« Top et flop dans notre environnement (11 ) : Le Port-Marly aménage avec bonheur ses bords de Seine | Accueil | Pierre-François Viard vainqueur d’un scrutin plus serré que prévu »

17 juin 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il y a un moment, il faut se rendre à l'évidence. Nous avons les hommes et femmes politiques que nous méritons...

La 1ère élection de M. Viard (2014) avait été annulée par la justice car il avait été reconnu qu'il avait fraudé en diffusant des tracts mensongers quelques jours avant le 2nd tour.

Il avait promis de ne pas augmenter les impôts, nous avons subi en 2016 une hausse sans précédent.

Il avait promis de détricoter le précédent PLU pour rendre la ville moins dense. C'est exactement l'inverse qui s'est produit avec des habitations plutôt laides qui ont surgi de partout.

Il nous avait promis de régler la question de Villevert. C'est toujours le point mort...

Bref, son bilan est factuellement très médiocre.

Et 45% des Louveciennois ont voté pour lui au 1er tour...

Les Américains ont Trump, nous avons Viard...

Antoine vous avez entièrement raison.
Mais que faire ?
La bataille est perdue et on reprendra du Viard pour 6 ans.

De fait, il s'agit d'un duel et le maintien de la liste LREM au second tour ne sert qu'à faire réélire le Maire, ce qui suppose un accord entre les deux partis politiques principaux de Louveciennes, bien loin des intérêts des Louveciennois. Pour obtenir ce soutien implicite, le Maire a juste renoncé à l'investiture LR. Les Louveciennois seront-ils dupes ?

Pourquoi LREM s’est maintenue ?
Bonne question.
Dans un tweet LREM a dit qu’elle sera une « opposition constructive » je suppose à Viard. Va également dans ce sens le fait qu’ils sont contre la transformation du restaurant grec en maison médicale, un des projets phares de Viard.
Ils sont objectivement les alliés de Viard en se maintenant mais EN MEME TEMPS dans l’oppostion
Une troupe d’ amateurs, d’ incompétents ça oui.
On en saura peut être un peu plus à l’occasion de la réunion publique de ce soir
Il faudra un peu les bousculer avec des questions précises

Malheureusement, il est trop tard pour empêcher la transformation du restaurant de la place du village en maison médicale, car la nouvelle équipe devra assumer les bêtises de la précédente, et le dossier est déjà parti.
Tout le monde peut regretter ce choix impactant l'animation commerciale alors qu'il y avait déjà une maison dont le rez de chaussée était consacré au médical à 50 m, mais ce n'est plus de l'opposition, c'est du dépit...

Les américains ont Trump et nous Viard c'est la même bêtise humaine et les mêmes mensonges...La position de LREM est in compréhensible??Un siège peut-être dans l'opposition..Ils ne font pas le poids et n'ont aucune connaissance et ne sont que des amateurs parachutés..Quelle mascarade

@PhilippeJacques
Un cabinet médical existe déjà à 50 mètres de la place de l’église. C’est un fait.
Mais au moment où la commune investit dans deux maisons médicales modernes grâce à des subventions de l’ARS, croyez-vous vraiment que les deux médecins qui travaillent dans le cabinet préexistant, dans des locaux spartiates, accepteront d’y rester ?
Ces deux médecins sont des généralistes dont on a tant besoin, c’est pas le moment de les décourager et de les inciter à exercer sous d’autres cieux.

Il faut bien sûr les garder, mais est-ce une raison pour sacrifier le seul local commercial qui permettait d'animer la place de l'église avec quelques tables au soleil ? De toute façon, l'affaire est déjà engagée, et il est effectivement trop tard pour faire marche arrière, ce qui permettra j'espère de garder ces deux médecins.

@PhilippeJacques
Le projet de pôle médical dans les locaux de l’ancien restaurant grec va se concrétiser.
Pouvait-on faire autrement ?
Les opposants dont apparemment vous faites partie n’ont jamais proposé de solutions de remplacement (quels locaux ?)
Ils se sont toujours placés sur un terrain sentimental (un restaurant convivial avec quelques tables sur une place de l’église ensoleillée pour siroter une boisson bien fraîche). Au passage on passait sous silence que les propriétaires du restaurant grec (et avant eux d’autres propriétaires) ont mis la clé sous la porte en oubliant de payer leurs dettes à la commune.
A moyen terme il aurait été envisageable de construire des petits immeubles autour de la place des combattants et d’y trouver de quoi insérer une maison médicale. On aurait pu envisager au passage de nous débarrasser de cette horreur architecturale qu’est la poste avec ses barreaux de prison (mais là il faudrait compter avec l’opposition de l’ABF qui tient aux reliques d’une période affreuse de l’architecture publique).
« 100 % Louveciennes » a proposé pour sa part d’installer la maison médicale au premier étage laissant libre le rez de chaussée mais à première vue les problèmes d’accessibilité seraient alors compliqués.
Tout cela vient bien tard alors que le projet est bouclé et que les financements ont été obtenus.
La liste du maire sortant si elle l’emporte maintiendra le projet, Marie-Dominique Parisot s’y est ralliée ; la liste LREM (10,18 % au premier tour) s’y oppose frontalement à l’occasion de la campagne du second tour (pétition sur la convivialité). On verra dimanche soir si cette action aura un impact significatif…


Le débat a existé avec l'opposition et il y avait des locaux alternatifs que vous considérez comme spartiates, mais qui auraient pu être rénovés. Ce n'est pas du sentimentalisme: tout village digne de ce nom a une terrasse en plein air, pas Louveciennes... Au Conseil Municipal, la majorité l'a emporté et il n'y a plus débat. Comme vous, je regrette que la liste LREM relance ce sujet, mais il fallait bien mettre quelque chose dans leur programme. La position de Madame PARISOT est beaucoup plus pragmatique, consciente des réalités, pleine de propositions, ce qui inspire confiance pour une vraie alternative.

Quand vous dites "Le maire-sortant n’a pas manqué de valoriser son action lors de la crise sanitaire dans son premier tract de second tour", il ne s'agissait pas d'un tract mais bel et bien d'un bulletin d'"information", édité par la mairie, au frais de tous les louveciennois ! Je vous l'accorde, la confusion est facile tant Mr Viard use et abuse depuis des années des moyens de la commune pour sa promotion personnelle. Quitte à faire faire sa campagne électorale par des employé(e)s municipaux, au mépris de leur devoir de réserve et de neutralité politique le plus élémentaire. Ce mélange des genres est malsain et antidémocratique. Quand à l'éthique n'en parlons pas !
L'épisode Covid a encore été une belle opération de com pour Mr Viard, orchestrée par sa "spin doctor". La réalité : Une mairie aux abois, incapable d'approvisionner des masques en temps et en heure et qui fait un hold-up sur ceux fabriqués par les bonnes âmes couturières de la commune pour les distribuer en son nom, au porte-à-porte, par les candidats de sa nouvelle liste !
Les circonstances auraient imposé un peu plus de hauteur de vue que cet électoralisme minable.

Et nous voilà repartis pour 6 ans de Viard...
Mes prévisions :
1/ reprise du projet de constructions sous l'Aqueduc. 100 logements.
2/ constructions sur les vergers de Rougemont. 100 logements
3/ modification du projet de Villevert. Entre 600 et 900 logements.
Conclusion : routes congestionnées. Enfer urbain.

Et pour le reste : rien.

Les Louveciennois n'auront que ce qu'ils méritent.

Comme écrit ici après la décision de LREM de se maintenir au second tour, ce choix a largement contribué à permettre la réélection du maire sortant. On ne comprend toujours pas cette "stratégie".

Bonjour,
Voici quelques commentaires personnels sur le résultat de l'élection.
1. La réélection de M. Viard n'est pas brillante mais elle est nette. J'ose espérer que cette fois les vaincus reconnaîtront leur défaite sans chercher à l'imputer au machiavélisme du vainqueur.
2. Contrairement à ce que j'ai lu dans certains commentaires, la réélection de M. Viard n'est pas la conséquence directe du maintien de la liste LREM. Ceux qui écrivent cela présupposent que tous les électeurs de Mme Beretti auraient, sans ce maintien, voté d'une seule main pour Mme Parisot, mais rien ne permet d'accréditer cette hypothèse, qui est évidemment farfelue.
3. J'ai suivi la campagne de loin, et ne l'ai pas trouvée intéressante. Je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait véritablement des projets opposés. Pour ne parler que de la liste de Mme Parisot, celle-ci a monté en épingle des divergences somme toute mineures, et assez artificielles, comme ce débat ridicule sur le "restaurant grec". Et vers la fin de la campagne, ce sont les bonnes vieilles attaques personnelles qui ont pris le dessus, avec des tracts dans lesquels il m'était difficile de ne pas voir la patte - la "pâte" - littéraire de M. Vanhollebeke.
4. La faiblesse du nombre de voix de M. Viard (pas de majorité absolue des suffrages exprimés + forte abstention) ne retire rien à sa légitimité mais va peut-être l'inciter à un deuxième mandat plus consensuel que le premier. C'est un constat qui pourrait d'ailleurs s'appliquer à de nombreuses autres villes.
5. La recherche d'une gestion apaisée de la commune pourrait, rêvons un peu, être facilitée par les circonstances : la nouvelle opposition n'aura probablement pas le désir de revanche qui a obsédé M. Vanhollebeke pendant 6 ans, et de son côté M. Viard ne devrait pas se représenter en 2026 (c'est en tout cas ce qu'il a annoncé).
6. Bien que la gauche ne soit pas ma tasse de thé, je regrette que la liste conduite par Pascal Leprêtre ait été éliminée en mars, car sa présence au conseil municipal aurait permis que toutes les sensibilités soient représentées (enfin, presque toutes, puisque, sauf erreur de ma part, les 6.45% de la liste de Mme Beretti ne lui permettront pas d'entrer au conseil municipal).

Oups, erratum... Je lis que les 6.46% de la liste de Mme Beretti permettront d'entrer au conseil. Fort bien, donc c'est seulement la liste de M. Leprêtre qui, avec, 9.89% au premier tour, ne sera pas représentée.

@Denis
Merci pour votre intéressante contribution.

Une précision selon les dernières informations, Murielle Charles-Beretti obtient de justesse un siège au conseil municipal (1/29).

Son positionnement n'est pas encore très clair.
Dans un des tweets de sa liste, on a parlé d' « une opposition stimulante et exigeante au conseil municipal » ; par ailleurs a été demandé l’abandon du projet d’une deuxième Maison de santé place de l’église, un des projets-phares de Pierre-François Viard.

Dans deux nouveaux tweets publiés ce lundi 29 juin, LREM s’explique sur son rôle au conseil municipal par cotraste à ce qu’elle perçoit dans la liste de Marie-Dominique Parisot
« Drôle de conception de la politique municipale : binaire et manichéenne, mettant en scène une opposition fratricide entre les bons et les méchants, l’“éthique” face à la malhonnêteté, où des relations cordiales avec une autre liste ne peuvent être que “promiscuité étrange..…
et sombres “calculs personnels et politiques “. Ce n’est pas la politique telle que nous la concevons. Nous voulons apprendre, connaître, participer, construire plutôt que dénoncer, proposer plutôt que s’opposer. Ne voir ni “arrogance”, ni “ego démesuré” dans ce choix. »

La suite apportera certainement une clarification.

Bonjour,

Réponses à Denis

1/ 2/ OK avec vous
3/ Mme Parisot n'était pas opposée au projet du Maire de faire une maison médicale de l'ex restaurant grec. C'est Madame Beretti qui souhaitait en faire un lieu de convivialité et utiliser le jardin à l'arrière pour cela.
4/ OK avec vous
5/ l'avenir nous le dira
6/ Mme Beretti siégera au conseil municipal puisque sa liste a obtenu un siège

C'est toujours mieux de rétablir les faits.

Curieux mode de scrutin !
M Charles-Beretti, avec 162 voix (6,86%) au second tour, est élue.
P. Leprêtre, avec 241 voix (9,89%), soit 50% de voix en plus, au premier tour, n’est pas élu.

Ceux qui s'étonnent que Murielle CB se soit maintenue au second tour n'ont pas compris qu'elle prépare le coup d'après. En 2026, la voie sera libre et ... LaREM aura disparu du paysage politique.

@Pierre, dans le scrutin municipal il y a des règles du jeu et il faut les respecter. C’est vrai que la liste du socialiste Leprêtre n’a pas franchi la limit des 10 % et a donc été logiquement éliminée. Et ce n’est pas la première fois qu’il tutoie les 10 %. Il aurait dû être attentif et faire une véritable campagne de terrain. C’est bien de donner une interview intéressante ici dans la Tribune de L mais ce n’est pas suffisant. Il aurait également pu s’impliquer dans la campgne du second tour, en faisant alliance avec une liste proche (les fusions cela existe). Il ne l’a pas fait. C’est qu’en définitive il est content que Viard rempile, il l’a d’ailleurs chaudement félicité!!!!
LREM a eu ses 10 % et a pu se maintenir. Normal. Elle n’a obtenu que 6 % lors du second tour, mais selon les règles elle obtient un siège, c’est la loi. Qu’elle en fasse u bon usage est une autre question. Il est vrai que Leprêtre n’avait pas démérité dans son rôle d’opposant.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

juillet 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook