc c'es-à-dire Jobbé Duval)
2) Les promoteurs sérieux pour faire la partie accession s'étant désistés, on a donc demandé à Jobbé Duval de susciter la création de la société Jardins de l'aqueduc. C'était cousu de fil blanc et la mairie le savait parfaitement.
3) On dit maintenant que Jobbé Duval avait fraudé car Domnis n'était pas dans les Jardins de l'aqueduc (comme actionnaire mais était-ce nécessaire et prévu).
Ce projet immobilier était critiquable dès l'origine. Des gens très sérieux comme ceux de Racine ont fait part de leurs observations (environnement boisé qui allait être détruit, circulation qui allait devenir dantesque...). Ils ont été obligés de faire un recours auprès du tribunal, ceci non pas pour défendre des riverains fortunés, comme on l'a laissé entendre du coté du maire mais pour la sauvegarde de Louveciennes.
Devant le feu qui brûle le maire veut installer un coupe-feu et éloigner ainsi un personnage controversé comme Jobbé Duval. Et il demande cruellement à Madame Pozzo de signer le bannissement du sieur Jobbé Duval.
L'affaire n'est pas terminée comme le dit La Tribune de Louveciennes.

Des mendiants, alcoolisés, et à chien hargneux, se sont installés à proximité du cabinet de notre vétérinaire et actuel maire de Louveciennes. Cela va lui faire du changement, lui qui s'est évertué à ne pas voir ouvrir à côté de lui un spa. Il avait préféré pour sa tranquillité un dépôt de meubles (?).

Pourquoi ce constant bashing de notre maire. Attendons sereinement le bilan de son mandat. on verra alors qu''il a fait un ensemble de bonnes choses. L'équipe des ringards autour de Vanhollebeke n'a aucune chance de revenir au pouvoir.Les Louveciennois n'accepteront pas le retour de ces revenants.

Deux mois après ces voeux, l’opposition de droite publie une « DESINTOX »: http://unionpourlouveciennes.blogspot.com/2019/03/les-voeux-du-maire-2019-desintox-vrai-faux-Louveciennes.html?m=1
La campagne électorale pour les municipales de 2020 est bien lancée.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

juin 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook