« Logement, santé, de nouvelles offres à Louveciennes  | Accueil | Dans les pas de Pierre-Auguste Renoir (1) »

12 juin 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Avec ce budget charnière on prend vraiment les électeurs pour des gonds!
Le maire actuel lance sa campagne en prévoyant prévoyant de forts investissements en puisant dans de coquettes réserves alimentées largement par la hausse de nos impôts.
Un cadeau tout simple nous ferait plaisir : c'est justement le remboursement de cette hausse d'impôts à l'évidence injustifiée.
"We want our money back!" comme disait Margaret...

Il s'agit surtout d'un budget sans ambition, sans vision. Un soupoudrage, vaguement électoraliste....

Assez fade et insignifiant, à l'image de ce mandat.

La tempête qui s'est abattue sur notre ville la semaine dernière a cruellement mis en exergue les insuffisances de notre Maire.

Alors que ses prédécesseurs avaient profité de leurs mandats pour enfouir progressivement les réseaux aériens (Telecom et EDF) de notre ville contribuant ainsi à l'embellir et à sécuriser ses habitants, M. Viard n'a pas jugé utile de poursuivre cette politique volontariste et intelligente (à l'exception de la ruelle du Regard).

C'est fort dommage surtout lorsque l'on voit les dégâts rue Renoir.

Au lieu de dépenser nos impôts pour aménager l'étang sec (???), enfouissez les réseaux des rues Carnot, Leclerc, Forest, Renoir, Gare….

Publication d'un "numéro spécial" du magazine municipal Louveciennes Echos: https://fr.calameo.com/read/00043253162fa848835e7 . La campagne pour les prochaines municipales est bien lancée.

Merci Pascal d’avoir signalé ce numéro spécial de Louveciennes Echos. Au fait pourquoi numéro spécial ? C’est tout simplement un numéro de propagande à la gloire de notre maire bienaimé et de ses magnifiques réalisations. Normalement le coût d’un tel numéro devrait être payé par la liste future de monsieur Viard mais là on s’est dépêché de le sortir avant le début der la campagne électrorale. C’est donc à la charge des Louveciennois.
Ce bulletin est truffé de gros mensonges par omissions. Ce ne sont pas des fake news mais on est dans la post vérité.
Prenons la page 6 sur les gros projets d’urbanisme.
Tous les louveciennois pensent que les immeubles construits sur les terrains des tennis voisins sont une aberration et pas seulement ceux ui vivent à proximité. Qu’en dit M. Le Maire ? IL SE DEFAUSSE tel Ponce pilate. Il parle d’un « programme établi sur la base du permis de construire délivré en 2012 » sous entendu en 2012 je n’étais pas maire, j’ai été elu en 2014. Le vilain désigné est l’ancien maire, le dénommé Vanhollebeke qui tapi dans l’ombre cherche sa revanche.. Prière de s’adresser à lui. En passant Viard oublie sa promesse électorale de réviser tous les programmes prévus en particulier celui là et de DEDENSiFIER. Promesse non tenue comme bien d’autres


Sur le programme Chemin des arcades (il n’ose parler de l’Aqueduc) il écrit que « les actions en justice des riverains ont bloqué pour le moment la réalisation d’un projets de 64 logements sociaux validé par l’Architecte des bâtiments de France ». Là aussi M. Viard se fout de nous. L’honneteté aurait été de dire que 1) que le permis de construire A ETE ANNULE par décision de justice pour de graves manquements 2) que le permis de construire qu’il avait accordé pour la construction de logements en accession sur les
terrains adjacents a été retiré précipitamment pour FRAUDE.

On pourrait continuer sur bien d’autres sujets figurant dans ce n° spécial. On nous vante les mesures pour assurer la tranquillité des louveciennois alors que les cambriolages explosent et les agressions aussi.

Non M. Viard vous n’avez pas été à la hauteur.

ps j’espère ne pas être censuré par la tribune. Cela m’est déjàarrivé!!!!

Ne soyons pas naïf ! Tous les maires utilisent leur bulletin paroissial pour faire sous les couleurs les plus souriantes le bilan de leur mandat.Notre maire ne fait donc pas exception

Dans les exemples que vous citez l’énervé (quel drôle de pseudo pour quelqu’un qui veut donner des leçons de morale…) vous ne voulez quand mêm pas que le maire noircisse le tableau. Faudrait être maso. C’(est à l’opposition de s’opposer !

Comme le dit en peu de mots Juste Tropin sur son compte Twitter @JusteTropin le Louveciennes·Echos est un panégyrique de Viard en campagne, c’est le "Paris-Match" de Viard : le choix du faux, le flop des photos.

Je suis d’accord sur le fait que le numéro spécial de Louveciennes Echos est le bilan de la mandature de l’équipe Viard mais vu du côté du maire. C’est enjolivé et on passe sur les erreurs en matière d’urbanisme. Dans ce domaine la grande faute est la loi SRU imposée par les socialo-écolo et que Macron n’a pas corrigé. La loi Elan produit par le gouvernement actuel ne sauvera pas Louveciennes de la densification. Elle est m^me dangereuse pour la protection des sites.
La mesure intelligente aurait été de calculer les 25 % de logements sociaux sur la production de nouveaux logements…. C’était dans le programme Fillon mais celui-ci a chuté en raison de son âpreté au gain et par l’action suspecte du Parquet national financier (méfions nous des juges dans notre pays….). L’obstination de Fillon a entraîné la Droite dans sa chute.
Dans sa défense, M. Viard avance l’argument de la nécessité de respecter la loi SRU sauf à aller devant de graves ennuis. Il a raison.
Ce ne sont pas ses opposants, M. Vanhollebeke ou plutôt M. Chrétien puisque c’est lui qui a été intronisé comme prétendant à la succession, ui pourront nous éviter le désastre. Ni les marcheurs qui s’agitent dans l’ombre conseillés par la députée Marie Lebec. Que ces derniers revoient les derniers épisodes de Game of Thrones. Les marcheurs blancs ont perdu la bataille contre les Nordiens et les sauvageons.

En lisant attentivement Louveciennes Echos qui a été distribué ce we dans les boitesà lettre, et indépendamment de sa touche propagande, le bilan de l’équipe Viard mérite me semble-til d’être réévalué. Ils ont bien agi dans le domaine du social (nouvelle crèche, subvention en augmmentation importante pour le CCAS, résidence intergénérationnelle gaudet, aide multiforme aux séniors), de l’éducation (importants investissements pour la rénovation des ecoles, restauration scolaire de qualité et sans plastique), de la culture et de la jeunesse où les propositions ont été nombreuses. L’action de mme Esnault, Mme Leymarie-Salignat et de M. Palewski est à saluer.

Avec Louveciennes Echos le maire fait du journal d’information municipale un document électoral, c'est un abus de droit de la part du Maire car le journal municipal est financé par tous les contribuables de Louveciennes. C'est le point de vue d'Union pour Louveciennes mais également d'une majoritéd'habitants. Déjà en 2014, Viard et son équipe avaient franchi la ligne jaune...Le conseil d'Etat avait alors annulé lesélections

Bonsoir.

Avant de remplacer l'ex restaurant grec qui était fermé depuis + d'un an, le maire aurait dû consulter les habitants afin de savoir ce qu'ils voulaient voir comme commerce. Par exemple, des lavomatics auraient pu être installés (il faut aller à Bougival pour laver du gros linge).

Quant-à l'actuel cabinet médical (à côté de la place des Combattants), va-t'il devenir un commerce ou va-t'il y avoir des logements ?

Que va devenir l'espace relaxation (qui a été fermé pour proxénétisme aggravé) ? Il y a longtemps, il y a eu un charcutier puis un magasin de dépannage informatique.

Le maire ne s'occupe pas du commerce (un magasin d'alimentation), en bas des immeubles de la résidence du Parc du Château, qui a fermé il y a plusieurs mois. Qu'est-il prévu à la place ? Je me demande si la pizzeria fonctionne bien car je ne vois jamais grand monde quand j'y passe.

Si le maire veut que la ville ne devienne pas une ville fantôme, il faut qu'il se bouge ! Il n'a aucune vision d'ensemble.

J'espère qu'une équipe + compétente sera aux manettes. Il ne faut pas le réélire !

Côté commerces, il manque cruellement à Louveciennes d'un pressing, tel qu'il existait sous l'église il y a maintenant fort longtemps et qui avait été remplacé par une énième agence immobilière. Pour le moindre dégraissage il faut encore un trajet en voiture....

@ Pascal

Il y a 2 endroits où il pourrait y avoir un pressing : à la place de l'ex espace relaxation derrière l'église (â côté de l'agence immobilière) ou à la place de l'ex Cocci Market (â côté de la pizzeria) en bas de la résidence du parc du château.

Il faut voir s'il y a de la demande des habitants pour un pressing car il y en a déjà pas mal dans le coin.

Il faut que le maire consulte les habitants pour savoir quels commerces ils voudraient avoir.

Il ne peut pas laisser 2 locaux fermés pendant plusieurs mois même si les locaux n'appartiennent pas à la société d'économie mixte (SEM). Il faut que le maire redynamise le centre-ville autour de l'église !

Par exemple, j'aimerais bien qu'il y ait une laverie (un Lavomatic) ce qui éviterait de prendre la voiture pour aller à celui près de l'église de Bougival.

Il faut que les habitants ne prennent plus l'habitude, si cela est possible, de prendre la voiture pour faire un trajet jusqu'à 2 kilomètres.

Bonsoir.

Le passage à niveau pour les piétons vers la rue de Voisins va-t'il être réouvert ?

A ma connaissance, je n'ai jamais vu d'accidents.

Ce passage est bien pratique pour couper pour aller à la mairie.

Sur Twitter l’opposition municipale laisse entendre que Madame Pozzo Deschanel a été condamnée par le tribunal pour prise illégale d’intérêt. Est-ce vrai ?

Sur Twitter circule en effet des News (@JacquesSantenay en particulier) suggérant une condamnation. Il n’en est rien. Le Tribunal correctionnel de Versailles sur plainte de voisins de la propriété de la maire-adjointe à l’Urbanisme a en effet jugé une éventuelle affaire de prise illégale d’intérêt la concernant au motif que le PLU 2013 de Louveciennes dont elle était la cheville ouvrière aurait été arrangé pour faciliter des constructions sur son terrain et défavorables à ses voisins. Malgré un réquisitoire à charge du Procureur, la Cour a RELAXE Madame Pozzo-Deschanel. AFFAIRE CLOSE.

mercià la redaction d’avoir mis fin aux bobards.
le denomme santenay lance des accusations et n’a même pas le courage d’informer lorsque le tribunal donne tort aux accusateurs.
C’est du côté de Vanhollebek que se trame toute cette cuisine peu ragoutante. Ca promet pour les prochaines élections.

Bonjour.

@ la rédaction

Y a-t'il un lien pour la relaxe de l'adjointe au maire à l'urbanisme ?

Merci.

@ Pierre

Avez-vous des preuves que c'est l'équipe de l'ancien maire qui est derrière cette histoire ?

Bonjour.

Les pots de peinture sont de sortie avant les élections municipales de 2020.

Il y a 2 lignes de pistes cyclables sur la chaussée (chacune sur moins de 100 mètres) dans la rue Vigée Lebrun et au niveau du STOP en montant vers le centre commercial des Clos.

Les vélos pourront prendre les 2 rues en contre-sens.

Quel est l'intérêt de mettre cela en place ? Au niveau sécurité, cela ne me paraît pas terrible.

@Vincent A propos de « lavomatic »

Charles Dantzig dans « Encyclopédie capricieuse du tout et du rien » cite dans son chapitre consacré à une «Liste d’endroits sinistres »…. « Les laveries automatiques dans les quartiers résidentiels. »
Il n’a pas tort. Epargnons la place de l’église.
Si le besoin existe et si ce commerce est rentable, trouvons un autre endroit pour « un lavomatic »..

@Vincent

Permettre aux cyclistes d’aller à contre-sens entre la rue de Montbuisson et la rue Vigée Lebrun peut se révéler extrêmement dangereux d’autant plus que des voitures sont le plus souvent stationnés à l’angle de la rue rendant la visibilité difficile.
Personnellement je me suis trouvé un matin avec ma voiture en venant de la rue de Montbuisson (par le bas) et en m’engageant par la gauche dans la rue Vigée Lebrun face à une dame en trottinette électrique avec son gamin entre les jambes qu’elle amenait manifestement à l’école ce matin là.
Ma vitesse était des plus limitées. N’empêche nous nous sommes arrêtés à 50 cm de l’un à l’autre.
Si la mesure est maintenue, il est absolument nécessaire d’interdire tout stationnement à l’angle de la rue Vigée Lebrun et de la rue de Montbuisson.


@ la rédaction

Il pourrait y avoir une laverie à la place du Cocci market (en bas de la résidence du parc du château) qui est fermé depuis au moins 1 an. Il restera le problème du stationnement à régler (il n'est pas très pratique).

Si le maire est à l'écoute des habitants, il pourrait faire une consultation pour savoir quels commerces veulent ses administrés.

Concernant les pistes cyclables, celle de la rue Vigée Lebrun est très dangereuse et je ne vois pas son utilité. Rien ne vaut une vrai piste cyclable séparée de la route.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

août 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook