« « La mission », retour vers le classique | Accueil | Les orientations budgétaires sur le gril »

12 mars 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

"Au vu des résultats, le maire avait annoncé que le ROB n'était pas voté. Un retour vers les textes conduisent à considérer le ROB adopté en cas d'égalité, ce qui était le cas." (14 pour, 14 contre, 1 abstention)
En serait-il de même pour le vote du budget ?

La conseillère LREM, qui s'était maintenue au deuxième tour des municipales sans faire alliance (assurant ainsi la réélection du maire sortant) afin de jouer un rôle au Conseil, en a désormais un au delà de ce qu'elle avait imaginé.

# Pascal
Mettre le sort de Louveciennes entre les mains de madame Charles-Beretti fait peur. Cette dame est nulle archinulle et d'une suffisance incroyable. Elle pensait triompher aux élections municipales parce qu'elle était une femme et qu'il fallait enfin donner à Louveciennes un maire de sexe féminin. Elle n'a que le mot parité à la bouche mais dans le fond c'est pour se frayer une voie. Les femmes doivent avoir toute leur place à condition d'être COMPETENTE. Manifestment elle ne l'est pas.....

Bonsoir.

Nous apprenons, par le site de Louveciennes réunie, qu'il y a encore une démission d'une conseillère municipale (de la majorité) qui venait d'avoir la délégation du logement et de l'accessibilité !

Le maire, comme à son habitude, a toujours un problème de gouvernance et de transparence. Il ne se remet pas en cause préférant rejeter la faute aux dissidents.

Chaque semaine, va-t'il y avoir une démission dans sa majorité ?

Pendant ce temps, les dossiers importants (Villevert...) n'avancent pas beaucoup.

@ Pierre

Madame Charles-Berretti est en même temps en opposition au maire (pendant la campagne) et en même temps pour le maire car elle l'a fait réélire.

Comme pour le ROB, je suppose qu'elle va s'abstenir sur le budget.

Le maire, avec cette démission, n'a plus la majorité sauf si les dissidents votent pour le budget. Le prochain conseil municipal fin mars va être encore tendu !

Si le budget n'est pas adopté, est-ce le préfet qui prend la main ?

@ Au secours

Madame Charles-Berretti n'apporte pas grand chose aux débats lors des conseils municipaux.

Il faut de l'expérience et de la compétence pour pouvoir être maire et non seulement être une femme pour avoir absolument la parité. En a-t'elle la capacité ?

Pour la suite, il est intéressant de savoir ce qu'il peut se passer légalement: https://www.village-justice.com/articles/destitution-maire,18286.html

# Pascal
Votre référence à cet article est très utile. Il estcependant incomplet.

Supposons, supposons que le 30 mars prochain le conseil municipal ne vote pas le budget, on se trouve alors dans la situation où le Préfet saisit sans délai la chambre régionale des comptes qui, dans le mois, et par un avis public, formule des propositions pour le règlement du budget. Le représentant de l'Etat règle alors le budget et le rend exécutoire. Si le représentant de l'Etat dans le département s'écarte des propositions de la chambre régionale des comptes, il assortit sa décision d'une motivation explicite. A compter de la saisine de la chambre régionale des comptes et jusqu'au règlement du budget par le représentant de l'Etat, l'organe délibérant ne peut adopter de délibération sur le budget de l'exercice en cours.

Politiquement il s’agirait d’un grave désaveu pour le maire mais il peut rester en place. Mais dans quel état ?

Pour la suite, les grandes manoeuvres ont commencé. Sous le titre "De nouvelles élections municipales inéluctables?", l'hebdmadairte "Toutes les nouvelles" des Yvelines, cite un "proche" du maire selon qui ce dernier privilégie "un retour aux électeurs" devant le blocage de la situation.

Cela a fait réagir le groupe dissident Louveciennes Réunie: "Ce projet est contraire à nos souhaits, car nous ne demandons pas la dissolution de l’actuel conseil mais seulement le départ du triumvirat qui a causé tant de dysfonctionnements et d’immobilisme", écrit-il (https://www.louveciennesreunie.fr/post/y-aura-t-il-de-nouvelles-%C3%A9lections-municipales-%C3%A0-louveciennes).

Rendez-vous donc le 30 mars pour le vote du budget. De nouveaux rebondissements préalables ne sont toutefois pas exclus au point où l'on en est.

@Pascal Le passage devant les électeurs serait certainement - dans le cas de dissolution - la solution la plus démocratique, et l’argument de la crise sanitaire avancée par « Louveciennes Réunie » pour ne pas y procéder paraît faible. Le taux d’abstention lors des Municipales de juin n’a pas empêché les futurs « dissidents » de siéger en toute bonne conscience. Si on ne procède pas à de nouvelles élections, cas de figure évoqué, cela se traduirait par une instabilité ou une « combinaison » entre les élus des oppositions pour élire un maire et des maire-adjoints. Quelle serait alors leur légitimité ? Certes il y a des convergences dans leurs programmes respectifs mais gérer la commune dans ces conditions, pendant 5 ans, ne paraît pas optimal pour Louveciennes. Pour le moment on est réduit à des suppositions. On attendra le vote du budget le 30 mars. S’il est défavorable au maire, tout dépendra de SA décision. Il n’est pas obligé de démissionner ou d’inciter ses fidèles à une démission collective.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

juillet 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook