« « Don't Look Up », entre jubilation et réflexion | Accueil | Des prévisions budgétaires dans un monde incertain »

16 février 2022

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bien vu Marie Lebec! Mais c'est tout un système ubuesque aussi, car chaque propriétaire qui fait construire en coupant sa propriété pour un nouveau logement augmente par la loi SRU du pourcentage l'obligation d'un logement social supplémentaire! Louveciennes représente un tiers (si ce n'est plus) de son territoire en grande propriété en espaces verts (certes) et qui sont inconstructibles. La question est de savoir si dans leurs taxes elles peuvent comprendre cette "in-constructibilté" sociale qui impose aux autres la densification ou envoyer en périphérie ces constructions? Est ce que le prince du Chateau Louis XIV pourrait participer à l'amende si Louveciennes n'avait pas son quota par exemple? Donc je vois que Villevert est interessant mais ce jeu de pourcentage et de logements est compliqué si on ne veut pas faire de ghettos. Une idée serait si un logement dans l'existant privé était loué avec une participation à l'aide sociale au logement, il devrait pouvoir etre comptabilisé comme un logement social et ainsi participer au décompte. Ceci inciterait des propriétaires à louer avec une détaxe pour eux et des avantages pour celui qui loue et ainsi la mairie, chapeauté par l'adil départementale.

La Wargon est quand même ce personnage public qui dénonce la maison individuelle avec jardin comme « un non-sens écologique, économique et social » alors qu’elle même vit en maison individuelle en proche banlieue parisienne (banlieue huppée). Quelle hypocrite. On n’en veut plus!

Monsieur ou madame l’énervé, vous caricaturez les dires de notre ministre du logement, Mme Wargon. Ce qu’elle critiquait à just e raison me semble-t-il c’est le lotissement très loin de tout, mal relié au centre-ville, sans aucun service. Elle était par contre favorable à la rénovation des maisons de centre-ville en campagne. ..Si on les retape, on peut avoir une bonne qualité de vie dans un centre de village, sans être en train d’exploiter des terres agricoles ou naturelles.
Tout cel c’est du bon sens.

Cessons SVP de parler d’urbanisation « accélérée » ou « massive » à Louveciennes …. Même si le nombre de logements a cru significativement entre 1975 (fin des grands programmes du Parc du Château et des Clos) et 2019 (+30 %), rappelons que la population de Louveciennes a baissé de 4% sur la même période … et que le constat historique est celui d’un habitat devenu progressivement mal adapté aux exigences d’aujourd’hui (trop de grandes maisons / propriétés, pas assez de logements modernes de petite et moyenne taille).
Oui les recours sont nombreux contre les nouveaux projets, et l’opposition de la population parfois vive, mais s’agit-il du rejet de nouvelles constructions en général (« not in my backyard »), ou du rejet des logements sociaux en particulier ?
Oui, l’atteinte de l’objectif SRU est difficile, mais pas plus pour Louveciennes que pour les autres communes ….. Pourquoi les communes les plus aisées et les plus riches de leur patrimoine architecturel seraient-elles dispensées de prendre leur part dans l’objectif - fort louable - de cette loi, qui vise à répondre à une pénurie dramatique de logements dans certaines zônes (dont la région parisienne) ?
L’intégration des programmes de logements sociaux a, en général, été bien réussie à Louveciennes - aussi bien du point de vue architectural, insertion dans l’environnement (opposer logement social et protection du patrimoine est un faux problème), qu’en terme de mixité sociale du tissu urbain : citons entre autres la Croix de Marly, le Hameau de la Ferme, les Angelards, Pissaro , ou encore les Sablons …
SPR : entre les lignes on comprend que la finalité recherchée par les promoteurs de cette initiative serait d’échapper partiellement aux contraintes de la loi SRU … Mais il n’est pas clair de comprendre si à Louveciennes cela concernerait une zone particulière (quartier des Arches ? autre ?) ou tout Louveciennes ? Dans le premier cas s’agirait-il de protéger une zône privilégiée pour faire supporter au reste de la commune le poids de la contrainte SRU ??
Enfin s’il est un peu nauséabond en général d’associer questions de sécurité et logements sociaux (cf « familles qui cumulent les multicarences » etc) , quelles bases ou données à Louveciennes spécifiquement vous permettent de faire ce raccourci ???

Ce commentaire d’un certain François (*) dont j’ai récemment pris connaissance est typique d’un bobo compatissant bavant sa moraline sur tous ceux qui essaient d’analyser la situation réelle du pays et de trouver les moyens d’y remédier. Il ose dire qu’associer question de sécurité et logements sociaux est « un peu nauséabond ». Cet « imbécile heureux » ne se rend pas compte que notre pays est en train de basculer dans la grande violence dont les racines sont pourtant bien connues (trafic de drogues, immigration incontrôlée, délitement de l’école, films violents et/ou pornographiques basés sur un virilisme dévastateur, justice laxiste car politisée,…).
Alors notre imbécile veut nous rassurer que Louveciennes n’est pas confronté à des situations extrêmes.
Mais c’est justement parce que nous ne confondons pas la racaille avec la très grande majorité de gens honnêtes qui habitent les logements sociaux qu’il faut absolument éviter que certaines famille malfaisantes viennent gangrener nos quartiers.
Or un maire détient peu de moyens pour écarter les dangers. Et l’administration irresponsable est toujours prête à nous envoyer ces familles multicarencées.
Mais que le crétin qui nous donne volontiers des leçons de morale prenne donc en charge ces familles multicarencées (bel euphémisme) !!! Et on en reparlera.

(*) Ce prénom sent décidément la poisse….

Bobo compatissant, imbécile heureux , crétin, n’en jetez plus !
Il est vrai qu’interdire de parler de sécurité sans qu’on vous reproche que c’est « nauséabond » est excessif, pourquoi pas évoquer les heures les plus sombres de notre histoire pendant qu’on y est.
Mais il y a également dans le message de François des commentaires tout à fait recevables, qu’on peut écouter et discuter.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

juin 2022

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Twitter_bird

Retrouvez-nous sur Facebook