« Municipales 2020 : Entretien avec Murielle Charles-Beretti (2) | Accueil | Municipales 2020 : Entretien avec  Pascal Leprêtre (2) »

10 mars 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le bon sens, c'est "Pas de logements à Villevert"

J'ai une profonde aversion pour le PS et EELV mais je dois reconnaître que la position exprimée par Pascal Leprêtre au sujet de Villevert relève du bon sens : il faut renoncer à construire des logements, sociaux ou pas, dans ce secteur.
Il y a à cela deux raisons qui me semblent évidentes :
- la première est que Villevert est très éloigné de l'urbanisation existante ; de ce fait, ses éventuels habitants ne s'intégreraient jamais à la commune, dans laquelle ils resteraient au mieux des étrangers, et au pire des parias...
- la seconde est que le site de Villevert offre tous les atouts pour accueillir des activités tertiaires privées mais aussi des équipements d'intérêt départemental, régional, voire national ; ce serait vraiment gâcher de l'espace que d'aller y construire des logements, quels qu'ils soient.

Hélas, cette question de Villevert ne semble pas intéresser grand monde. Sans doute est-il plus fondamental de polémiquer sur ce qui sera implanté en lieu et place de l'ancien restaurant grec, et surtout, de s'opposer à la construction de logements sociaux dans le quartier de l'aqueduc (not in my backyard please) ...

En fait, je pense depuis longtemps que le dossier de Villevert est trop important pour relever de la compétence de notre petite commune : il faudrait une collectivité publique d'un tout autre calibre pour faire le poids face à la société propriétaire du site, et pour concevoir un projet d'aménagement dont l'intérêt dépasse de loin le cadre communal.

Je peux vous assurer que la question de Villevert intéresse beaucoup les riverains du haut de la ville, notamment autour de l'axe Maréchal Joffre.
Quoiqu'il arrive (350, 600 ou 0 logements),la circulation automobile y augmentera encore fortemment. Personne ou presque n'entrera ou sortira de Villevert, qu'il soit quartier autonome ou pas, en vélo ou en trottinettes et guère plus en navette électrique.
Tout à fait d'accord sur le point que la municipalité d'une petite commune comme la nôtre ne fait pas le poids dans des projets aussi lourds.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

septembre 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook