« Le budget 2021 de Louveciennes entre les mains du Préfet | Accueil | La litanie des « considérants » de la Chambre régionale des comptes »

24 avril 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

En se maintenant au second tour, la candidate LREM a permis au Maire d'être réélu, mais elle a visiblement compris que c'était une erreur...

Ne pas oublier que le maire a été réélu au 2ème tour avec un peu moins de 50% des suffrages exprimés ce qui est n'est pas un score mirobolant (avec 50% d'abstention) comparé aux autres maires dans les villes aux alentours réélus au 1er tour.

Le maire joue son Caliméro en ne voulant pas de nouvelles élections municipales même dans le contexte sanitaire alors que dans d'autres pays des élections se sont tenues. Il ne faut pas sacrifier la démocratie sur l'autel de la crise sanitaire !

Aberrante cette situation ! Quels enjeux majeurs opposent les 4 groupes du Conseil Municipal et justifient la paralysie de la commune et sa mise sous tutelle par la préfecture ? Aucun, si ce n'est des querelles de personnes qui remontent à 12 ou 18 ans ! Un seul perdant évident dans ces politicailleries : Louveciennes et sa population. Alors même que Louveciennes est une commune privilégiée, politiquement et sociologiquement homogène, quel mauvais exemple de démocratie nous donnons ainsi.
Allons, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil, un peu de courage et d'intelligence : reprenez-vous, remettez-vous autour d'une table, cessez vos querelles politiciennes, il sera toujours temps de les reprendre dans 5 ans, et bâtissez ensemble un programme minimum pour les 5 ans qui viennent.

Effectivement, si le poste de Maire est remis en jeu au sein du Conseil Municipal qui l'avait visiblement élu par erreur, la crise doit pouvoir être réglée sans embêter les Louveciennois avec de nouvelles élections. Le programme minimum évoqué est une remise en ordre des dossiers techniques majeurs de la commune, avec renégociation vis à vis des partenaires de la Mairie, que le Maire actuel est le plus mal placé pour mener, ayant lui-même mis la commune dans cette situation.

VAL se prononce de nouvelles élections

Vivre à Louveciennes (VAL), en conclusion d’un texte relatif au « CR du conseil municipal du 15 avril 2021 », s’est prononcé en ces termes en faveur de nouvelles élections : « Aujourd’hui le maire a mis Louveciennes dans une position délicate et inédite en ne parvenant pas à préserver une majorité suffisante pour assurer dans des conditions acceptables la gestion de notre commune.
Nous espérons qu’il prendra la mesure de la situation et qu’il fera rapidement les bons choix en privilégiant le retour aux urnes afin que les Louveciennois ne soient pas les victimes de ses errances et qu’ils donnent à notre ville les moyens efficaces de faire face aux défis qui l’attendent. »

@ Philippe

Le conseil municipal a voté pour le maire car sa liste avait été élue par les habitants (un peu moins de 50% des voix avec 50% d'abstention) donc il n'a pas été élu par erreur.

Si le maire démissionne (peu probable), alors le ou la maire élue par le conseil municipal actuel n'aura sûrement pas la majorité absolue (15 élus sur 29) ou aura une majorité relative. Il y aurait toujours un blocage sur les dossiers majeurs.

Si le maire démissionne, on ne sait pas qui, au sein du conseil municipal, se représenterait.

Le mieux, pour représenter au mieux la population et repartir sur de nouvelles bases, serait de refaire de nouvelles élections en espérant une forte baisse de l'abstention car être élu avec à peine 25% des inscrits n'est pas un score mirobolant.

Maintenant que le site de Villevert est vendu et qu'un nouveau projet est d'actualité, il va bien falloir que le Conseil municipal traite ce sujet publiquement rapidement. les enjeux et les riques sont majeurs pour la commune.

A Pascal. En effet, le dossier Villevert, qui traîne depuis presque 20 ans, est majeur pour la commune.

Le vrai risque est une très forte densification avec la construction de nombreux logements. La Préfecture en voulait plus de 1000, les promoteurs vont vouloir rentabiliser leurs investissements, la Mairie doit satisfaire les 25% de logements sociaux...

Bref tout est réuni pour que nous arrivions au scénario le plus noir.

Plus de 1 000 logements (de qualité médiocre), soit 3 000 habitants, entre 1 500 et 2000 voitures supplémentaires.

Une rue du Maréchal Joffre engorgée par le flux de voitures, un centre ville asphyxié...

Bref, les constructions des Plains Champs, des Tennis de Voisins ... devaient nous éviter la sur construction de Villevert...

En définitive, nous aurons les 2...

C'est exactement ce que reprochait Viard à l'ancien Maire et c'est finalement le résultat qu'il va obtenir...

Faites ce que je dis, ne faites pas ce je fais...

Et bien entendu, ce ne sera pas de sa faute mais celle de l'Etat...

Louveciennes perle des Yvelines transformée préservée depuis 60 ans et détruite en 2 mandats par un imbécile incompétent.


Murielle Charles-Beretti (élue LREM) dans le dernier numéro de Louveciennes Info (n°4, avril-mai 2021) vient, sans surprise, marquer sa préférence, pour « un départ du maire » qui seul « pourra apporter un apaisement ». C’est logique. Jamais elle ne pourra se trouver dans une situation aussi confortable qu’actuellement, de nouvelles élections ruinant à coup sûr sa position d’arbitre.
Elle juge ainsi la situation «Si je suis devenue arbitre des votes, c’est la conséquence des erreurs du Maire. Quand ça ne va pas dans une équipe, il faut regarder à la tête ce qui dysfonctionne. Comme dit le célèbre proverbe chinois « Le poisson pourrit par la tête ».
Cette préférence pour les citations n’est pas le propre de l’élue LREM, les lecteurs de La Tribune de Louveciennes l’auront remarquée chez beaucoup d’élus du conseil municipal.
Quand au proverbe chinois, il est fort probable que son emploi pour décrire la crise louveciennoise n’a pas été apprécié du côté du maire.

@Antoine

Encore une fois ne rejetez pas toutes les fautes sur le maire actuel.
La densification qu’on nous impose est due à la loi SRU, héritage de Jospin et de Duflot (l’ecolo devenue islamogauchiste), loi non amendée par Sarkozy/Fillon ni par Macron/Denormandie (jeune péteux passé maintenant à l’agriculture) et actuellement Wargon, incompétente notaoire.
Le Préfet, (on devrait dire les Préfets ils se succèdent mais ils sont intrchangeables, larbins du gouvernement), est ouvertement pour densifier à mort Villevert. Les conséquences sur la circulation, sur l’environnement, il s’en fout. Il n’est que de passage.
Les seuls moyens dont nous disposons, la pression sur nos élus. Au fait marie lebec la jeune pousse d’en Marche, notre députée, on ne l’entend jamais sur un sujet qui touche les Louveciennois. Qu’elle prenne garde, on va la renvoyer à ses études à moins que….

A Enervé : arrêtez de dédouaner PF Viard. Relisez plutôt ses promesses de campagne de 2014/ 2015 et de 2020.
Il n'avait pas de mots assez durs pour dénoncer le précédent Maire sur tous ces dossiers d'urbanisme et notamment Villevert.
Avec Viard, on allait voir ce qu'on allait voir...
Et effectivement on a vu : une densification ratée de la ville avec les Plains Champs, les Tennis de Voisins... Des projets fous arrêtés par la Justice comme sous l'Aqueduc...
Et maintenant Villevert et ses 1000 logements, 3000 habitants et 2000 voitures...
Viard est mauvais, il n'a aucune vision, il subit et explique toujours que c'est la faute des autres...

Sous forme d'Infos de la Ville, le maire en est réduit à faire distribuer des torchons de propagande dans nos boîtes à lettres!
Louveciennes était tombée bien bas après son 1er mandat.. et là, il creuse encore!

En conclusion d'un tract diffusé par Vivre à Louveciennes (Maire-Dominique Parisot), fin mai 2021, il est écrit que pour sortir de l'impasse "La solution la plus sage est un retour aux urnes pour que Louveciennes retrouve une majorité solide"
Pour le moment, les élus de Louveciennes Réunie (les dissidents de la majorité) ne sont pas sur cette ligne.

Encore un Conseil municipal stupéfiant jeudi 3 juin. On passera sur les désormais tradictionnelles frictions politiques dominant les débats. Mais, alors que l'opposition déplore le fait d'avoir appris "par la presse" que les terrains de Villevert avaient été rachetés et qu'un nouveau projet immobilier était prévu, personne n'a interrogé le maire sur ce qu'il sait déjà de ce projet dont on ne connait encore rien outre de jolies formules marketing. Tout le monde s'est contenté de la déclaration du maire selon laquelle les nouveaux propriétaires étaient invités à une commission municipale extraordinaire à une date indéterminée.

On parle pourtant là du sujet structurant majeur pour la commune pour les années à venir, avec les risques qu'il comporte. Voir à ce sujet cet article éclairant: http://100pour100louveciennes.unblog.fr/2021/05/29/plaine-de-villevert-une-urbanistation-qui-nous-concerne-tous/

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook