« Une résidence intergénérationnelle à Louveciennes | Accueil | Le budget d’investissement 2019 : les derniers choix d’une mandature »

02 mai 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

BRAVO. Enfi du concret à mettre à l'actif de la municipalité de Louveciennes

Enfin du bon sens !

Après l'opération foireuse de l'aqueduc, la résidence Gaudet est ce qu'il fallait faire dès le début.

De même la création de deux pôles médicaux est quelque chose d'intelligent.

Est ce que dans le bilan de la municipalité, cela effacera les horreurs architecturales comme ces immeubles rue de Voisins sur les anciens tennis ?

Jugement en mars prochain. Stop ou encore pour l'équipe du maire.

Je suis d'accord. Excellents projets.Mêm si on est en période pré-électorale.

« Les bâtiments sont plutôt à garder », dit la mairie à propos de la résidence Montbuisson au sort incertain: c'est effectivement à espérer pour maintenir le cachet de cette rue. Une anecdote sur cette maison: lors d'un ravalement il y a quelques années, a été éliminée une petite plaque qui ornait la facade. "Cure d'air", indiquait cette plaque qui datait probablement de la fin du 19e ou du début du 20e siècle. Dommage, c'était original. Mais il est vrai que l'air de Louveciennes n'est plus aussi pur qu'avant.

Il faut saluer la sagesse du tribunal administratif qui vient de stopper le projet de construction imbécile chemin des arcades tout près de l'Aqueduc, mal pensé. Merci à Racine et aux autres requerants d’être intervenus. Et ce n’était pas pour défendre comme on l’a dit stupidement du côté de la mairie les privilèges d’une vedette de la télé.
La résidence Gaudet c’est bien et c’est par là qu’il fallait commencer mais il y a eu trop longtemps l’obstination du maire pour des raisons personnelles qu’on connait trop bien.
Maintenant il faut espérer que les recours contre le PLU réussissent également pour sauver Louveciennes du désastre.
Et ensuite il faut un nouveau PLU pour empêcher la catastrophe. Des élections auront lieu l’an prochain. Viard et Pozzo-Deschanel ont failli. Ils ne doivent pas être réélus.
Mais peut-on faire confiance aux revenants ? aux Vanhollebeke, Chrétien et consorts ? Quand on voit les horreurs perpétrées aux Plains Champs qu’ils ont initiées, les doutes sont permis. De plus ils ont introduit le fameux Jobbé Duval dans la bergerie.
Les Marcheurs ? Leur récente loi Elan qui n’a pas assoupli les rigidités de la loi SRU, loi qui méprise aussi le rôle des Architectes des monuments historiques et qui permet le bétonnage des sitesclassés ne plaide pas en leur faveur.
Alors qui ? On est dans la panade.

à l'énervé
On est dans la panade ?
Il faut commencer par un bilan honnête du travail de l'équipe Viard.
Il y a un actif et un passif.
A l'actif je vois la politique culturelle (merci Estel Leymarie), la politique en direction de la jeunesse (Boleslas Palewski et le magnifique travail de La Fabrique), l'action sociale de Mme Esnault, les beau projets de la résidence intergénérationnelle, des pôles médicaux qu ont été bien expliqués dans l'article (qui peut être contre ?), a la bonne gestion des finances.
Le passif est essentiellement dû à ces constructions d'une médiocrité
affolante sur les tennis voisins, sur les plains champs.... Dans ce domaine il faut y aller d'une manière respectueuses car les effets sont irréversibles. Le respect de l'environnement à manqué au maire et à son adjointe urbanisme. Ils risquent de le payer cher... Ils chercheront comme excuse la la loi Sru due aux socialistes et aux verts enragés, cette loi est en effet une loi imbécile par son caractère uniforme.Et les macroniens n'ont rien amélioré, au contraire avec Denormandie le piteux ministre.

D'accord avec GG sur le bilan. J'ajouterai que le passif pèse plus lourd que l'actif. Il faut donc remplacer l'équipe actuelle. Mais par qui? Enervé a raison on est dans la panade !!!

Scoop!

La rue du Maréchal Joffre va passer en sens unique uniquement le matin de 7h30 à 9h30.

En effet, sur cette plage là, la circulation sera interdite en descente afin de décourager les véhicules en transit.

A suivre...

@ Antoine

Il y a, sur la droite au niveau du radar de feu tricolore sur la nationale, un gros panneau indiquant l'interdiction puis il y a un autre panneau à gauche, au niveau du début de la zone 30 en haut de la rue du Maréchal Joffre.

Il reste à voir si l'interdiction est temporaire et si elle sera respectée. Il faut aussi qu'il y ait des contrôles de police pour que cela soit efficace.

Cette mesure avait été évoquée par le maire lors de récents comités de quartiers. A voir si c‘est respecté. Les riverains en doutent. C‘est un début. Une mesure proposée par le plan global de circulation était l‘interdiction de descendre à partir de la RN186.

On en parle peu mais cela est aussi catastrophique que les lamentables constructions des Plains Champs (partie haute et partie basse) ou que les immeubles de la rue de Voisins (anciens tennis) : la nouvelle résidence de 29 logements sociaux en bas du chemin de Prunay.

Cette résidence vient d'être livrée et les locataires sont arrivés.

Cette nouvelle réalisation que l'on doit à M. Viard est dramatique sur plusieurs points :

- éloignement du centre ville et de la gare ayant pour conséquence un accroissement du trafic automobile dans le chemin de Prunay.
- un bâtiment d'une laideur repoussante : bloc de béton type barre HLM des années 60 qui contraste avec les logements sociaux situés juste au dessus de l'autre côté de la rue et qui sont, eux, particulièrement réussis (réalisation précédent Maire années 2000)
- une qualité de vie pour les locataires dégradée par le fait que leurs balcons donnent directement sur les ventilateurs des climatiseurs de l'hôtel situé juste en contrebas. Un bruit assourdissant assombrit leur quotidien.

M. Viard : sortez en 2020!

Bonsoir.

Que va devenir l'actuel pôle médical près de la Poste vu qu'il fera doublon avec celui prévu à la place de l'ex restaurant grec ?

Merci.

Cet actuel pôle médical va-t'il être transformé en logements ? Ce qui pourrait permettre de respecter la loi SRU.


@Vincent

Les médecins exerçant actuellement dans le cabinet médical Rue du Professeur Tuffier (près de la poste) le feront à l’avenir dans les locaux du nouveau pôle médical de la place de l’église à créer (ex-restaurant grec). Il n’y aura donc pas de doublon. Ces locaux appartiennent à la SEM de Louveciennes.
Les propriétaires des locaux du cabinet médical sont des personnes privées. Elles ne se sont pas exprimées, pour le moment, sur leurs intentions.

La rédaction

Lors de la séance du conseil municipal de Louveciennes du 18 juin 2019 des précisions ont été apportées sur les projets de pôles médicaux dans le cadre de demandes de subventions.

Le pôle médical des Clos accueillera 3 médecins, un cabinet d’infirmier et un ou deux professionnels de santé. Ce projet (estimé à 600.000 €) va faire l’objet d’une subvention de 200.000 € de la part de l’Agence régionale de santé (ARS).

Le pôle médical de la place de l’église accueillera 2 médecins, un kinésithérapeute et un autre professionnel de santé. Ce second projet (estimé à 600.000 €) va également faire l’objet d’une subvention par l’ARS à hauteur de 200.000 €.

Par ailleurs une demande de subvention pour ces pôles médicaux sera adressée au Conseil régional IdF (30 % du montant ht pour acquisition et travaux avec un maximum de 250.000 €).

Le pôle médical de la place de l’église sera installé dans les locaux de l’ex-restaurant grec, locaux qui appartiennent à la SEM de Louveciennes.
Le choix de cette implantation a suscité des critiques non seulement de l’opposition mais également de deux membres de la majorité actuelle (Nicolas Vatar, Philippe Delarue) au nom de la sauvegarde de l’activité commerciale du coeur du village.

Florence Esnault, maire-adjoint aux Affaires sociales, a rappelé que le choix des deux pôles a été fait après de longues études prenant en considération la topographie de la ville, la répartition de la population, les problèmes de circulation

Le maire, Pierre-François Viard, assume le fait d’avoir arbitré en faveur de la santé (population vieillissante, population vulnérable).

Il est à souligner que le restaurant grec a fermé ses portes par manque de rentabilité en laissant des loyers impayés, que le restaurant Le Farfadet qui l’avait précédé s’est trouvé au bout de quelques temps dans la même situation. Décidément, pour ce type de commerce, la greffe ne prend pas.

PS
Nicolas Vatar conseiller municipal majoritaire a dans ses attributions « le développement économique, le commerce et le marché communal »
Le coût prévisionnel pour chaque projet a été estimé à 700.000 € dans le budget de la commune et de 600.000 € dans les dossiers de demande de subventions.

Remplacement des poteaux Telecom rue Louis Forest cet été…

Qu'il est loin le temps où, au lieu de remplacer les poteaux, nous le supprimions pour enfouir les réseaux aériens afin d'embellir notre ville et sécuriser ses habitants…


Les travaux de la partie haute des Plains Champs avancent à grands pas et on comprend bien maintenant l'enfer quotidien que vont vivre ses habitants…

Face au déferlement des 20 000 véhicules de la RN 186, ils en auront plein les yeux, plein les poumons et plein les oreilles.


Certains diront qu'ils pourront regarder de l'autre côté… C'est vrai. ¨Pour le moment, ils profiteront du passage des trains dans la tranchée en contrebas en attendant que la vue sur les vergers de Rougemont soit définitivement détruite par le projet de lotissement des logements sociaux dans le prolongement de ceux du chemin du Cœur Volant…

Un enfer, on vous dit...

@ la rédaction

Merci pour la réponse.

Cela serait intéressant de faire venir les médecins généralistes du cabinet médical (qui est ancien et peu pratique) à la résidence des 3 forêts et qu'ils puissent exercer au futur cabinet médical du centre ville derrière l'église.

Actuellement,au cabinet médical derrière la Poste, il ne doit rester qu'un médecin généraliste et un médecin spécialiste ?

@ Antoine

C'est clair.

Il doit rester 3 ou 4 rues pour enfouir les lignes électriques.

En même temps, il ne serait pas superflu d'aménager la rue Auguste Renoir côté rue de Montbuisson qui est dangereuse (la plupart des conducteurs roulant vite à + de 30 km/h et il n'y a pas de trottoir).

@Vincent

Vous parlez d'un cabinet médical derrière la poste. Qu'on s'entende bien. Il s'agit du cabinet médical de la Rue du Professeur Tuffier situé avant la place des combattants et du bureau de Poste en venant de l'église.
Deux médecins généralistes exercent actuellement, chacune à mi-temps. Ces médecins ont vocation à intégrer dans un avenir proche les locaux du nouveau pôle médical de la place de l’église (les locaux de l'ex-restaurant grec).

@ La rédaction

C'est bien le cabinet médical rue du Professeur Tuffier dont je parle.

La forme plutôt que le fond…

Monsieur Viard vient de nous démontrer, une fois de plus, qu'il est le Roi de l'effet d'annonce.

Afin de protéger le quartier Joffre / Etang, pris d'assaut par un flot de voitures aux heures de pointe du matin, la Mairie a décidé d'empêcher les voitures, venant de la RN186, de descendre la rue du Maréchal Joffre le matin de 7h00 à 9h30.

Des grands panneaux ont donc été installés. Et cela a eu un effet positif immédiat avec le retour d'une certaine quiétude dans le quartier.

Mais le nouveau dispositif ne fonctionne qu'avec une présence policière…

Dès que la Police n'est plus là, cela ne sert strictement à rien.

J'en ai fait l'amer constat ce matin en voyant défiler les voitures dont les conducteurs ne voient pas ou font semblant de ne pas voir les panneaux et continuent à foncer vers le centre du village comme à l'habitude…


Effet d'annonce bis…

Monsieur Viard avait, à grands coups de communiqués tonitruants, annoncé sa décision de suspendre le chantier de la rue de Voisins (Hameau de Voisins / ancienne Maison Poisson)pour des raisons de sécurité...

Que les promoteurs immobiliers se rassurent, le chantier a bien repris et le bétonnage massif d'un ancien jardin de grande propriété, en théorie protégé par le PLU, est en cours...

Pôle médical -place de l’église

Un position nous avait échappé à propos des pôles médicaux. De même que Nicolas Vatar et Philippe Delarue (majorité municipale), Pascal Leprêtre, conseiller municipal d’opposition (PS) a dit qu’il s’opposait catégoriquement au choix de l’implantation d’un pôle médical à la place du restaurant grec qui a fermé ses volets. « La suppression de ce local commercial… condamne ainsi définitivement toute possibilité de dynamiser la place de l’église déjà peu attractive. »

Ces trois conseillers n’ont cependant pas indiqué par quels moyens et avec qui on pourrait relancer un commerce à cet endroit qui ne s’est pas révélé rentable malgré des loyers très bas consentis par la ville.

Les habitudes de consommation changent et donc l’utilisation des locaux. Ainsi à Bougival, un magasin d’ameublement qui a fermé définitivement cède sa place à une crèche… Ces locaux sont situés dans l’artère commerciale principale de la commune.

Bonjour

J'ai appris qu' une louveciennoise aurait volontiers installé une crèperie familiale à l'emplacement du grec. Elle aurait fait part de son projet à la mairie qui n'a pas répondu. Ce pourrait être intéressant vu le nombre de bretons louveciennois qui se retrouveraient sur le parvis aux beaux jours ! ainsi que les jeunes qui pourraient se faire un petit resto pas trop cher.

mon analyse

@mon analyse

Une crêperie à la place du restaurant grec et de la future maison médicale pour satisfaire l’appetit de nos amis bretons qui en plus c’est charmant « se retrouveraient sur le parvis les beaux jours ». Il ne manque plus que les binious, les groupes folkloriques et les fest-noz.
Nos amis bretons ont déjà à leur disposition la creperie de Bougival mais leur besoin est apparemment insatiable.
Il faut aller plus loin
Pour aider la bonne dame crêpière le maire pourrait subventionner les galettes et encore mieux rendre leur consommation obligatoire dans les menus scolaires de nos enfants La galette au blé noir c’est bien consistant et répond je crois aux exigences du bien être de nos enfants, il a en plus toues les vertus écologiques

Et pourquoi pas un pôle après l'autre??
Dans un premier temps -horizon 2020- se consacrer à celui des Clos, qui est le plus évident, en y transférant les prestataires médicaux de la rue TUFFIER, et en recrutant 2 nouveaux généralistes pour compléter.
Pour le pôle de l'église, se donner le temps de la réflexion pour trouver de nouveaux locaux -horizon 20121- et saisir très vite l'opportunité d'ouvrir une chouette crêperie qui a quand même plus de chance d'animer le centre ville!
Donnons du temps au temps, comme disait l'homme à la rose...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

septembre 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook