« Les réactions des élus à l’avis de la Chambre régionale des comptes | Accueil | Mare of Easttown, une plongée dans l’Amérique profonde »

12 juillet 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

" ...il s’agissait en fait de rogner les ailes de La Fabrique MJC et d’atteindre ainsi la Directrice de la communication et de la culture."

Merci d'éclairer ma lanterne !
Quel rapport entre le vote de la subvention à la MJC et la Directrice de la communication ?

@Pierre

Votre interrogation est étonnante car il est évident qu’en suivant les articles de La Tribune de Louveciennes, les videos du conseil municipal, les communications des groupes d’opposition (sur leur site internet), vous connaissez certainement très bien le sujet.
Néanmoins résumons :

1. Le CM du 29 juin a consacré 110 minutes à l’attribution des subventions aux associations ce qui nous a paru disproportionné (la précédente réunion avait déjà largement évoqué cette question).

2. Les critiques des oppositions se sont exercées uniquement sur la Fabrique MJC avec une demande que le vote se fasse d’une manière séparée pour les 3 associations les plus importantes ce qui évitait un vote global (qui était de tradition). Le conseil municipal était appelé à se prononcer ainsi sur la subvention à la Fabrique MJC par un vote à bulletin secret, à la demande des oppositions.

3. On ne peut faire abstraction du fait que le conseil municipal est en crise et que les oppositions disposent de 15 élus sur 29. Elles ont, comme on le sait, obtenu les rejets du budgets 2021 et du compte administratif 2020. Sur la subvention à la Fabrique MJC il s’agissait de mettre le maire en difficulté, tout le monde l’a compris.

4. Louveciennes Réunie, le groupe d’opposition, qui réunit les dissidents de la liste qui a gagné les élections en juin 2020, estime que la crise est due à l’action négative d’ « un triumvirat » composé du maire, du maire-adjoint à l‘urbanisme et de la directrice Culture et Communication.

5. La directrice Culture et Communication administre sous le contrôle du maire et des élus en charge, l’important secteur culturel ; la Fabrique MJC, présidée par Stéphane Gros, conseiller municipal, joue dans ce domaine un rôle important. Le directeur de l’association est le mari de la directrice de la Communication et de la Culture.

6. Comparer les subventions attribuées à chacune des trois associations les plus importantes est difficile. Des critères ont été avancés mais ils ne se sont pas révélés pertinents. Les sommes attribuées relèvent par conséquent d’un choix politique.

7. Max Brunner (Louveciennes Réunie) a évoqué, s’agissant de La Fabrique MJC, d’un « risque de gestion de fait ». La Tribune de Louveciennes ne dispose d’aucun élément lui permettant de caractériser ainsi la gestion de cette association.

La rédaction/FK

La dir com est l'épouse du directeur de la MJC donc ce fameux podium Caf

@ la rédaction
Je n'ai pas la passion/patience que vous avez de suivre les réunions interminables du CM, ni de lire intégralement les communications des groupes d'opposition. Merci de bien vouloir m'en excuser !! Pourtant je lis régulièrement La Tribune.

Ce n'est pas tant que le mari de la dir com soit le directeur de la MJC qui me choque que de voir que cette association est présidée par un conseiller municipal de la majorité appelé à voter en CM la subvention à la MJC.
Ce monsieur est juge et partie ... Choquant, non ?

Pierre vous oubliez Daniel Lesage qui est Président de l'ASL mais également conseiller municipal.... d'opposition.Un vrai donneur de leçon ... pour les autres

Sur la validation du compte administratif 2020

Comme cela était prévisible, le compte administratif 2020 de Louveciennes qui avait été rejeté par une majorité du conseil municipal vient d’être validé par la Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France car « conforme au compte de gestion du comptable » (avis du 3 août 2021 adressé à Pierre-François Viard, maire de Louveciennes).

Autant un refus d’approuver un compte administratif pour rester cohérent avec le refus du budget peut se comprendre, autant se baser sur d’éventuelles irrégularités apparaît très hasardeux. En effet c’est oublier que le comptable public de la collectivité, fonctionnaire de l’Administration des Finances, vérifie notamment la correcte imputation budgétaire et la disponibilité des crédits, la réalité du service fait – en exigeant des pièces justificatives à l'ordonnateur –, la non-prescription de la dépense, ainsi que son caractère libératoire. Il met en jeu sa responsabilité personnelle et pécuniaire.

Le compte de gestion retrace les opérations budgétaires en dépenses et en recettes, selon une présentation analogue à celle du compte administratif.

Le compte de gestion 2020 de Louveciennes avait été approuvé à l’unanimité (séance du conseil municipal du 29 juin 2021).

Un an de conflit se termine donc par ce qui était attendu: le maire force la démission de ses soutiens restants, ce qui entraîne des élections avant la fin de l'année. Ce sera le 4e scrutin municipal en 7 ans...

Pendant ce temps,les grands dossiers avancent à grand peine ou pas du tout. Sur Villevert par exemple, le dossier majeur de ces prochaines années, le Louveciennois en est resté à l'annonce que les terrains avaient été rachetés par des sociétés porteurs d'un projet important. Un document le présentant en détails circule en privé dans la ville mais la municipalité ne l'a pas rendu public. Il n'y a plus d'échanges à ce propos en Conseil municipal réduit à un bras de fer permanent.

De nouvelles élections risquent de faire revenir au statu quo de listes antagonistes aux échanges acrimonieux. Si les oppositions veulent vraiment faire avancer les choses, la solution est de mettre les egos de côté et de former une liste commune.

@Pascal
Liste commune dites-vous reprenant le refrain de Louveciennes Réunie (Esnault et consorts).
Encore faudrait-il avoir une vision commune. Sur le dossier important de l’aqueduc Louveciennes Réunie et les amis de madame Parisot n’ont pas voté dans le même sens. Sur bien d’autres sujets, il y a plus que des nuances. Sans parler de certaines personnes actuellement présentes au conseil municipal qui sont problématiques.
Enfin intégrer dans une liste commune madame Beretti, qui avait obtenu 6% lors du dernier scrutin, c’est d’un comique. On dirait Ségolène Royal pour ses interventions oiseuses au conseil municipla

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook